Food

Souffler ses bougies d'anniversaire est le meilleur moyen de décupler le nombre de bactéries sur le gâteau

19 mai 2019 - 11 : 28
par Laura

Vous ne supportez pas l'idée que quelqu'un vous éternue dessus car vous avez peur de recevoir tous ses microbes ? Pourtant, si vous mangez un gâteau d'anniversaire juste après que le roi de la fête ait soufflé ses bougies, c'est un peu la même chose. Et d'après une étude américaine, cette habitude décuplerait le nombre de bactéries présentes sur le gâteau d'anniversaire (miam !).

Une étude menée par un chercheur américain en sécurité alimentaire et publiée dans le Journal of Food Research a révélé que souffler ses bougies d'anniversaire apportait jusqu'à 14 fois plus de bactéries sur la surface du gâteau.

Les chercheurs ne s'expliquent pas pourquoi, mais certaines personnes généreraient plus de bactéries que d'autres.

Souffler ses bougies d'anniversaire n'est donc définitivement pas une tradition très hygiénique, mais à moins que la personne qui fête son anniversaire soit malade et porteuse d'un virus, cela n'a strictement rien de dangereux.

Et puis pour ceux qui étaient prêts à tester ces mouchoirs usagés pour renforcer le système immunitaire, c'est une façon comme une autre de rendre son organisme plus résistant aux bactéries et aux microbes qui nous entourent !

Pas la peine donc de renoncer à cette tradition si ça vous fait plaisir...

Découvrez maintenant la mauvaise habitude aussi antihygiénique que de lécher la cuvette des toilettes (et vous l'avez sûrement déjà fait !) et la chose toute simple que vous devriez faire pour avoir trois fois moins de chances d'attraper un rhume.

Lire aussi :
♥ Pourquoi vous êtes toujours malade 
Pourquoi la barbe est un vrai nid à microbes (ça devient tout de suite nettement moins sexy)

 Voici les 13 endroits les plus sales de votre maison (et à quelle fréquence vous devriez les nettoyer pour éliminer les bactéries)

Ajouter les points
5
Points
Laura
Je suis gourmande, susceptible et râleuse (surtout quand on veut goûter mon dessert). Mais à part ça, je ne mords pas, je vous jure !