Food

La raison pour laquelle vous ne devriez JAMAIS utiliser votre téléphone à table

09 juin 2018 - 21 : 11
par Mylène

Vous avez la fâcheuse habitude de toujours garder votre téléphone avec vous où que vous soyez, même à table ?

Une étude canadienne a prouvé que c'était une très mauvaise idée, car en gardant votre smartphone à table, vous ne profitez pleinement ni des personnes présentes autour de vous, ni de ce que vous avez dans votre assiette.

Des chercheurs canadiens ont étudié la qualité d'un repas avec et sans smartphone

Le professeur Kostadin Kushlev de l’Université de Virginie aux Etats-Unis et des chercheurs de l’Université de Colombie-Britannique au Canada ont réalisé une étude qui a porté sur plus de 300 adultes pour observer et analyser les conséquences d'avoir son smartphone à table.

Dans le cadre de cette étude, les participants ont été divisé en deux groupes.

Chaque participant est allé au restaurant en famille ou entre amis à 2 ou à 4 personnes maximum.

Les participants du premier groupe devaient mettre leur smartphone de côté et ne pas l'utiliser de tout le repas, tandis que les participants du deuxième groupe devaient, eux, garder leur smartphone sur la table.

Pendant le repas, les participants ont dû répondre à une ou plusieurs questions : les participants sans smartphone ont dû répondre à un questionnaire papier tandis que les participants qui avaient leur smartphone sur la table ont dû répondre à une question qu'ils avaient reçue sur leur téléphone.

A la fin du repas, tous les participants ont répondu à un questionnaire pour évaluer la qualité de leur repas.

Pourquoi on ne devrait jamais prendre son smartphone à table

Sans surprise, car on s'en doutait déjà depuis un moment, les participants qui ont pu garder leur smartphone à table avec eux ont en moyenne donné une note d'évaluation de la qualité de leur repas nettement inférieure à celle donnée par les participants qui n'ont pas utilisé leur smartphone de tout le repas.

Les participants du groupe « smartphone à table » se sont globalement plus ennuyés, ont été moins attentifs aux personnes présentes et aux discussions, et ont même moins apprécié la qualité de la nourriture.

La preuve que prendre son smartphone a table est vraiment une très mauvaise habitude dont il faut apprendre à se défaire, car cela nous empêche d'être en pleine conscience et de profiter pleinement de l'instant présent.

C'est bien dommage, car les repas, qu'on soit seul ou plusieurs, c'est important et c'est un moment de détente dont on devrait profiter au maximum.

Sans compter que, pour tous ceux qui cherchent à moins manger ou à maigrir, manger en se concentrant bien sur ce qu'on a dans son assiette est essentiel. Et c'est impossible à faire quand on a les yeux rivés sur son smartphone !

Certaines personnes reconnaissent être plus stressées lorsqu'elles regardent beaucoup leur smartphone, et ce n'est pas étonnant : passer son temps à réactualiser sa boîte mail ou à jeter un oeil à son fil d'actualités Facebook pour voir si on n'a rien raté peut être particulièrement oppressant à la longue, et nous empêche là encore de profiter du moment de calme du repas.

Enfin, rester les yeux sur son téléphone pendant que quelqu'un nous parle est très impoli, et on a plus de chance de passer un bon moment en regardant son interlocuteur dans les yeux et en lui souriant, tout simplement.

Pensez-y la prochaine fois que vous êtes tenté de prendre votre smartphone à table : si vous le pouvez, mettez-le plutôt sur vibreur ou en mode avion, et laissez-le dans votre sac.

Vous ne profiterez que mieux du repas et de ce que vous avez dans votre assiette !

Lire aussi :
10 signes que vous êtes accro à votre smartphone
Pourquoi vous n'avez pas besoin de changer de smartphone
Si vous faites ça avant d'aller au lit, vous risquez de très mal dormir

Ajouter les points
15
Points
Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls et maman de 2 petits bouts. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!