Famille

5 étapes inévitables pour surmonter une rupture amoureuse et sortir du chagrin

27 février 2020 - 09 : 01
par Clémence

Une rupture amoureuse, qu'elle soit voulue ou non, n'est jamais agréable et représente toujours un choc émotionnel fort. Comme toute émotion négative, il faut passer par un certain nombre d'étapes pour surmonter une rupture et se remettre totalement d'une séparation.

Combien de temps pour surmonter une rupture ?

Plusieurs études ont démontré qu'il faudrait environ 3 mois pour se remettre d'une rupture.

En réalité, cette durée dépend de chaque personne. Certains auront besoin de beaucoup moins, d'autres de beaucoup plus, car le plus important n'est pas la durée écoulée mais si la personne a réussi à traverser ces 5 étapes et à atteindre celle de l'acceptation.

Ce n'est que lorsqu'on a accepté la séparation qu'on se sent enfin pleinement en phase avec soi-même et qu'on peut passer à autre chose.

Lire aussi : Au bout de combien de temps on se remet d'une rupture ?

Les étapes pour surmonter une rupture

Voici les 5 étapes inévitables par lesquelles il faut passer pour surmonter une séparation ou une rupture amoureuse :

1. Le déni de la séparation : intégrer cette information peut demander du temps, surtout si la personne n'avait jamais réfléchi à rompre auparavant. Inversement, chez les personnes à l'origine de cette décision, l'étape du déni a généralement déjà été dépassée au moment de l'annoncer. Tout dépend donc de la situation et de sa position par rapport à la séparation.

2. L'idéalisation : ce n'est qu'au moment où l'on perd quelqu'un qu'on se rend réellement compte de toutes ses qualités, et surtout, qu'on réalise petit à petit qu'on ne pourra plus en profiter. Cette phase d'idéalisation est normale, et nous fait voir les choses avec un regard biaisé : on occulte complètement le négatif pour ne plus voir que le positif. La sensation de perte et la rupture n'en est alors que plus douloureuse, et nous pousse à espérer que les choses peuvent s'améliorer. On culpabilise, on se dit « j’aurais dû », « j’aurais pu », on réfléchit à ce qu'on aurait pu faire autrement. On imagine que la situation n'est pas définitive, qu'on peut corriger le tir et qu'il y a encore quelque chose à sauver. Cela peut nous donner espoir et nous pousser à promettre à notre partenaire qu'on peut changer et que la relation peut être sauvée.

3. Le trou noir : une fois qu'on est sorti du déni puis de la phase d'idéalisation et d'espoir irréaliste, on prend conscience que la rupture est bien réelle. On se rend compte de tout ce qu'on perd, de tout ce qu'on n'aura plus, on ressent les premiers signes du manque et on se sent généralement vite emporté par la douleur. Cette période est difficile car elle nous donne l'impression qu'on est seul, vulnérable, et cette étape atteint profondément notre confiance en nous.

4. Le ressentiment : la colère est inévitable, et c'est lorsqu'elle commence à s'exprimer qu'elle devient productive. La colère donne en effet l'énergie nécessaire au façonnement d’une nouvelle estime de soi. L’extériorisation de cette colère est essentielle au processus de guérison et peut s'exprimer par un grand besoin de transformation : travailler sur soi, changer de coiffure, redécorer la maison, participer à de nouvelles activités, etc. Tout est bon pour changer et renverser le sentiment de rejet. C'est l'étape qui permet de se débarrasser de ses émotions négatives en les extériorisant. On n'idéalise plus son ex, on se libère de ses regrets, et on peut également rêver de se venger ou d'infliger à son ex une souffrance équivalente à la sienne. La colère peut nous pousser à exploser à tout moment, mais c'est une étape de transition vers l'acceptation où nous devons accepter la réalité au lieu de nous fâcher contre des situations sur lesquelles nous n'avons aucun contrôle.

5. L'acceptation : une fois l'étape de la colère passée, on se sent plus léger et on est capable de prendre plus de recul. On goûte à des moments de paix et de libération. On se sent plus fort, moins stressé, moins tendu, on a plus d'énergie. Quand le travail d'acceptation est vraiment terminé, on a l'impression de revivre et on se sent prêt pour une nouvelle vie. L'estime de soi est reboostée, on se sent fier de soi et des progrès accomplis, on est en phase avec ses émotions et capables de les accueillir lorsqu'elles surviennent. On est également ouvert au changement, à la nouveauté, à de nouvelles rencontres et on sait qu'on sera bientôt prêt à aimer à nouveau. C'est la phase où l'on se retrouve et où l'on se sent enfin pleinement soi-même.

Découvrez maintenant 8 conseils pour se remettre d'une rupture et les 9 choses inspirantes que vous pouvez faire pour vous remettre d'une rupture.

Lire aussi :
Le signe qui permet de savoir que la rupture est pour bientôt

Rupture : 5 signes que vous avez vraiment tourné la page

♥ 30% des femmes quitteraient leur homme pour cette raison

Ajouter les points
5
Points
Clémence
Je fais partie de la rédac' SBG, et j'aime écrire, sortir, m'amuser, manger (très important, ça aussi !) et partager. Je vous propose donc régulièrement de découvrir mes derniers coups de <3.