Humeurs

Les 5 choses à faire pour être plus convaincant et mieux défendre ses idées

01 février 2019 - 11 : 57
par Clémence Apprendre à être convaincant peut aider dans la vie quotidienne, avec ses proches, au bureau ou dans quasiment toute situation. Apprenez comment être plus convaincant avec ces conseils utiles.

Il n'est pas donné à tout le monde d'être convaincant.

L'art de convaincre, ce n'est pas seulement une question de mots et de formulations. C'est avant tout une façon d'être !

Et heureusement pour nous, il s'agit d'un art qu'on peut tout à fait apprendre, et qui vous sera forcément utile pour mieux vous faire comprendre et défendre vos idées.

Découvrez donc vite comment apprendre à convaincre plus facilement ceux qui vous entourent, et de manière générale, comment mieux communiquer et mieux présenter vos idées :

Adopter la bonne attitude

Comment apprendre à convaincre ?

La première règle pour être convaincant consiste à toujours être sûr de soi à 100%... ou alors, à faire comme si c'est le cas !

Il y a une expression anglophone qui décrit bien cette attitude, c'est "Fake it until you make it", qu'on pourrait traduire par "Fais semblant jusqu'à ce que ça marche vraiment".

Ca ne veut bien sûr pas dire que vous devez prétendre des choses fausses ou mentir, mais plutôt que vous devez sembler être sûr de vous et faire comme si vous aviez confiance en vous pour convaincre les autres plus facilement.

Même si vous êtes d'un naturel timide, petit à petit, vous vous rendrez compte que vos idées sont pertinentes, que vous réussissez à bien les présenter et que les autres s'intéressent à ce que vous dites.

Cette technique de visualisation est très efficace pour vous aider à prendre confiance en vous et à vous montrer plus affirmé.

Travaillez votre posture pour qu’elle inspire confiance et montre aux personnes que vous croisez que vous avez de l’assurance.

Pour cela, tenez-vous donc bien droit, mettez de côté votre timidité, votre regard fuyant et vos tics nerveux et osez regarder les gens droit dans les yeux quand vous leur parlez.

Pensez à sourire et travaillez également votre démarche pour marcher d'un pas assuré (mieux vaut éviter les talons hauts par exemple pour éviter d'avoir une démarche hésitante !).

Et pensez à vous tenir droit même quand vous êtes assis : si vous avez par ailleurs des pensées positives et motivantes, vous aurez naturellement plus confiance en vous que si vous êtes affalé sur votre chaise, c'est scientifiquement prouvé !

Lire aussi : D'après cette étude, se tenir bien droit permet d'avoir plus confiance en soi

prendre le temps de se préparer

La posture et l'attitude ne font bien évidemment pas tout.

Si vous voulez convaincre d'une idée simple, vous n'aurez probablement pas besoin de réfléchir à votre façon de présenter vos idées plus de quelques minutes.

Mais si c'est un projet de plus grande envergure ou que l'enjeu est important, une bonne préparation est essentielle.

Avant toute chose, vous devez bien évidemment maîtriser le domaine que vous voulez aborder, et même si c'est votre propre projet, vous devez être incollable.

Ca veut dire connaître non seulement les informations factuelles qui déterminent votre projet (quelques chiffres ou dates) mais aussi de quelle façon vous voulez les présenter. Quand on présente un nouveau produit ou qu'on a un projet de création d'entreprise, on doit connaître son avantage concurrentiel et être capable de pitcher son projet, sa marque, son produit ou son entreprise en deux phrases.

C'est là que la préparation est importante : réfléchissez à vos points forts et à la meilleure façon de présenter les choses. Entraînez-vous, et trouvez les formulations les plus convaincantes. Adaptez-les ensuite en fonction des personnes que vous aurez rencontrées et des questions que votre projet aura suscité pour modifier et améliorer encore votre discours.

Vous devez également connaître votre public et adapter, autant que possible, ce discours en fonction de ses attentes.

Il est bien évidemment plus facile de convaincre une personne aisée d'acheter une voiture de luxe plutôt qu'une personne sans emploi par exemple.

Et ça vaut pour tout. Prenez donc le temps de vous demander qui sont les personnes que vous allez rencontrer et ce qu'elles attendent précisément de vous pour adapter votre discours en fonction et présenter des arguments qui sauront les convaincre.

L’astuce est de répéter son pitch, son message ou ce qu'on a à dire devant un miroir, non pas pour le réciter ensuite par coeur comme une poésie mais pour ne pas hésiter au moment venu et ne pas se sentir pris au dépourvu à cause du stress.

Pour convaincre les autres que votre idée ou votre projet est génial, préparez-vous jusqu'à ce que vous soyez capable de faire un pitch inspirant en quelques phrases simples et en moins de 3 minutes. Et anticipez les questions qu'on peut vous poser pour avoir les réponses sous le coude au cas où.

