Humeurs

Se plaindre au travail permettrait d'être moins stressé et améliorerait considérablement la productivité

01 mars 2019 - 11 : 59
par Clémence

Vous avez la mauvaise habitude de vous plaindre souvent et de râler au travail ? Ce n'est peut-être pas une si mauvaise chose, car râler au travail améliorerait la productivité et permettrait de contribuer à une bonne ambiance au bureau.

Cela peut sembler difficile à croire comme ça, puisqu'on répète à longueur de temps qu'un état d'esprit positif est essentiel pour se sentir heureux et détendu, et qu'inversement, être négatif sans arrêt pompe à la longue toute notre énergie et nous rend aigri.

Pourtant, râler souvent nous ferait vivre plus longtemps, car râler permet :

  • d'extérioriser ses pensées négatives plutôt que de les ressasser sans cesse, de les laisser nous bouffer de l'intérieur et d'augmenter notre stress et notre frustration.
  • d'exprimer son mécontentement, son désaccord, sa frustration et sa colère sainement pour que les choses changent plutôt que de ne rien dire et d'être toujours confronté au même problème, encore et encore sans aucun espoir que ça change un jour.
  • de communiquer, d'oser dire non et de poser ses limites plutôt que de toujours dire oui ou de rester positif en apparence alors qu'en réalité, on accepte des situations, des dossiers ou des process qui ne nous conviennent pas.

Bien sûr, on n'est pas en train de dire qu'il faut prendre la tête à tous ceux qui vous entourent pour des détails sans importance, car ça c'est juste une attitude qui n'est pas constructive, qui fait perdre du temps et de l'énergie à tout le monde et qui pollue vos collègues et votre entourage.

En revanche, râler dans le sens exprimer ses désaccords et ses pensées, même négatives, a plusieurs avantages :

  • on serait en meilleure santé quand on râle souvent, et on vivrait même jusqu'à 2 ans de plus
  • on est moins stressé
  • on perd moins d'énergie à ressasser ses pensées négatives puisqu'on les exprime tout de suite et qu'on agit pour règler les problèmes ou les conflits
  • on a une meilleure capacité d'attention et de concentration, puisqu'on n'est pas pollué par des pensées négatives incessantes ou par des problèmes non réglés qui reviennent constamment
  • on est plus proche de ses collègues, car on dit les choses sincèrement plutôt que de ne pas oser dire ce qu'on a sur le coeur et de finir par aller s'en plaindre à d'autres ensuite ou par exploser un jour de frustration ou de colère.
  • on est plus productif. Forcément, puisqu'on est à la fois moins stressé, qu'on a plus d'énergie, une meilleure capacité de concentration et qu'il y a une meilleure ambiance au bureau !

Si vous voulez vous sentir mieux au travail, être plus productif et avoir une vie professionnelle plus satisfaisante, faites donc le tri entre ce qui vous agace mais est totalement sans importance (dans ce cas, laissez tous ces détails qui ne valent pas la peine que vous leur accordiez votre attention et votre énergie de côté) et les choses vraiment essentielles qui doivent changer, pour lesquelles vous devez poser vos limites ou exprimer votre désaccord.

Et dans ce cas, râlez, exprimez-vous, communiquez... mais ne laissez pas vos pensées négatives tourner en boucle dans votre tête, car ça n'a aucun intérêt.

Trouvez un moyen de communiquer sainement et agissez ou passez à autre chose, mais ne restez plus dans la frustration à ressasser toujours les mêmes pensées négatives.

Vous verrez que vous travaillerez bien plus vite et bien plus efficacement !

Découvrez maintenant comment faire pour moins râler si vous râlez sans arrêt pour tout et surtout pour rien et ces 10 conseils pour être moins négatif.

Lire aussi :
 Je boude souvent : 5 conseils pour arrêter
 5 choses qu'il faut absolument arrêter de faire pour être heureux
 6 choses à faire pour ne pas s'énerver dans les embouteillages

Ajouter les points
5
Points
Clémence
Je fais partie de la rédac' SBG, et j'aime écrire, sortir, m'amuser, manger (très important, ça aussi !) et partager. Je vous propose donc régulièrement de découvrir mes derniers coups de <3.