Beauté

Pourquoi faire la grasse matinée le weekend est bon pour vous

05 août 2018 - 21 : 37
par Mylène Avis aux lève-tard ! Une nouvelle étude a démontré que faire la grasse matinée est une très bonne idée, même si s'endormir et se réveiller chaque jour à la même heure demeure la meilleure chose à faire pour préserver son organisme.

Nous sommes nombreux à ne pas dormir autant que nous le voudrions.

Nous nous couchons tard mais nous nous forçons tout de même à nous lever tôt pour aller au travail ou en cours.

Alors quand le weekend arrive enfin, nous sommes forcément tentés de faire la grasse matinée pour rattraper ce manque de sommeil.

Mais est-ce que ça fonctionne vraiment comme ça ? Peut-on rattraper les heures de sommeil qui nous manquent en dormant plus tard le lendemain matin ?

Une nouvelle étude a démontré que ça pourrait être efficace, oui, mais plusieurs chercheurs affirment qu'on ne devrait pas en faire une habitude.

On fait le point sur la grasse matinée, ses avantages et on vous explique pourquoi essayer de rattraper son manque de sommeil en dormant plus le matin a ses limites.

Comment le cerveau fonctionne quand il manque de sommeil

Les médecins rappellent sans cesse l'importance d'une bonne nuit de sommeil, ce qui correspond pour la plupart des adultes à une nuit de sept à neuf heures de sommeil chaque nuit.

Plusieurs études montrent que quand les gens dorment régulièrement moins de six heures de sommeil par nuit, cela a des conséquences très négatives sur leur santé, leur métabolisme et leur système cardiovasculaire.

Et manquer de sommeil ne serait-ce que quelques nuits d'affilée peut avoir des conséquences sur notre capacité de concentration mais aussi notre humeur.

Une récente étude a par exemple démontré que quand les gens dormaient moins de six heures de sommeil par nuit, ils rencontraient des difficultés à réaliser des tâches basiques.

Ils avaient un déficit d'attention cinq fois plus important et leur temps de réaction était presque multiplié par deux en comparaison avec les personnes qui dormaient sept heures par nuit ou plus.

Et le pire, c'est qu'ils obtenaient ces résultats même quand ils ne se sentaient pas particulièrement fatigués ou sans se rendre compte que leurs capacités étaient réduites par rapport à d'habitude.

Pourquoi faire des grasses matinées peut être une bonne idée

Une étude publiée dans le Journal of Sleep Research démontre que certains de ces effets négatifs pourraient être atténués en dormant quelques heures de plus par semaine le weekend.

L'étude a porté sur plus de 43 000 adultes suédois pendant 13 ans et a fait un lien entre le taux de mortalité et les habitudes de sommeil des participants.

Les chercheurs ont ainsi démontré que les adultes de moins de 65 ans qui avaient l'habitude de dormir cinq heures ou moins par nuit avaient 65% plus de chance de mourir jeunes que ceux qui dormaient six à sept heures par nuit en moyenne (dormir huit heures par nuit ou plus a également été lié à un risque plus élevé de 25%).

En revanche, ceux qui ont rapporté faire des nuits courtes la semaine et des nuits plus longues le weekend semblaient être protégés : malgré les nuits courtes du dimanche au jeudi, aucune hausse du taux de mortalité n'a été relevée par rapport à ceux qui dormaient toujours six à sept heures par nuit.

En faisant des grasses matinées, on rattraperait donc le manque de sommeil accumulé la semaine ainsi que les risques qui y seraient associés.

Mieux vaut donc rattraper son manque de sommeil grâce aux grasses matinées que de faire des nuits courtes toute la semaine.

Mais attention : d'autres chercheurs affirment que faire la grasse matinée n'est pas bon pour la santé

Ces conclusions contredisent une autre étude américaine récente publiée l'année dernière et qui affirmait que chaque heure de décalage de sommeil le weekend était associée à un risque accru de 28% d'être en mauvaise santé.

En d'autres termes, si vous dormez de 23h à 7h la semaine et que vous dormez de 2h du matin à 10h le weekend, vous avez un décalage de sommeil de trois heures.

Chaque heure de décalage de sommeil serait également associée à une augmentation de 11% de risque d'être touché par une maladie cardiovasculaire, un plus grand niveau de fatigue, un risque accru de somnolence et de dépression.

Un rythme de sommeil irrégulier affecterait en effet le rythme circadien et la production d'hormone tout au long de la journée, ce qui pourrait conduire à des problèmes de santé physique et émotionnelle.

Récupérer son retard de sommeil par une grasse matinée peut donc être une bonne idée, mais peut aussi avoir d'autres conséquences négatives sur notre bien-être au quotidien, sans compter que le manque de sommeil peut avoir de lourdes conséquences sur nos capacités cognitives, qui ne peuvent pas être "rattrapées" aussi facilement.

La mémoire ou la concentration peuvent par exemple être affectées en seulement deux à trois nuits trop courtes. Attendre le weekend pour rattraper son manque de sommeil peut donc être trop long pour contrer ces effets.

Avoir un rythme de sommeil régulier est la meilleure option

Rattraper son manque de sommeil le weekend est sûrement une bien meilleure solution que de ne pas le rattraper du tout.

Ceci dit, tous les scientifiques s'entendent là-dessus : mieux vaut dormir suffisamment chaque nuit.

La régularité est toujours la clé, tant que cela veut dire dormir ni trop ni trop peu.

Faire la grasse matinée le weekend peut avoir une autre conséquence : celle d'avoir encore plus de mal à se lever le lundi matin !

Si vous n'aimiez déjà pas le lundi, voilà donc une info à bien garder en tête pour éviter de rendre cette journée encore plus difficile car cela pourrait vous rendre encore plus fatigué et moins concentré.

Bien sûr, certains sont de vrais oiseaux de nuit et ont du mal à se coucher suffisamment tôt la semaine pour réussir à dormir sept à neuf heures de sommeil par nuit.

Si vous faites partie de ces personnes là, parlez-en à un spécialiste du sommeil pour essayer d'ajuster votre horloge interne plutôt que de vouloir rattraper votre manque de sommeil le weekend.

Si vous parvenez à dormir quelques heures de plus le weekend sans que cela vous empêche de vous endormir le dimanche soir, alors faire des grasses matinées n'est probablement pas un problème.

En revanche, demandez-vous pourquoi vous faites des grasses matinées. Est-ce parce que vous vous êtes couchés tard la veille, et avez-vous tendance à manger ou boire plus que vous ne le faites d'habitude ?

Car ce qu'il faut retenir, c'est que la régularité est toujours la meilleure solution.

Essayez donc de vous coucher toujours à la même heure, de vous lever toujours à la même heure chaque jour, que ce soit un jour de semaine ou le weekend.

Bien sûr, la vie et le quotidien feront que de temps en temps, vous ne respecterez pas ce rythme mais essayez au moins d'avoir conscience du jour (et de la raison) pour laquelle votre rythme est perturbé, et essayez à tout prix de faire en sorte que cela ne devienne pas une habitude.

A lire aussi :
Comment récupérer après une courte nuit de sommeil
5 façons de lutter contre l'insomnie

Vous ne vous rendez sûrement pas compte que le stress a cette conséquence sur vous

Ajouter les points
15
Points
Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls et maman de 2 petits bouts. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!