Savoir bien communiquer

La troisième règle pour apprendre comment convaincre repose sur votre façon de communiquer et votre élocution.

On lit parfois que parler fort et assez rapidement tout en veillant à bien articuler les mots pour qu'on puisse bien vous entendre est une bonne idée.

En réalité, si vous voulez convaincre, vous devez vous adapter à votre interlocuteur.

Si vous avez devez vous un homme qui semble sûr de lui, qui parle d'une voix forte, qui est toujours très factuel et qui s'intéresse beaucoup aux chiffres, lui présenter votre projet en 3 avantages concurrentiels chiffrés est une bonne idée. Même si vous présentez vos idées rapidement, vous réussirez sûrement à l'interpeler avec les chiffres qui l'intéressent, et votre façon factuelle de présenter les choses devrait lui sembler suffisamment rassurante pour écouter le reste de votre présentation.

Si vous parlez en revanche à une personne très discrète qui n'ose pas trop s'exprimer, qui parle peu, d'une voix calme et posée, et que les chiffres ou les explications factuelles semblent ennuyer, mieux vaut sûrement essayer de présenter votre projet autrement. Essayez de faire appel à l'émotionnel : présentez-vous, expliquez comment vous en êtes venu à avoir cette idée, pourquoi vous y croyez. Au lieu de l'inonder de chiffres, essayez plutôt de donner des exemples, de raconter des anecdotes, d'expliquer ce que vous avez ressenti ou quelles émotions ce projet suscite chez vous (vous êtes un passionné, vous avez envie d'aider les autres, vous rêvez de réaliser tel projet...) et de parler par métaphores.

Dans tous les cas, vous devez absolument adapter votre discours à la personne qui se trouve en face de vous : la stratégie la plus efficace sera certainement de mêler dans vos explications chiffres, faits, courbes et graphiques avec des anecdotes, des petites histoires, des métaphores, tout ce qui peut faire appel à l'émotionnel et conduire votre interlocuteur à ressentir de l'empathie pour vous. 

l'importance d'inspirer confiance

Ayez bien conscience que pour que votre message soit entendu, il faut d'abord que vous instauriez un lien de confiance.

Sans cette confiance, vous n'arriverez jamais à convaincre, même si vous vous êtes préparé pendant des années, que vous êtes passionné et vous-même convaincu, que vous avez un mental à bloc et que vous avez l'idée du siècle.

Car si votre interlocuteur ne vous fait pas confiance, il ne portera aucun crédit à ce que vous dites : il n'écoutera que d'une oreille, et surtout, il ne vous croira pas quand vous lui expliquerez à quel point votre projet est génial.

Convaincre, c'est donc prendre le temps de créer ce lien de confiance, réfléchir à comment faire en sorte que l'autre se sente en confiance et de quelle manière présenter les choses pour faire tomber les barrières de la méfiance.

Choisir le moment opportun

Pour réussir à convaincre quelqu'un, il faut enfin bien choisir son moment.

Car vous pouvez avoir les meilleurs arguments qui soient, une démarche assurée, un discours bien rôdé et les bons mots, si votre interlocuteur a confiance en vous mais qu'il n'est pas disposé et a la tête ailleurs, vous passerez complètement à côté.

Essayez donc de voir à quel moment la personne que vous voulez convaincre est disponible. Demandez-lui carrément quand elle sera disposée à vous écouter et à quel moment vous pourrez parler au calme.

Il est également important de pouvoir parler dans un endroit calme et d'éviter les endroits bruyants ou ceux où vous risquez de vous faire interrompre.

Vous mettrez ainsi toutes les chances de votre côté pour convaincre.

Cela vous demandera peut-être un peu d'entraînement et de pratique, mais petit à petit, vous verrez que vous serez de plus en plus à l'aise pour communiquer et que vous saurez trouver des arguments particulièrement convaincants pour défendre vos idées et vous faire entendre.

Rappelez-vous : être convaincant, ça s'apprend, ça se travaille, ça se prépare, ça s'affine, ça se construit petit à petit... comme pour beaucoup de choses, c'est une compétence qui demande du temps, de la patience, de l'observation, de la réflexion et une grande faculté d'adaptation pour être correctement maîtrisée.

N'ayez donc pas peur de progresser pas à pas et d'affiner votre discours ou votre manière de communiquer pour vous améliorer chaque jour.

Découvrez maintenant le mot dont vous devez vous rappeler pendant un entretien d'embauche et la méthode Zen To Done : 10 habitudes faciles à prendre pour tout réussir.

Lire aussi :
4 choses toutes simples pour se sentir mieux au travail

5 conseils pour se mettre plus en avant au travail
Comment être épanoui au travail ?

Ajouter les points
5
Points
Clémence
Je fais partie de la rédac' SBG, et j'aime écrire, sortir, m'amuser, manger (très important, ça aussi !) et partager. Je vous propose donc régulièrement de découvrir mes derniers coups de <3.