Humeurs

Pourquoi il vous faut ABSOLUMENT ce cahier d'injures à colorier (histoire de bien se défouler sans paraître vulgaire)

03 mars 2019 - 22 : 39
par Mylène

Vous cherchez une activité anti stress pour vous défouler ? Et si vous vous mettiez aux coloriages anti stress, mais avec un cahier d'injures, pour dire des gros mots sans qu'on puisse vous reprocher d'être trop vulgaire ?

Dire des gros mots, ça fait du bien, car ça permet de baisser rapidement son taux de cortisol, qu'on appelle aussi l'hormone du stress – c'est très sérieux, c'est une étude britannique qui le dit !

Le seul problème, c'est que dire des gros mots à chaque fois qu'on veut déstresser, ce n'est pas la meilleure façon de passer quelqu'un de poli et agréable. Et c'est encore moins envisageable quand on se trouve à côté d'oreilles sensibles comme des enfants ou son chef, par exemple.

Ce livre de coloriages un peu spécial est la solution : c'est une excellente façon de se défouler et de se détendre avec des coloriages anti stress tout en coloriant des gros mots comme "Bordel de merde", "Putain", Pétasse", "Abruti" ou le plus élégant "Va te faire".

Et il faut avouer que rien que l'idée nous fait sourire... Ce cahier d'injures à colorier est dispo ici au prix de 9,79€, et si vous aimez le principe, on vous invite aussi à découvrir le cahier de coloriages « Maman a besoin de faire une putain de sieste » qui va faire du bien aux mamans débordées !

Découvrez maintenant pourquoi dire des gros mots pourrait finalement être très bon pour vous et pourquoi dire beaucoup de gros mots est peut-être le signe que vous êtes très intelligent.

Lire aussi :
 Comment gérer sa colère et en faire quelque chose de positif
 Comment dire moins de gros mots ?
♥ 10 habitudes que partagent toutes les personnes très intelligentes

Ajouter les points
5
Points
Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls et maman de 2 petits bouts. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!