Famille

Plus on fait des câlins à un enfant, plus il développera des qualités d'empathie à l'âge adulte

16 avril 2021 - 09 : 16
par Mylène

Une étude israélienne a établi un lien entre la proxmité de la maman avec son enfant à la naissance et l'empathie que celui-ci sera ensuite capable de développer une fois adulte.

Les effets du contact maternel et des câlins sur le développement de l'enfant

Cette étude publiée dans la revue scientifique américaine PNAS a suivi une centaine de personnes depuis leur naissance jusqu'à leur 20 ans ayant évolué dans une famille biparentale et où le revenu moyen était supérieur au seuil de pauvreté.

L'objectif de cette étude était d'observer les effets du contact maternel sur un enfant et l'impact que cela peut avoir sur son intelligence émotionnelle et ses capacités sociales de manière générale.

Pour mener à bien cette étude, les chercheurs ont divisé les nouveaux-nés en 3 catégories : les bébés nés à terme et en bonne santé qui profitent d'un contact facilité avec leur maman, les bébés prématurés avec lesquels les mères ont tout de même eu droit à un contact en peau à peau d’une heure par jour pendant deux semaines et enfin les bébés prématurés qui ont été incubés et avec lesquels le contact a été rendu impossible.

maman-bebe-calin-papier-peint-avion

Plus l'enfant reçoit de câlins, plus il fait preuve d'empathie à l'âge adulte

Dans le cadre de cette étude, les chercheurs ont observé deux zones du cerveau : l’amygdale, le centre d'identification non conscient des émotions dont le rôle est de décoder en quelques millisecondes les stimuli potentiellement menaçants, et l’insula qui est la zone où l'on intègre les signaux de son propre corps avec les signaux de l'état émotionnel d'une autre personne.

L'étude a révélé que plus la maman avait de contact en peau à peau et faisait des câlins à son bébé, plus l'enfant bénéficiait d'une bonne synchronisation sociale tout au long de son développement de la petite enfance à l'âge adulte.

Cette étude a été menée sur les contacts établis entre des mamans et leur enfant, mais le résultat porte en réalité essentiellement sur les bienfaits des câlins, du contact en peau à peau et du toucher de manière générale. Les câlins prodigués par les papas ont eux aussi un impact très bénéfiques sur la synchronisation sociale d'un enfant, au point que la gestuelle du papa est aussi bénéfique que celle de la maman.

En conclusion de cette étude, les chercheurs ont souligné l'importance d'avoir des parents à la fois aimants mais aussi réconfortants. Faire un câlin, avoir un geste apaisant, une caresse pleine de douceur ou un simple contact ne serait-ce que pour permettre à l'enfant de sentir sa chaleur peut faire toute la différence, et permettra même à l'enfant de développer son empathie et ses capacités sociales plus tard.

Pour aller plus loin sur ce sujet, découvrez maintenant pourquoi vous ne devriez jamais sous-estimer le pouvoir d'un câlin réconfortant !

Lire aussi :
Les bienfaits de l'auto-câlinage et pourquoi vous devriez vous y mettre aussi dès aujourd'hui

5 façons simples de se sentir plus heureux et plus aimé tout de suite

Voici le nombre de câlins dont nous aurions impérativement besoin chaque jour pour survivre

Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls et maman de 2 petits bouts. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!