Humeurs

D'après cette étude, les amis proches partagent une vraie connexion cérébrale

21 mai 2019 - 11 : 45
par Mylène

Des chercheurs américains ont révélé que si nous nous entendons aussi bien avec nos amis, c'est parce que nous avons des schémas d'activité neuronale similaires et que nous partageons une réelle connexion cérébrale.

Une récente étude menée par des chercheurs de l'Université de Dartmouth et publiée dans la revue Nature Communications a analysé l'activité neuronale de 42 étudiants pendant qu'ils regardaient différentes vidéos sur des sujets variés comme la science, la musique, la politique ou encore la comédie.

Tous les participants ont visionné les vidéos dans le même ordre et ont reçu exactement les mêmes instructions.

A la fin du test, les chercheurs ont comparé les résultats des IRM des participants qui se disaient amis.

Les résultats de l'étude ont ainsi révélé que les amis proches présentaient des réponses neuronales similaires devant certains stimuli.

Cela signifie, pour les chercheurs, que les amis ont la même façon de percevoir le monde, traitent les informations de manière similaire et partagent les mêmes ondes cérébrales.

Si vous avez déjà plaisanté en disant que vos potes et vous, vous étiez vraiment connectés, ce n'est en réalité pas une blague puisque les cerveaux des amis très proches partagent une vraie connexion cérébrale !

Découvrez maintenant le nombre d'amis (vraiment) proches qu'on ne peut pas dépasser ainsi que  le nombre de meilleures amies qu'on a en moyenne au cours de sa vie et comment faire pour que cette amitié dure.

Lire aussi :
♥ Pourquoi 1 femme sur 2 se sent plus proche de sa meilleure amie que de son amoureux 
♥ Comment améliorer vos relations en seulement 60 secondes
Être ami avec un (ou plusieurs) de ses collègues rend plus épanoui et plus productif

Ajouter les points
5
Points
Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls et maman de 2 petits bouts. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!