Humeurs

J'ai souri à tous ceux que j'ai croisés pendant un mois, et ça a nettement amélioré mon humeur

07 juin 2018 - 17 : 09
par Clémence

Il y a quelques mois de ça, j'ai vécu une rupture très difficile, car mon homme a décidé de me quitter du jour au lendemain, alors que je me voyais faire ma vie avec lui.

Ca a été tellement soudain que je n'ai rien vu venir, et forcément, cette rupture m'a plongée dans la dépression.

La seule pensée de manger quelque chose me donnait la nausée, je travaillais sans cesse pour essayer de penser à autre chose, et dès que je revenais à la réalité, je me mettais à pleurer sans pouvoir m'arrêter. J'allais vraiment mal.

J'ai décidé de partir en weekend quelques jours pour me vider la tête. Je pensais que ça me ferait du bien et que ça m'aiderait à aller mieux.

Un matin, après être allée faire un footing fatiguant mais ressourçant, je suis allée faire un tour sur Instagram et je suis tombée sur une citation qui m'a fait réfléchir. C'était :

« Les personnes qui ont le réflexe de sourire quand vous croisez leur regard font partie des plus précieuses de la planète ».

Ca faisait clairement des semaines entières que je n'avais pas dû sourire une seule fois, ou alors pas sincèrement. Je me sentais vulnérable, je n'avais pas confiance en moi et pourtant, cette phrase m'a beaucoup parlé.

En bonne parisienne que je suis, je me contente généralement d'aller d'un point A à un point B en baissant la tête et en ne regardant personne.

Je ne prends pas la peine de regarder les personnes que je croise dans les yeux, et encore moins de leur sourire.

Et je sais que je ne suis pas la seule : combien prennent les transports en commun ou se rendent au travail le matin les yeux rivés sur leur téléphone ?

C'est bien pratique quand on veut éviter tout contact avec les autres, mais franchement pas l'idéal pour rencontrer de nouvelles personnes ou être de meilleure humeur.

Quand j'ai réalisé tout ça, je me suis dit « Je vais le faire ». Pas juste pendant mes vacances. Mais tout le temps.

Je voulais changer, je voulais être celle qui sourit à chaque personne qui croise mon regard. Ca semble tellement simple, n'est-ce pas ?

Seulement, c'était à ce moment-là tellement à l'opposé de ce que je ressentais que je savais que ce ne serait pas facile à tenir, et que ce challenge me sortirait forcément de ma zone de confort.

Quelques heures plus tard, je me suis lancée dans cette expérience aussi originale qu'enrichissante.

Et voici quatre leçons que j'ai apprises après un mois passé à sourire à toutes les personnes que j'ai pu croiser.

1. Sourire met de meilleure humeur

Je suis la première à admettre qu'au début, ça fait un peu bizarre de sourire aussi souvent.

Certaines personnes me regardaient sourire et étaient un peu gênées de ne pas comprendre pourquoi j'étais de bonne humeur (même si, justement, parfois, j'étais même d'humeur massacrante !).

Mais après les premiers jours, sourire m'a semblé beaucoup plus naturel.

J'ai réalisé que sourire me mettait de bonne humeur, peu importe que ce soit avec un petit sourire bouche fermée ou un immense sourire « Colgate » avec les dents bien visibles.

De manière générale, je me suis sentie moins stressée dès la seconde où j'établissais un contact visuel souriant avec quelqu'un.

Après quelques recherches sur le sujet, j'ai trouvé une étude de l'Université du Kansas qui a démontré que sourire aidait à diminuer la réponse de notre corps au stress et abaissait notre rythme cardiaque dans les situations de tension.

Il y a donc définitivement quelque chose de bon à prendre de cette nouvelle habitude toute simple !

2. Si on sourit à quelqu'un, il y a 9 chances sur 10 qu'il se mette à sourire en retour

Réfléchissez-y deux minutes : quand quelqu'un nous sourit, on a du mal à s'empêcher de ne pas renvoyer de bonnes ondes en retour.

C'est d'ailleurs la raison pour laquelle nous sommes nombreux à préférer nous entourer de personnes heureuses et gaies plutôt que de personnes déprimées et négatives.

