Humeurs

Êtes-vous touché par la crise des 25 ans ?

07 juin 2018 - 18 : 19
par Clémence

Vous avez sûrement déjà entendu parler de la crise de la quarantaine, qui est un passage obligé pour beaucoup d'entre nous. Mais avant cette crise bien connue, il y en aurait une première : la crise des 25 ans, qui toucherait deux tiers des 25-33 ans !

D'après une étude, cette crise des 25 ans qui dure en moyenne 11 mois et surviendrait généralement à l'âge de 26 ans serait pour beaucoup une période de remises en question, de doutes, d'angoisses et de pression. Mais pas seulement !

La crise des 25 ans : un mal-être profond

Beaucoup regrettent longtemps leurs jeunes années et notamment leurs 25 ans. Pourtant, les 25 ans sont loin d'être la période la plus drôle et épanouissante de notre vie !

Une étude réalisée par Olivier Robinson, psychologue et professeur britannique à l'Université de Greenwich à Londres, montre que 69% des 25-33 ans souffrent d'une crise des 25 ans.

Cette étude a été réalisée grâce à des données portant sur 2 000 Britanniques et recueillies sur le réseau social LinkedIn.

Peur de l'avenir, insatisfactions, remises en question

Cette crise des 25 ans se caractérise plus particulièrement par une peur de l'avenir puisque 53% des jeunes âgés de 25 à 33 ans ont des difficultés à joindre les deux bouts, 28% d'entre eux ne s'épanouissent pas dans leur emploi et 23% ont carrément peur de ne pas en trouver un.

Quand on connaît la difficulté de trouver un CDI et un salaire qui correspond à son diplôme, ça semble logique...

Devant ces craintes et ces insatisfactions, les 25-33 ans se remettent en question : ils sont ainsi 43% à ne pas savoir quoi faire de leur vie ni dans quel sens diriger leur carrière professionnelle, et beaucoup ont des regrets, si bien que 30% des jeunes estiment ne pas avoir assez voyagé et aimeraient bouger plus.

Une des raisons de ce mal-être : les réseaux sociaux

L'étude met en évidence quelque chose qu'on sait tous déjà : les réseaux sociaux créent une distorsion de la réalité de la vie des autres et de qui ils sont vraiment.

Et pour tous ceux qui considèrent que ce qu'ils voient sur les réseaux sociaux est la réalité, et qui ne cessent de se comparer aux autres, cela peut créer un réel complexe d'infériorité très néfaste.

La crise des 25 ans vient aussi de là.

Comment rendre la crise des 25 ans positive

Si vous êtes en plein dans la tranche d'âge 25-33 ans et que vous vous demandez si vous êtes dans la crise des 25 ans, rassurez-vous ! Car cette crise peut vous apporter beaucoup de positif.

Cette crise est par exemple essentielle pour faire le point sur sa vie, ce qu'on souhaite faire comme métier et peut nous aider à nous lancer dans de nouveaux projets, nous épanouir, devenir plus curieux ou encore nous ouvrir aux autres.

Vous l'avez compris, cette crise des 25 ans est souvent synonyme de remise en question et d'angoisses. Mais elle peut aussi être un bon moyen de faire le point sur sa vie et de trouver ce qui nous fait vraiment vibrer !

Alors si vous faites une crise des 25 ans, pas d'inquiétude : ça va passer dans quelques mois. Et en attendant, pourquoi ne pas profiter de cette période de questionnement intérieur pour vous essayer à de nouvelles expériences ? Vous en retirerez sûrement beaucoup de positif.

Lire aussi :
Réduisez vos angoisses en seulement 1 semaine grâce à ces conseils
6 petits secrets du bonheur qui changeront votre vie pour toujours
7 choses que vous pouvez faire dès maintenant pour être plus heureux

Ajouter les points
15
Points
Clémence
Je fais partie de la rédac' SBG, et j'aime écrire, sortir, m'amuser, manger (très important, ça aussi !) et partager. Je vous propose donc régulièrement de découvrir mes derniers coups de <3.