Beauté

Les 4 choses qui montrent que les produits de beauté BIO, ce n'est pas pour vous

28 février 2019 - 08 : 04
par Laura

Votre meilleure amie n'arrête pas de vous vanter les mérites des produits de beauté BIO, mais vous, vous avez du mal et vous vous demandez si c'est vraiment utile.

On vous comprend : les produits BIO plaisent de plus en plus, et les marques étendent sans cesse leurs gammes pour proposer des alternatives BIO, si bien qu'on voit des produits de beauté BIO un peu partout.

Mais faut-il pour autant tout acheter BIO ? Est-ce nécessaire pour avoir des soins beauté efficaces et surtout, est-ce que les produits de beauté BIO sont faits pour vous ?

Si vous vous retrouvez dans ces 4 signes, c'est que les produits de beauté BIO ne vont sûrement pas vous plaire :

1. Vous avez un petit budget

Pour qu'un produit de beauté soit reconnu "biologique", il doit respecter des règles de composition, de fabrication et de tests qui répondent à de nombreuses exigences, chartes et labels.

Tout cela a bien évidemment un coût puisque les ingrédients entrant dans la composition des produits BIO doivent être des matières premières naturelles issues de l’agriculture biologique et l'utilisation de tout extrait d’origine animale ou tout produit chimique de synthèse est proscrit.

Les cosmétiques biologiques sont donc des produits de beauté moins agressifs, plus naturels, plus doux pour la peau, mais sont aussi forcément plus chers que les produits de beauté classiques et non bio.

Si vous avez un petit budget, vous n'avez donc que deux solutions :

  • soit vous évitez les produits de beauté bio à cause de leur prix un peu plus élevé que les produits de beauté classique.
  • soit vous décidez d'acheter moins mais mieux en privilégiant l'achat non pas de plusieurs soins classiques (pas chers certes mais très agressifs ou moins efficaces) mais d'un seul produit de beauté bio (un peu plus cher mais de qualité).

2. Vous ne pensez jamais à jeter vos produits de beauté

Vous ne jetez jamais vos produits de beauté, vous attendez simplement de finir totalement le pot pour ne pas gâcher.

Si votre intention est louable (et qu'on procrastine tous un peu de temps à autre, donc on ne peut que vous comprendre !), méfiez-vous tout de même car les produits de beauté périmés peuvent être très dangereux pour votre peau et votre santé.

Dans l'idéal, il vaut donc mieux noter la date d'ouverture du produit, le refermer soigneusement après chaque utilisation et éviter de dépasser la date de péremption.

C'est encore plus vrai avec les produits de beauté BIO car les cosmétiques biologiques se conservent moins longtemps que les produits de beauté non bio.

En général, il faut les utiliser dans les trois mois après ouverture. Donc si vous aviez déjà du mal à éviter les produits de beauté périmés, passer aux cosmétiques biologiques ne devrait pas vous aider...

3. Vous voulez des résultats rapides

Quand vous achetez un produit de beauté, vous voulez en avoir pour votre argent et vous ne voulez pas attendre avant d'avoir un résultat.

C'est bien simple, quand vous testez une nouvelle crème hydratante ou un soin anti points noirs, la seule chose qui vous intéresse, c'est le résultat dans l'immédiat.

Dans ce cas, pas la peine d'investir dans des cosmétiques biologiques car vous allez certainement être déçue.

Les cosmétiques biologiques sont moins concentrés en actifs car l'objectif n'est pas de proposer un résultat bluffant et immédiat mais d'apporter un soin durable et doux pour la peau. L'idée est en effet de moins fatiguer et abîmer la peau grâce à une composition plus douce et plus respectueuse des besoins de la peau.

Il vous faudra ainsi compter 2 à 3 semaines avant de voir l'effet de votre crème de jour ou de votre lait corps.

Choisir des cosmétiques biologiques, c'est donc choisir de prendre son temps et de laisser la peau aller à son rythme.

Si vous n'êtes pas prête à ralentir et à passer à la slow cosmétique, vous ne serez sûrement pas satisfaite des produits de beauté bio.

4. Pour vous, un produit nettoyant efficace, c'est un produit qui mousse

Parlons un peu des produits nettoyants et de la quantité de mousse qu'ils produisent.

