Famille

Pourquoi l'infidélité fait aussi mal et 5 conseils pour s'en remettre une bonne fois pour toutes

04 novembre 2021 - 14 : 34
par Mylène

Je pense qu'on sera absolument tous d'accord pour dire qu'une infidélité (qu'elle soit purement amoureuse, émotionnelle, amicale, professionnelle, passagère, durable ou même exceptionnelle) est nécessairement très douloureuse à vivre pour la personne trompée. Si ce sentiment semble être universel, ce n'est en revanche pas tant l'acte d'infidélité lui-même qui est le plus douloureux, mais plutôt toutes ses implications.

Et pour guérir de cette souffrance et ne plus avoir mal à cause des actes d'une autre personne, la seule chose que l'on peut faire est d'essayer de comprendre pourquoi on se sent aussi mal puis de se concentrer sur ce qui est vraiment important.

Pourquoi l'infidélité est aussi douloureuse à vivre ?

Si l'infidélité fait aussi mal, c'est à cause de toutes les émotions négatives qu'elle suscite chez nous. Lorsqu'on apprend qu'une personne nous a été infidèle (encore une fois, peu importe dans quel domaine, pour quelles raisons ou à quel moment, le mécanisme est toujours le même finalement) :

on se sent trahi

On a fait confiance à cette personne, on se pensait dans une relation saine, équilibrée, sincère, et la personne s'est tournée vers quelqu'un d'autre sans nous le dire. L'infidélité repose donc le plus souvent sur le mensonge, et c'est ce mensonge qui est très difficile à accepter, puisqu'il est assez naturel de se dire ensuite si cette personne m'a menti sur ça, sur quoi d'autre m'a t-elle menti ? Est-ce que toute notre relation n'est qu'un mensonge ?

On se sent injustement attaqué

Lorsqu'il y a infidélité, il y a d'après Wikipédia « une violation de l'exclusivité émotionnelle et/ou sexuelle d'un couple qui se traduit généralement par des sentiments de colère, de jalousie sexuelle et de rivalité. »

Alors qu'on pensait être le seul à occuper cette place, à susciter ces sentiments, à être valorisé pour ce poste ou ces qualités, on s'aperçoit après-coup que ce n'est en réalité pas le cas. On se sent donc soudainement confronté à une rivalité injuste qui nous pousse à nous comparer à une autre personne, à nous demander ce qu'elle a de plus que nous, ce qu'elle fait mieux que nous ou pire, ce que nous faisons de moins ou moins bien, alors que quelques jours plus tôt, nous ne nous posions aucune de ces questions et nous nous sentions très bien avec nous-mêmes.

On se sent rabaissé

Cette déception soudaine a systématiquement des répercussions extrêmement négatives sur l'estime de soi.

Il est très difficile d'avoir confiance en soi et de se sentir fort, puissant et en pleine possession de ses moyens lorsque la confiance est brisée, qu'on se sent trahi et surtout qu'on a l'impression d'être comparé à quelqu'un d'autre (et évidemment, d'être considéré comme moins bien que lui).

Cette sensation de comparaison est extrêmement néfaste pour la confiance en soi et peut conduire à une profonde dévalorisation de soi-même. Si ce mécanisme est tout à fait naturel et compréhensible, il est évidemment important de comprendre que la personne trahie et trompée n'a pas changé : c'est la même personne qu'avant, et ce n'est pas parce qu'un nouveau protagoniste est soudainement propulsé dans sa vie malgré elle (et quasiment toujours contre son gré) qu'elle a moins de valeur, qu'elle est moins ci ou plus ça que l'autre.

i-am-a-woman-what-is-your-superpower

On se sent humilié

C'est le sentiment le plus difficile à encaisser, car c'est le plus douloureux. Plusieurs études scientifiques ont démontré que l'humiliation était l'une des émotions les plus puissantes, jusqu'à quinze fois plus puissante que la joie, entre autres parce que le sentiment d'humiliation et le rejet par l'être aimé active le centre de la douleur dans le cerveau, qui se manifeste par des douleurs physiques réelles.

L'humiliation nous conduit à avoir une très mauvaise image de nous-mêmes, nous plonge malgré nous dans un état d'impuissance, de rabaissement ou de soumission alors qu'elle se manifeste justement lorsqu'on cherche à gérer une situation difficile et à faire face à l'adversité.

C'est la raison pour laquelle certaines personnes se sentent aussi démunies et terrassées par la douleur : à chaque fois qu'elles essaient de s'en sortir, elles se sentent impuissantes, incapables de changer quoi que ce soit à la situation, ce qui les pousse à se sentir encore plus incapables, encore plus rabaissées et humiliées, et voilà ce qui explique qu'il est aussi difficile de sortir de ce cercle vicieux une fois qu'on y est entré.

On se sent insécurisé

Encore une fois, la définition de Wikipédia l'explique très clairement : « Ce qui constitue l'infidélité dépend des attentes au sein de la relation ». Et tout part vraiment de là.

Lorsqu'on sait à l'avance que son partenaire souhaite avoir d'autres relations avec d'autres personnes, qu'il n'est pas exclusif avec nous, qu'il nous le dit, nous prévient avant, qu'on a l'occasion d'en discuter ensemble et que la situation nous convient à tel point que nous donnons clairement notre accord l'un et l'autre pour poursuivre cette relation sur cette base de non-exclusivité, on ne peut pas parler d'infidélité ni de tromperie puisqu'il n'y a ni mensonge, ni violation d'exclusivité entre les deux partenaires.

