Beauté

4 choses importantes à savoir sur l'insomnie chronique

12 février 2019 - 17 : 45
par Mylène

Après une nuit trop courte, on est généralement fatigué et on a du mal à émerger pendant plusieurs heures.

Mais quand les réveils la nuit se transforment en insomnie chronique, le manque de sommeil peut avoir de lourdes conséquences sur notre santé physique et mentale.

Le sommeil est en effet l'un des processus essentiels de récupération physique et de régénération de l'organisme.

Voici donc 4 choses importantes que tout le monde devrait connaître sur l'insomnie chronique :

Qu'est-ce que l'insomnie chronique ?

Vous avez peut-être l'impression que l'insomnie chronique ne concerne que les cas les plus graves de privation de sommeil.

Pourtant, différents troubles du sommeil peuvent être considérés comme de l'insomnie chronique.

Bien sûr, l'insomnie chronique concerne les personnes qui n'arrivent pas à dormir du tout, mais pas seulement : on parle également d'insomnie chronique quand les symptômes sont présents pendant une période prolongée, c'est-à-dire au moins trois nuits par semaine pendant un mois ou plus.

Quelles sont les principales causes de l'insomnie chronique ?

De nombreux facteurs peuvent contribuer au développement de l'insomnie chronique.

Le cycle du sommeil peut être perturbé par de nombreuses choses, des facteurs environnementaux comme la nuisance sonore aux paramètres qui influent sur la santé physique et mentale.

Ce trouble du sommeil peut être causé par l'abus d'alcool ou la consommation de drogue, des troubles psychiatriques comme la dépression ou l'anxiété, des troubles physiques ou encore une mauvaise hygiène de vie.

De plus, notre mode de vie peut jouer un grand rôle dans l'apparition de l'insomnie chronique. Boire trop d'alcool ou consommer trop de caféine — en particulier avant d'aller se coucher — peut contribuer à l'insomnie chronique.

Passer du temps sur les écrans le soir, et notamment avant d'aller se coucher, peut également stimuler le cerveau et avoir des conséquences sur le sommeil.

Lire aussi : Café : combien de tasses boire pour ne pas avoir du mal à dormir ?

Quelles sont les conséquences de l'insomnie chronique sur les insomniaques ?

Les troubles du sommeil comme l'insomnie chronique peuvent avoir de lourdes conséquences sur la santé et le bien-être car le manque de sommeil est un vrai stress pour l'organisme et met le corps sous tension.

L'insomnie chronique peut perturber différents aspects de notre vie comme la libido, la mémoire et le jugement, mais peut aussi contribuer à se sentir épuisé, à ressentir des sentiments d'anxiété, à être agacé ou même déprimé.

Lire aussi : 10 raisons pour lesquelles vous êtes sans arrêt fatigué

Comment traiter l'insomnie chronique ?

Il y a différentes façons de traiter l'insomnie chronique, de la thérapie comportementale à la prise de somnifères, qui ne doivent toutefois n'être utilisés qu'en dernier recours à cause du phénomène d'accoutumance des somnifères qui peut s'avérer mauvais pour la santé sur le long terme.

L'une des façons les plus efficaces de traiter l'insomnie chronique est de changer les habitudes qui vous conduisent à vous réveiller la nuit.

On évite donc à tout prix de consommer de la caféine, de l'alcool, des boissons et des aliments sucrés après 16h ou 17h (voire même 14h si vous êtes très sensible à la caféine) et on n'hésite pas à faire du sport, du yoga, des étirements pour se détendre loin des écrans.

Essayez d'avoir une bonne hygiène de vie en mangeant équilibré, en pratiquant une activité physique régulière, en vous hydratant bien, en évitant toute source de stress, en vous couchant et en vous levant toujours à la même heure, et vous verrez que très vite, vous dormirez bien mieux.

Lire aussi :
5 façons de lutter contre l'insomnie
5 raisons pour lesquelles vous vous réveillez au beau milieu de la nuit

Vous ne devriez jamais ignorer ces 4 symptômes de la dépression

Ajouter les points
5
Points
Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls et maman de 2 petits bouts. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!