J'ai déjà entendu de nombreuses personnes se décourager devant des produits nettoyants ou lavants bio en décrétant que le produit était nul parce qu'il ne moussait pas et ne nettoyait donc pas bien.

Dites-vous bien que tout cela n'est qu'une idée reçue ! Un shampoing ne nettoie pas mieux parce qu'il mousse beaucoup, tout comme un savon n'enlève pas plus de saletés parce que ça mousse énormément quand vous l'utilisez.

C'est même précisément tout le contraire !

Quand un produit nettoyant ou un shampoing mousse beaucoup, c'est qu'il contient des sulfates : comme le Laurylsulfate de sodium (SLS), le Laureth sulfate de sodium ou tous ses dérivés.

Un sulfate, c'est un agent moussant et thermoactif présent dans 90% des shampoings et des savons liquides pour le visage et le corps.

Le problème des sulfates, c'est qu'ils :

  • sont très agressifs et font partir tout le sébum, ce film lipidique qui protège la peau et le cuir chevelu, les laissant ainsi fragilisés
  • sont irritants pour la peau qui reste desséchée et le cuir chevelu qui essaye tant bien que mal de produire encore plus de sébum pour se protéger. On a donc très vite les cheveux plus gras, donc on a tendance à se laver les cheveux plus souvent, donc le cuir chevelu est encore plus agressé par les sulfates qui éliminent tout le sébum, donc les cheveux regraissent encore plus vite et sont plus abîmés. C'est un cercle vicieux très destructeur pour le cuir chevelu et les cheveux.
  • fragilisent les cheveux et conduisent à l'apparition de fourches.
  • font partir la couleur de votre coloration plus vite.

Dernière chose à savoir sur les sulfates si vous n'êtes toujours pas convaincue qu'ils sont agressifs et qu'il vaut mieux éviter à votre peau et à votre cuir chevelu d'être en contact avec cet ingrédient : les sulfates sont un composant essentiel de vos produits d’entretien, du liquide vaisselle aux produits de nettoyage pour le sol en passant par le gel WC. Pourquoi ? Tout simplement en raison de leur fort pouvoir détergent !

Donc ne traitez plus vos cheveux et votre cuir chevelu comme la cuvette de vos toilettes, et utilisez des shampoings et des produits nettoyants sans sulfates !

En misant sur le bio, vous trouverez peut-être des sulfates dans la composition de vos cosmétiques biologiques, mais seuls les deux sulfates sont autorisés en cosmétique biologique en raison de leur origine végétale, et lorsqu'ils sont utilisés, ils ne sont intégrés qu'en faible quantité et sont combinés à d'autres agents apaisants.

Choisir un produit nettoyant bio ou un shampoing biologique, c'est donc miser sur un produit plus doux pour la peau, le cuir chevelu et les cheveux mais c'est aussi miser sur un produit qui mousse moins qu'un shampoing classique.

Et si vous avez bien suivi, c'est tant mieux ! Moins ça mousse, moins il y a de sulfates dans la composition du produit, moins votre peau est agressée...

Pour conclure, si vous voulez un produit de beauté pas cher, qui se conserve très longtemps, qui permet d'avoir des résultats rapides et qui mousse beaucoup, ne passez pas par le rayon cosmétique bio et allez directement au rayon des produits de beauté classique : vous en serez plus satisfaite.

Inversement, si vous êtes prête à mettre un peu plus cher pour avoir des produits de beauté et des soins cosmétiques qui respectent votre peau, ne la fragilise pas et respecte ses besoins, l'abîment moins et contiennent des ingrédients naturels en évitant les produits dangereux ou toxiques, alors les produits cosmétiques bio devraient beaucoup vous plaire !

Découvrez maintenant la recette pour fabriquer son propre savon maison soi-même et pourquoi vous devez absolument arrêter de vous brosser les dents sous la douche.

Lire aussi :
10 conseils pour garder une peau douce et bien hydratée en hiver

14 façons géniales d'utiliser son baume à lèvres
♥ Ce que l'emplacement de vos boutons d'acné veut dire

Ajouter les points
5
Points
Laura
Je suis gourmande, susceptible et râleuse (surtout quand on veut goûter mon dessert). Mais à part ça, je ne mords pas, je vous jure !