Food

5 bonnes raisons de devenir flexitarien

29 novembre 2019 - 09 : 28
par Laura

Vous avez envie de manger plus sainement, avec une alimentation équilibrée et qui soit également bonne pour l'environnement ? Alors le flexitarisme a sûrement de quoi vous séduire. Voici 5 bonnes raisons de s'y mettre :

1. Le flexitarisme est un mode d'alimentation souple

Être flexitarien, cela consiste à manger essentiellement comme les végétariens, c'est-à-dire avec beaucoup de légumes, de légumineuses, de céréales et certains produits d'originale animale (oeufs, fromage, lait, yaourts, miel), sauf qu'on s'accorde le droit de manger un peu de viande ou de poisson. Dans l'idéal, on mise sur deux repas par semaine avec viande ou poisson. Mais si on n'y arrive pas, qu'on est invité au restaurant ou qu'on a envie d'autres choses, c'est tout à fait possible. Être flexitarien permet de rester assez libre dans ses choix alimentaires.

2. Devenir flexitarien booste l'humeur et l'énergie

Quand on est flexitarien, on mange naturellement plus d'eau, plus de vitamines, plus de minéraux, plus de fibres et plus d'acides gras essentiels. Ces nutriments permettent d'avoir plus d'énergie, une meilleure humeur et de moins grignoter entre les repas. C'est grâce à la hausse de production de sérotonine, le neurotransmetteur responsable de notre bonne humeur, qui est favorisée par la consommation de végétaux (et donc de prébiotiques qui améliorent la flore intestinale).

3. il n'y a Pas de risque de carences à être flexitarien

L'avantage d'être flexitarien, c'est qu'on garde minimum deux repas avec viande ou poisson. Pas de risque donc d'avoir une carence en fer, et si on le craint tout de même, on peut ajouter des aliments riches en fer (levure de bière, germe de blé, cacao). Si on a peur de ne pas manger assez de protéines en réduisant ses apports en viande et en poisson, il suffit d'associer des céréales et des légumineuses (comme un mélange semoule / pois chiches, haricots rouges et blancs, pâtes et sauce au pistou) pour avoir un apport en protéines supérieur à celui obtenu avec la viande ou le poisson.

4. être flexitarien est beaucoup plus économique

C'est prouvé : on dépenserait environ 20% de moins en courses en étant flexitarien plutôt qu'en mangeant de tout avec une alimentation plus « classique » (et donc plus riche en viande et en poisson). Autrement dit, loin d'être plus coûteux, devenir flexitarien représente des économies considérables, surtout si toute la famille s'y met.

5. être flexitarien, C'est bon pour la planète

Réduire sa consommation de viande a un énorme impact sur la planète, et être flexitarien contribue donc à préserver l'environnement. S'il vous fallait un dernier argument pour vous y mettre, dites-vous bien qu'à chaque fois que vous mangez un peu moins de viande, vous faites du bien à la planète.

Alors, on s'y met quand ?

Découvrez maintenant le régime alimentaire avec le plus faible impact écologique et ces 5 conseils pour se mettre à l'alimentation intuitive.

Lire aussi :
♥ 5 choses surprenantes qui peuvent vous aider à vivre mieux et plus vieux
 Il suffirait de manger moins de viande rouge pendant un mois pour un coeur en meilleure santé
5 astuces pour prendre plaisir à manger des repas équilibrés ou de régime

Ajouter les points
5
Points
Laura
Je suis gourmande, susceptible et râleuse (surtout quand on veut goûter mon dessert). Mais à part ça, je ne mords pas, je vous jure !