Humeurs

Voici l'âge auquel nous avons tous tendance à détester notre travail

09 mars 2019 - 20 : 31
par Mylène

On vous disait juste ici qu'une femme avait en moyenne envie de démissionner 17 fois par an et d'après une étude britannique, 16% des 35-54 ans ne sont pas satisfaits de leur vie professionnelle. Nous aurions même tous tendance à détester notre travail autour de 35 ans.

D'après une étude réalisée par l'entreprise Robert Half auprès de 2 000 personnes actives, les employés âgés de 35 ans sont aussi ceux qui présentent les plus hauts niveaux de stress et d'insatisfaction au travail.

Les résultats de l'étude révèlent qu'un employé de 35 ans sur six déteste son travail et n'a pas une vie professionnelle épanouissante, ce qui est deux fois plus que chez les moins de 35 ans.

35 ans serait donc un âge charnière où l'on commence à faire de grandes remises en question sur sa vie.

On peut distinguer différentes grandes périodes de sa vie professionnelle (et c'est généralement aussi vrai pour la vie personnelle) :

L'adolescence, qui contrairement à ce qu'on pense se termine à 24 ans, puis la vie de jeune adulte où l'on se cherche encore et où l'on a besoin de tester certaines voies pour mieux définir par la suite ce qu'on souhaite et ce qu'on préfère éviter dans sa vie professionnelle.

La crise de la trentaine qui toucherait les personnes âgées de 25 jusqu'à 33 ans et qui se caractérise essentiellement par la peur de l'avenir. A 25 ans, on sort de l'inconscience de l'adolescence, on réalise le poids des responsabilités et on commence à comprendre les conséquences des choix de vie personnelle et professionnelle qu'on a faits. C'est une période de prise de conscience sur ce qui ne nous convient pas ou plus, et ça permet de dresser le constat de ce qu'on aimerait changer à l'avenir.

Le cap des 35 ans qui correspond à une nouvelle période de grandes remises en question tournées cette fois vers l'action : à 35 ans, on a plus de confiance en soi, on se connaît mieux, on sait tirer profit de ses expériences professionnelles passées pour définir ce qu'on veut et quel projet professionnel on souhaite créer, et surtout, on est prêt à oser sauter le pas (ce qui n'est pas forcément le cas plus tôt quand on n'a pas confiance en soi).

Les 5 raisons qui font qu'on déteste son travail

D'après cette étude, voici les 5 raisons les plus courantes qui font qu'on finit par détester son travail :

  • le stress
  • le manque de créativité
  • la difficulté de trouver un bon équilibre entre le travail et sa vie personnelle
  • le sentiment de ne pas être apprécié à sa juste valeur
  • la sensation de ne pas progresser et de ne pas monter en compétences

Comment améliorer son bien-être au travail ?

Si vous vous retrouvez dans l'une de ces raisons ou que vous détestez votre travail, la solution, c'est de trouver des moyens efficaces pour améliorer votre bien-être au travail.

Voici quelques pistes qui pourront sûrement vous aider :

Dans tous les cas, si vous ressentez une lassitude au travail ou que démissionner vous a déjà traversé l'esprit plusieurs fois, gardez bien en tête que ça arrive à tout le monde, et surtout, que vous pouvez agir pour vivre une vie professionnelle épanouissante !

Nous passons beaucoup de temps de notre vie à travailler, ce serait donc dommage de rester enfermé dans une voie qui ne vous convient pas ou plus alors que vous pouvez sûrement réaliser un projet professionnel beaucoup plus épanouissant et qui vous tient à coeur, si toutefois vous osez vous poser les bonnes questions et sortir de votre zone de confort.

Découvrez maintenant quand il est temps de changer d'entreprise, comment être épanoui au travail et 6 conseils pour trouver sa voie professionnelle.

Lire aussi :
 30 questions à se poser pour être plus en phase avec soi-même
 Les 30 raisons qui font que vous n'êtes toujours pas heureux (alors que vous avez une vie géniale)

 Les gens veulent absolument trouver le secret du succès alors que la réponse est tellement simple !

Ajouter les points
5
Points
Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls et maman de 2 petits bouts. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!