Humeurs

Comment la positivité toxique peut vous pousser à refouler vos émotions (et ce qu'il vaut mieux faire à la place)

07 mars 2021 - 18 : 15
par Mylène

Vous entendez dire partout que pour être heureux, il faut être toujours positif, voir le verre à moitié plein et faire constamment preuve d'optimisme ? Essayer de garder un état d'esprit positif est en effet une bonne façon de profiter de tous les petits plaisirs du quotidien... à condition de ne pas tomber dans l'extrême de la positivité toxique.

La positivité toxique : qu'est-ce que c'est ?

La positivité toxique, c'est l'idée selon laquelle, pour être heureux, il faut impérativement être positif tout le temps, partout, quelles que soient les circonstances, même si cela signifie nier ses émotions négatives et refouler ce qu'on ressent.

En réalité, la positivité toxique est contre-productive, car rejeter tout ce qui peut déclencher des émotions négatives n'est pas ce qu'il y a de plus efficace pour les apaiser, au contraire. Eviter de passer trop de temps sur les réseaux sociaux, refuser de sombrer dans la jalousie, de se comparer aux autres ou passer plus de temps avec des personnes qui nous font nous sentir bien et beaucoup moins avec des connaissances toxiques, toutes ces décisions peuvent en effet vous aider à être plus positif.

En revanche, cela ne doit pas se faire en refoulant ses émotions, car nier les ressentis désagréables est le meilleur moyen de voir leur intensité augmenter. Les émotions négatives sont des informations précieuses qui nous alertent sur notre environnement et d'éventuelles décisions que nous devons prendre pour nous sentir mieux. Quand nous avons peur, que nous sommes stressé ou angoissé, il est important de ne pas chercher à enfouir ces émotions et à les bloquer en espérant les voir disparaître, car c'est généralement précisément le contraire qui se produit.

On ne règle pas la cause du problème, on ne s'écoute pas, on ne s'autorise pas à ressentir et ces émotions deviennent donc de plus en plus intenses à mesure qu'elles demeurent non traitées, jusqu'à devenir dans le pire des cas insoutenables.

Fuir nos émotions nous empêche d'avoir accès à des informations précieuses, de développer notre empathie et notre compassion et de nous sentir en lien avec les autres puisque nous cherchons à nous empêcher de ressentir ce que nous ressentons (autant dire que cette entreprise s'avère contre-productive, énergivore, stressante et source d'une immense tension intérieure).

Que faire pour ne pas tomber dans le piège de la positivité toxique ?

La première chose à faire, pour ne pas tomber dans l'extrême de la positivité toxique, est d'accepter ses émotions négatives en temps réel et de s'autoriser à les ressentir, tout simplement, jusqu'à les voir diminuer d'intensité.

Pour cela, on fait une pause, on prend le temps de faire des exercices de respiration profonde, on extériorise ses émotions en parlant à une personne de confiance ou en les décrivant dans un journal, on va faire du sport pour évacuer sa frustration sainement ou on part faire une longue promenade en plein air.

Dans tous les cas, on ne culpabilise pas de ne pas être positif, on garde bien en tête que ressentir des émotions négatives de temps à autre est tout à fait humain et normal, et que cela ne fait pas de nous une personne dépressive, négative ou peu combative.

On se répète que les émotions ne sont ni "bonnes" ni "mauvaises", ni "positives" ni "négatives", ce ne sont que des informations qui peuvent nous aider à adapter nos décisions, nos habitudes, notre façon de vivre.

Il peut être bénéfique d'essayer de voir le bon côté des choses, mais il est toujours important de reconnaître ses émotions sans chercher à les juger ou à les refouler. Traiter ses émotions au fur et à mesure est un bon moyen de mieux se comprendre, de faire de meilleurs choix et de se sentir mieux dans son quotidien sans positivité toxique et avec une réelle sérénité intérieure.

Découvrez maintenant les 20 choses à se dire pour avoir un état d'esprit plus optimiste.

Lire aussi :
♥ Faire preuve de bienveillance envers soi-même permet d'être en meilleure santé : c'est le moment de vous aimer !
 Comment vous devez améliorer votre vie pour être plus heureux et moins stressé
 20 façons d'être heureux (presque) instantanément

Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls et maman de 2 petits bouts. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!