Un matin, j'étais dans le métro, il était à peu près 6h40 (je sais, je pars trèèèès tôt au bureau le matin !) et j'ai décidé de faire le test en direct.

A cette heure là, le métro est surtout rempli de gens qui se lèvent tôt pour aller au boulot, et qui sont loin d'être ravis de le faire à une heure aussi matinale. Nous avons tous une longue journée qui nous attend, et peu de personnes qui se lèvent aussi tôt ont l'esprit joyeux.

J'ai souri sincèrement à un homme qui travaillait manifestement dans le bâtiment et devait se rendre sur un chantier à en croire sa tenue de travaux. Il a regardé à gauche puis à droite comme pour vérifier que mon sourire s'adressait bien à lui avant de me sourire en retour.

Ensuite, une jeune femme en manteau rose a immédiatement répondu à mon sourire et a même retiré ses écouteurs parce qu'elle pensait que je lui avais parlé.

3. Si on sourit à quelqu'un, il y a de grandes chances pour qu'il se mette à nous parler

Et c'est sûrement la meilleure chose de ce challenge « sourire » : ça ne fonctionne pas tant que ça dans le métro ou les transports en commun car les gens sont moins réceptifs (ils se coupent un peu des autres, sûrement pour mieux supporter les trajets souvent bondés et la proximité des uns avec les autres) mais quand je souris à des gens qui font la queue (peu importe où) ou au bureau, ils ont quasiment toujours quelque chose à me dire.

Souvent, c'est un petit commentaire assez banal sur le temps ou un compliment sur ma tenue ou ma coiffure.

Quand j'ai souri à des hommes, je me suis aperçue que leur visage s'illuminait souvent, j'ai même vu plusieurs hommes rougir un peu, sûrement car ils étaient surpris.

Les hommes ont également été les seuls à être étonnés de me voir sourire. A différents moments, trois hommes m'ont demandé brutalement « Pourquoi vous souriez ? ». A chaque fois, j'ai simplement répondu : « Je suis de bonne humeur, c'est tout ! ». Et à chaque fois, cette remarque les a laissés perplexes.

4. Sourire permet de s'ouvrir à de nouvelles possibilités

En me promenant chaque jour de meilleure humeur parce que j'avais ce sourire plaqué sur mon visage, je me sentais ouverte à de nouvelles opportunités.

Je me suis rendue compte que j'avais une attitude plus positive et que j'étais plus souvent partante pour faire de nouvelles choses.

On dîne ensemble après le boulot ? Carrément. Tu veux qu'on aille courir ensemble à la pause déjeuner vendredi ? Super idée. Tu veux venir manger à la maison dimanche midi ? J'en serais ravie.

Après avoir souri à toutes les personnes que j'ai pu croiser, même les étrangers, pendant un mois, je me suis rendue compte que j'avais vraiment besoin de lire cette citation sur Instagram à ce moment précis de ma vie. J'allais très mal, et cette phrase m'a permis d'arrêter de me centrer autant sur moi-même et de broyer du noir.

Mon sourire m'a rappelé que moi aussi, j'avais beaucoup à offrir, même si par moments, j'étais juste capable d'un petit sourire discret.

Et les jours où ce n'était vraiment pas facile de sourire car j'avais le moral dans les chaussettes, ce sourire m'a permis de garder la tête hors de l'eau.

Et la meilleure partie, dans tout ça ? C'est que ce sourire, personne ne pourra jamais me le prendre. C'est le mien, et je le garde !

Essayez, vous aussi, et vous verrez : sourire a bien plus de bienfaits qu'on ne l'imagine...

A lire aussi :
50 choses que vous pouvez faire pour le faire sourire
10 habitudes qu'on les personnes irrésistibles
10 astuces imparables pour arrêter de déprimer

Ajouter les points
15
Points
Clémence
Je fais partie de la rédac' SBG, et j'aime écrire, sortir, m'amuser, manger (très important, ça aussi !) et partager. Je vous propose donc régulièrement de découvrir mes derniers coups de <3.