Humeurs

Dans cette entreprise, les employés reçoivent une prime de 6750€ pour partir en vacances

05 novembre 2019 - 18 : 50
par Laura

Une entreprise américaine encourage ses employés à partir en vacances avec une généreuse prime, accordée à une seule condition : ne lire aucun mail et n'écouter aucun message des clients pendant leurs congés.

L'entreprise américaine FullContact donne une prime de 7 500$ (soit un peu plus de 6 750€) aux employés qui acceptent de ne pas vérifier leurs mails pendant leurs vacances.

D'après Bart Lorang, le PDG, cette initiative (dont le coût pour l'entreprise est estimé à environ un million de dollars par an), cet investissement est largement compensé par la hausse de productivité des employés, qui reviennent de leurs vacances plus reposés, plus efficaces et plus fidèles à l'entreprise.

La direction n'interdit pas l'utilisation des smartphones ou des réseaux sociaux, mais les employés doivent s'engager à ne pas utiliser les outils liés à leur environnement professionnel. L'objectif de cette prime de vacances est d'encourager les employés à profiter pleinement de leur temps libre.

Ces derniers n'ont pas nécessairement besoin de partir bien loin pour pouvoir prétendre à cette prime de vacances : ceux qui souhaitent rester chez eux et passer leurs vacances à buller à la maison peuvent eux aussi la recevoir, même si, avec un tel budget, la plupart des employés en profitent pour partir en voyage et passer des vacances à l'étranger.

Avec une telle prime, on n'aurait aucun mal à faire une detox digitale et à mieux se détendre en vacances.

Découvrez maintenant 10 bonnes raisons d'éteindre votre téléphone et de sortir prendre l'air.

Lire aussi :
Ces 5 dangers de l'addiction aux smartphones vont vous donner envie d'éteindre le vôtre

Voici la durée maximale que vous devriez passer chaque jour sur les réseaux sociaux pour ne pas déprimer

C'est prouvé : les réseaux sociaux rendent moins heureux

Ajouter les points
5
Points
Laura
Je suis gourmande, susceptible et râleuse (surtout quand on veut goûter mon dessert). Mais à part ça, je ne mords pas, je vous jure !