Humeurs

Voilà pourquoi tout remettre au lendemain génère du stress et de l'anxiété

05 juin 2020 - 19 : 59
par Laura

C'est prouvé : procrastiner et avoir l'habitude de tout remettre au lendemain a des conséquences très négatives sur notre santé physique et mentale.

Procrastiner n'est pas uniquement un problème de gestion du temps. D'après des chercheurs américains, cette habitude de tout remettre au lendemain viendrait en réalité d'une mauvaise gestion des émotions.

pourquoi on remet tout à plus tard ?

Ceux qui remettent sans cesse les choses à plus tard et n'arrivent pas à passer à l'action tout de suite ne sont pas simplement paresseux ou désorganisés. D'après une étude de 2016 menée par des chercheurs de l’Université de Carleton aux États-Unis, nous remettons surtout à plus tard les choses que nous trouvons ennuyeuses, énervantes ou stressantes.

Comme nous avons peur d'échouer dans la réalisation de ces tâches ou que nous ne sommes pas suffisamment à l'aise pour affronter les émotions qui y sont liées, nous préférons repousser la tâche à réaliser à plus tard.

Pourquoi la procrastination génère autant d'émotions négatives

Le problème, c'est que remettre les choses à plus tard ne règle rien. Contrairement à ce qu'on pense, dans les faits, notre cerveau n'est jamais tranquille ni serein puisqu'on garde en tête cette tâche inachevée qu'il faudra bien traiter tôt ou tard.

Il s'agit en réalité ni plus ni moins d'une stratégie d'évitement émotionnel. Des chercheurs de la Case Western Reserve University dans l'Ohio ont mené une expérience nommée La régulation de la détresse émotionnelle prime sur le contrôle des impulsions : si vous vous sentez mal, faites-le ! et ont ainsi démontré que cette méthode d'évitement était utilisée à chaque fois qu'on espérait se sentir apaisé en évitant la tâche qui nous pose problème.

Dans le cadre de cette étude, les chercheurs ont fait lire à des participants des histoires tristes et négatives et qui ont généré chez les lecteurs un sentiment de malaise ou même de mal-être. Un peu plus tard dans la journée, les chercheurs ont informé ces participants qu’ils seraient interrogés dans le cadre d'un test d’intelligence, puis les ont fait patienter dans une pièce avec différents jeux à leur disposition.

Les chercheurs ont pu observer que les participants se dirigeaient dans un premier temps vers les jeux et ne pensaient pas à réviser pour leur test. Ils choisissaient donc instinctivement de repousser la difficulté à plus tard et privilégiaient l'activité divertissante et plaisante plutôt que la révision.

D'après les chercheurs, c'est parce que lorsque les gens sont bouleversés, ils sont plus susceptibles de se livrer à des impulsions immédiates pour se sentir mieux à court terme et n'adoptent pas une attitude raisonnée qui leur permettrait d'atteindre leurs objectifs à long terme.

LA PROCRASTINATION génère du stress et DE L’ANXIÉTÉ

Quand quelqu'un remet une tâche à plus tard, il pense se faire du bien puisqu'il évite momentanément une action qu'il trouve désagréable sur le moment.

Pourtant, d'après une étude menée par des chercheurs de l’Université d’Indiana, cet apaisement momentané n'est qu'un réconfort à court terme. Procrastiner ne fait que reporter le problème à plus tard, et génère entre temps de l'anxiété, du stress et un réel mal-être qui ne peut être réglé qu'à travers l'accomplissement de la tâche non traitée.

Une étude menée par des chercheurs de l’Université de Sheffield a même démontré que la procrastination avait des conséquences très néfastes aussi bien sur notre santé physique que sur notre mental. Lorsqu'elle est répétée et que tout remettre à plus tard est une habitude, le niveau de stress augmente considérablement, sans compter que reporter régulièrement des rendez-vous médicaux peut avoir des conséquences directes sur la santé.

Procrastiner n'est donc jamais sans conséquence. Même si cela semble être une solution facile et efficace pour se sentir mieux sur le moment, tout remettre à plus tard est en réalité une stratégie d'évitement émotionnel qui nous pousse à ne pas affronter nos émotions négatives et à les refouler plutôt que de les traiter. Petit à petit, on accumule les tâches et le stress, surtout quand la procrastination est une habitude au quotidien.

La seule façon de ne plus subir ce stress et cette anxiété est de lutter activement contre la procrastination : même si tout faire au dernier moment peut dans certains cas être un réel atout, mieux vaut essayer d'agir tout de suite quand vous avez une tâche à accomplir.

Cela vous permettra de gagner en sérénité, de diminuer considérablement votre stress et de vous sentir mieux au quotidien. Pour y arriver, vous pouvez par exemple suivre la règle des 5 secondes, et agir maintenant plutôt que de ne rien faire.

Découvrez aussi ces 5 conseils pour ne plus remettre les choses au lendemain.

Lire aussi :
Le secret à connaître pour atteindre tous ses objectifs et réussir à tenir ses bonnes résolutions

♥ 10 conseils pour réussir à perdre une mauvaise habitude
♥ La méthode Zen To Done : 10 habitudes faciles à prendre pour être mieux organisé et tout réussir

Laura
Je suis gourmande, susceptible et râleuse (surtout quand on veut goûter mon dessert). Mais à part ça, je ne mords pas, je vous jure !