Humeurs

5 signes que vous souffrez de dépression saisonnière

25 octobre 2019 - 11 : 30
par Clémence

La grisaille est de plus en plus présente, la météo joue directement sur notre moral et on subit tous une grande fatigue, voire une profonde tristesse qui semble sortie de nulle part. En réalité, tout peut sûrement s'expliquer par la dépression saisonnière. Voici les signes qui peuvent vous indiquer que vous en souffrez :

1. Vous avez envie de dormir

Le soir, vous avez beau vous coucher plus tôt, il n'y a rien à faire : vous vous réveillez toujours aussi fatigué le lendemain, même après une bonne grasse matinée. Vous avez envie de faire la sieste, et vous ne pouvez pas vous empêcher de somnoler après le déjeuner. Les journées qui raccourcissent à vue d'oeil et le manque de lumière a un impact direct sur votre rythme circadien. Résultat, vous avez beaucoup plus envie de dormir et vous avez l'impression d'hiberner.

La solution est toute trouvée : écoutez-vous, dormez à chaque fois que vous en avez l'occasion, couchez-vous plus tôt jusqu'à ce que vous ayez totalement rechargé les batteries et ça finira par passer naturellement.

2. Vous avez des sautes d'humeur

Les sautes d'humeur peuvent aussi être un signe de dépression saisonnière, surtout si elles sont inhabituelles et qu'il n'y a pas de réelles raisons à cette irritabilité.

La solution, c'est de faire des activités qui vous détendent, de prendre du temps pour vous et de ne pas être trop exigeante avec vous-même, au moins le temps que ces sautes d'humeur passent.

3. Vous vous sentez épuisé

Vous étiez revenu bien rechargé de vos vacances, mais depuis quelques semaines, vous vous sentez vraiment épuisé et vous vous demandez même comment vous allez tenir jusqu'à Noël.

Prenez du temps pour vous, dormez, reposez-vous, prenez le soleil à chaque fois que vous en avez l'occasion (et essayez de passer au moins 20 minutes dehors chaque jour pour profiter de la lumière naturelle), cela vous aidera à faire le plein d'énergie.

4. Vous êtes triste

Si vous êtes d'humeur morose, que vous avez l'impression de ne rien réussir, que vous vous découragez facilement, que la tristesse et la mélancolie font partie de votre quotidien, ce sont sûrement des symptômes de dépression saisonnière.

5. VOUS ËTES UNE FEMME

Près de 80% des personnes touchées par un trouble affectif saisonnier ou dépression saisonnière sont des femmes. Autrement dit, si vous êtes une femme, vous avez beaucoup plus de chance que votre amoureux de souffrir de cette déprime passagère.

Comment diminuer les symptômes de dépression saisonnière ?

En plus d'écouter les besoins de votre corps et de dormir plus, vous pouvez diminuer les symptômes de dépression saisonnière en profitant plus souvent de la lumière naturelle.

lutter contre le manque de lumière

La dépression saisonnière est en effet une dépression liée au manque de lumière naturelle. Pour qu'on parle vraiment de dépression saisonnière, il faut que cette dépression survienne en automne ou en hiver pendant au moins 2 années consécutives et dure jusqu'au printemps suivant.

Si vous passez quelques semaines avec une humeur morose mais que les symptômes s'atténuent tout de même au fil des mois, vous n'êtes donc a priori pas concerné par la dépression saisonnière.

En revanche, nous souffrons tous du manque de lumière et nous pouvons donc tous ressentir ce coup de fatigue caractéristique au début de l'hiver, car la lumière a un impact direct sur la régulation de notre horloge interne, qui contrôle à la fois les cycles d'éveil et de sommeil et la production d'hormones essentielles à notre bien-être comme par exemple la sérotonine, qu'on appelle également l'hormone du bonheur.

les bienfaits de la luminothérapie

La clé, c'est donc d'exposer son corps à plus de lumière. Pendant une journée d'été ensoleillée, la luminosité peut atteindre jusqu'à 130 000 lux, contre 2 000 à 20 000 lux quand le soleil brille en hiver, ou même 1 lux pendant une nuit de pleine lune.

Profiter de chaque rayon de soleil et passer 15 à 20 minutes à l'extérieur chaque jour peut donc être une solution naturelle efficace pour retrouver plus d'énergie, d'enthousiasme et avoir un moral nettement plus positif.

Les lunettes de luminothérapie offrent aussi une solution efficace qui consistent à s'exposer quotidiennement à une source artificielle de lumière (il faut que celle-ci soit supérieure à 2 000 lux pour être efficace).

Le sport pour favoriser la production d'endorphines

L'activité physique est aussi vivement recommandée pour favoriser la production d'endorphines, source de plaisir et de bien-être. L'idéal, c'est de pratiquer une activité physique en extérieur, pour faire le plein d'oxygène, profiter des rayons du soleil et se dépenser.

Pas besoin d'une activité physique intense pour profiter de tous ces bienfaits : une promenade en forêt en famille, une petite marche en ville, un peu de vélo seront autant d'occasion de se détendre en plein air tout en faisant le plein d'énergie.

Découvrez maintenant 6 signes que vous avez une carence en vitamine D et comment la luminothérapie permet de lutter contre la dépression saisonnière.

Lire aussi :
5 astuces efficaces pour mettre du soleil chez soi
Si vous n'avez pas le moral et que vous avez les yeux marrons, voilà peut-être la raison de ce coup de blues

5 paires de lunettes de luminothérapie pour avoir plus d'énergie, mieux dormir et améliorer son humeur

Ajouter les points
5
Points
Clémence
Je fais partie de la rédac' SBG, et j'aime écrire, sortir, m'amuser, manger (très important, ça aussi !) et partager. Je vous propose donc régulièrement de découvrir mes derniers coups de <3.