Geek

Comment la batterie de votre téléphone conditionne vos journées et influence votre vie sociale

07 octobre 2019 - 22 : 04
par Laura

Vous ne vous en doutez peut-être pas, mais d'après une étude britannique, votre smartphone dicte bien plus votre vie que vous ne le pensez...

Avouez qu'on l'a tous déjà fait : stresser parce que notre téléphone n'a plus beaucoup de batterie, commencer à chercher son chargeur ou une prise dès qu'on approche des 20% de batterie restante ou hésiter à sortir et avoir envie de rentrer chez soi parce que la charge est trop faible pour tenir toute la soirée.

Ces situations qui peuvent sembler banales ne le sont pas du tout et prouvent surtout que ne plus avoir de batterie sur son téléphone est la plupart du temps une source de stress.

Une étude menée par l’école de commerce Cass Business School 22 Londoniens tributaires des transports en commun a même démontré que le pourcentage de charge restant sur nos smartphones modifierait carrément notre perception de l’espace-temps.

Selon les auteurs de cette étude, ne plus avoir de batterie sur son smartphone donne envie de rentrer chez soi au plus et serait donc synonyme d'une opportunité sociale ratée.

Autrement dit, la batterie de notre smartphone conditionne bien plus nos journées que nous le pensons... Heureusement que les chargeurs de secours et autres batteries externes existent !

On vous a d'ailleurs sélectionné plusieurs chargeurs de secours pas chers juste ici.

Découvrez maintenant pourquoi la lumière bleue des écrans nous pousserait à grignoter et nous ferait grossir et la durée qu'il faudrait passer loin des écrans pour ne pas avoir un sommeil perturbé (attention, ça fait peur).

Lire aussi :
21 outils vraiment efficaces pour combattre le stress
C'est prouvé : faire une pause avec son smartphone, c'est comme ne pas faire de pause DU TOUT

D'après cette étude, ceux qui possèdent un iPhone auraient plus de chances de séduire que les autres

Ajouter les points
5
Points
Laura
Je suis gourmande, susceptible et râleuse (surtout quand on veut goûter mon dessert). Mais à part ça, je ne mords pas, je vous jure !