Mode

Voici la meilleure solution pour arrêter les achats compulsifs

19 juin 2021 - 08 : 35
par Clémence

Certains le clament haut et fort : faire du shopping les détend, leur permet de penser à autre chose et de se faire du bien en se faisant plaisir. C'est possible, surtout si on fait en effet des choix mesurés, pondérés, pour des achats bien-être qui nous feront ensuite vraiment du bien au quotidien. Un spa maison pour se détendre à chaque fois qu'on en a envie (ou besoin), un coffret de crèmes ou d'huiles de massage pour un moment cocooning et relaxant à la maison, une tenue de sport dans laquelle on se sent bien pour bouger librement et pratiquer son activité préférée avec plaisir, tous ces achats peuvent réellement nous apporter du bien-être chaque jour.

En revanche, certains achats et réflexes de consommation sont à bannir absolument, surtout lorsqu'ils sont compulsifs et génèrent ensuite de la culpabilité, une dévalorisation de soi-même et des difficultés financières. Mais comment apprendre à s'en défaire ? Voici les conseils à suivre pour ne plus se laisser emporter par les achats compulsifs et non désirés.

Achat compulsif : qu'est-ce que c'est ?

La première chose à faire pour s'en défaire, c'est de réussir à détecter le plus vite possible un achat compulsif. Il s'agit des achats qu'on fait uniquement pour répondre à une envie irrésistible (sur le moment) d'acheter un objet superflu, dont on n'a pas réellement besoin, mais qui nous procure du plaisir dans l'immédiat, c'est-à-dire à très court terme. Quand on fait un achat compulsif, on raisonne souvent en quantité et non en qualité, et on est content voire fier d'acheter cet objet pourtant superflu ou en tout cas pas réellement utile à notre vie.

Pourquoi l'achat compulsif pose problème ?

Nous sommes tous susceptibles de faire des achats compulsifs et non réfléchis de temps à autres, il n'y a donc pas de quoi culpabiliser. Il est en revanche important d'apprendre à s'en défaire pour plusieurs raisons :

  • un achat compulsif est généralement superflu, ce qui a un impact très négatif sur la situation financière de l'acheteur compulsif et finit généralement, tôt ou tard, par poser problème.
  • avoir l'habitude de céder à l'achat compulsif signifie que ce dernier a un contrôle sur notre humeur et qu'il est surtout le résultat d'une détresse émotionnelle. Autrement dit, quand tout va bien, on est capable de gérer nos dépenses, mais quand on se sent stressé, déprimé, anxieux ou triste, on est tenté de se réfugier dans l'achat compulsif pour apaiser le problème à très court terme (sans rien régler sur le fond) et risquer au contraire d'amplifier les soucis en se retrouvant avec des objets dont on n'a pas réellement besoin, un trou dans le budget et beaucoup de culpabilité de ne pas avoir mieux su gérer ses dépenses.

comment arrêter les achats compulsifs ?

La première chose à faire est de bien comprendre que l'achat compulsif survient suite à une émotion négative très forte qu'on n'arrive pas à gérer, qui nous déborde, nous ensevelit et que nous devons apprendre à gérer autrement. Cela peut venir d'un problème d'anxiété, de stress, de tristesse, d'estime de soi ou de dépression. Dans tous les cas, il est possible de se faire aider, soit en travaillant sur votre problématique, soit en en parlant à un proche de confiance, soit en faisant appel à un professionnel.

Essayez d'agir en amont et n'attendez pas d'aller mal ou d'avoir envie de céder à un achat compulsif pour réagir. Prenez soin de vous, apprenez à ralentir, à écouter vos émotions, à les exprimer en mettant des mots dessus, en vous confiant sur ce que vous ressentez réellement à un proche de confiance ou en écrivant tout ce que vous ressentez librement et sans retenue dans un journal. Suivez ces 6 étapes pour s'aimer profondément et être sa plus belle histoire d'amour et veillez à vous faire du bien au quotidien. Vous aurez ainsi naturellement moins souvent tendance à vous tourner vers le shopping ou les achats compulsifs pour tenter d'aller mieux à court terme puisque vous connaîtrez des solutions naturelles, efficaces et apaisantes pour vous faire du bien sur le long terme.

Si, malgré tous vos efforts, vous ressentez tout de même l'envie de faire un achat compulsif ou que vous sentez l'envie d'acheter des objets superflus monter, arrêtez-vous, faites une pause et allez faire autre chose. Sortez du magasin, du centre commercial ou éloignez-vous de votre ordinateur si vous faisiez du shopping en ligne, allez faire une promenade, buvez un café ou une boisson fraîche, écoutez de la musique, appelez un ami bienveillant et positif, lisez, faites une activité que vous aimez et qui vous permettra de prendre soin de vous sans ressentir le besoin d'acheter quoi que ce soit.

Si vous avez toujours envie de cet achat après ça, ou que vous craquez malgré tout, ne soyez surtout pas trop dur avec vous-mêmes : il  n'y a aucun mal à faire quelques achats compulsifs ou inutiles de temps à autre. La seule importance est de les limiter au maximum pour vous permettre d'avoir un budget équilibré et une situation financière stable. Vous pouvez également anticiper et vous réserver chaque mois une certaine somme destinée à des "achats plaisirs" qui n'ont pas nécessairement de but "utile". Vous n'aurez ainsi pas trop l'impression de vous restreindre sans arrêt et vous éviterez les craquages shopping tout en maîtrisant votre budget.

Comme souvent, tout est une question d'équilibre, tant au niveau de votre santé émotionnelle et mentale qu'en ce qui concerne votre situation financière.

Pour aller plus loin, découvrez maintenant cette astuce gratuite permet de gagner 11€ puis d'économiser sur ses achats en ligne 7 conseils pour apprendre à mieux gérer son budget quand on dépense trop, ces 50 choses à faire au lieu de faire du shopping et pourquoi acheter moins, c'est mieux.

Lire aussi :
Comment gagner de l'argent sur internet sans RIEN payer

Je n'ai RIEN acheté pendant 1 an : voilà ce que ça m'a appris

 La chose pour laquelle vous devriez dépenser votre l'argent si vous voulez être heureux

Clémence
Je fais partie de la rédac' SBG, et j'aime écrire, sortir, m'amuser, manger (très important, ça aussi !) et partager. Je vous propose donc régulièrement de découvrir mes derniers coups de <3.