Le problème survient lorsqu'il y a violation d'un accord tacite ou clairement exprimé entre les deux partenaires et que les attentes au sein de la relation ne sont pas atteintes ou respectées.

Comme l'autre ne répond pas à des attentes que nous pensions légitimes, on se sent profondément insécurisé et il devient nécessaire de redéfinir la relation autrement. C'est justement ce qui fait aussi peur et aussi mal, puisque l'infidélité créé automatiquement un point de non-retour où la relation telle qu'elle était avant n'existe plus : l'autre nous a fait plonger malgré nous et sans nous demander notre avis dans une relation différente, ce qui nous oblige à prendre des décisions et à faire les choses différemment.

comment se remettre d'une infidélité ?

Vous vous en doutez si vous l'avez vécu ou que vous connaissez un proche qui a souffert suite à une infidélité de son partenaire : ce n'est pas en seulement quelques paragraphes qu'il est possible de traiter ce sujet si vaste sur lequel il y aurait tant à dire.

En revanche, ce que vous pouvez faire, si vous souffrez vous-mêmes à cause d'une infidélité (encore une fois, peu importe sa nature, qu'elle soit émotionnelle, sexuelle, amoureuse, amicale, professionnelle, etc.) puisque le mécanisme est à chaque fois le même, c'est :

  • de mettre des mots sur vos émotions et vos ressentis (je me sens trahi, je me sens déçu, je me sens humilié)
  • de relire si besoin le paragraphe correspondant pour bien intégrer ce qui, dans cette infidélité, vous pousse à ressentir cette émotion (et donc de bien comprendre que c'est totalement normal et légitime, toute personne dans votre cas ressentirait cela aussi, à différents degrés selon son histoire et sa personnalité)
  • vous détacher de l'infidélité elle-même. Ce n'est pas l'infidélité qui vous fait mal, ce n'est pas l'autre personne, ce n'est pas le tiers concerné non plus, ce sont les implications que cela va avoir sur vous. Il va vous falloir faire le deuil de la relation que vous pensiez avoir jusque-là et qui n'est justement plus la même.
  • Une fois que vous aurez intégré qu'une page s'est tournée malgré vous et que vous avez plongé dans une nouvelle relation qui est différente de celle que vous pensiez ou espériez avoir, il va vous falloir prendre une décision. Acceptez-vous de vivre dans une relation non exclusive ? Si oui, cette infidélité n'en est pas une et n'est finalement qu'une nouvelle façon de vivre votre relation de couple, en passant de l'exclusivité à la non-exclusivité. Si non, pensez-vous qu'il est possible de revenir dans une relation totalement exclusive après avoir vécu cette non-exclusivité ponctuelle ? Si la réponse est de nouveau non et que cela ne vous convient pas, il va vous falloir là encore prendre une décision et quitter ce qui ne vous convient pas.

Le seul conseil qu'on pourrait donner pour se remettre d'une infidélité serait finalement de traiter les choses une par une et de se poser les bonnes questions. Prenez du temps pour exprimer vos émotions, mettre des mots dessus, en parler, vous confier, faire le point sur vous, laisser sortir votre colère, autorisez-vous à vous sentir énervé, agacé, triste, humilié, insécurisé, en difficulté, car c'est normal : ressentir toutes ces émotions quand on a été trompé, trahi, que la confiance a été brisée et qu'une personne n'a pas respecté un accord que vous aviez ensemble, c'est normal, vos émotions sont totalement légitimes et compréhensibles.

femme-qui-danse-seule

Acceptez-les, prenez le temps nécessaire pour vous reconstruire, et le plus vite possible, prenez les décisions qui correspondent à vos valeurs : poursuivez la relation si la non-exclusivité ne vous pose finalement pas de problème puisque vous l'envisagiez vous aussi (mais j'imagine que si c'était le cas, vous ne vous sentiriez pas aussi concerné par ce sujet) et fuyez en courant si ce n'est pas quelque chose qui vous convient, puis passez à autre chose.

Essayez de considérer les choses de cette manière : ne continuez pas à souffrir pour une personne qui a fait des choix différents et qui ne vous correspond pas. Chacun est responsable de ses propres choix. Apprendre cette infidélité est douloureux, mais peut être un moyen imparable de savoir ce qui n'est pas pour vous et ce que vous ne voulez pas voir dans votre vie.

De la même manière qu'il faut considérer l'échec comme faisant partie de la réussite, certaines situations douloureuses ont parfois le mérite de nous aider à comprendre quelles personnes ne sont finalement pas bonnes pour nous et ne devraient pas faire partie de notre vie.

Cette infidélité n'est pas un échec pour vous, vous n'avez rien raté, vous ne valez pas moins que cette personne avec laquelle vous vous sentez en rivalité, vous n'avez d'ailleurs même pas à vous comparer à elle. Cette infidélité est simplement la preuve que votre relation doit évoluer, dans un sens ou dans un autre.

À vous de prendre la décision qui vous permettra de vous sentir respecté, épanoui, apaisé et serein. Même si vous vous sentez humilié et totalement impuissant, vous avez en réalité le pouvoir de refuser tout ce qui ne vous convient pas et d'affirmer vos souhaits et vos besoins, puis de vous entourer des personnes qui sauront les respecter.

Pour vous aider à avancer et à retrouver votre pouvoir et votre énergie, découvrez maintenant « Trouver ma place », le nouveau livre de Natacha Calestrémé pour apprendre à retrouver la place qui est la nôtre.

Lire aussi :
Voici comment supprimer son ex de toutes ses photos facilement
Infidélité : comment la démasquer ?
5 signes évidents que votre relation est vraiment terminée

Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls et maman de 2 petits bouts. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!