Humeurs

9 signes que vous êtes perfectionniste et que ça vous gâche vraiment la vie

24 mai 2019 - 18 : 47
par Laura

Être perfectionniste est une qualité si cela vous pousse à vous surpasser et à avoir une attention particulière aux détails. Mais être « trop » perfectionnisme a un risque évident : on finit par en devenir trop exigeant avec soi-même et avec les autres, éternellement insatisfait et ça peut nous empêcher d'être heureux au quotidien.

Voici 9 signes qui peuvent indiquer que vous êtes « trop » perfectionniste et que ce trait de caractère vous gâche la vie :

Vous faites une dépression

D'après une étude publiée dans la revue Review of General Psychology, le perfectionnisme est l'un des principaux traits de caractère générant un sentiment de tristesse et d'anxiété chronique.

Si vous êtes déprimé ou que vous faites de l'anxiété, c'est peut-être tout simplement parce que vous voulez trop en faire et que vous vous épuisez à essayer de toujours tout faire parfaitement !

Lire aussi : 10 astuces imparables pour arrêter de déprimer

Vous mangez mal

D'après une étude publiée dans le Journal of Personality and Social Psychology, la plupart des perfectionnistes sont tellement exigeants avec eux-même qu'ils perdent le contrôle à un moment ou à un autre et finissent toujours par craquer.

Ils ont donc plus souvent tendance que les autres à se réfugier dans la malbouffe ou la boulimie. Manger de manière compulsive leur permet en effet de faire le plein de sucre et de gras rapidement comme une façon d'échapper à leur sentiment d'échec, qui leur est insupportable à cause de leurs exigences irréalistes.

Manger de manière compulsive quand on est stressé ou contrarié par un problème peut sembler réconfortant sur le moment mais ne règle pas le problème de fond.

Mieux vaut vous autoriser à être moins exigeant avec vous-même pour éviter les risques que la nourriture émotionnelle et compulsive peut avoir sur votre santé.

Lire aussi : 8 façons d'avoir instantanément confiance en soi

Vous êtes souvent malade

Des chercheurs de l'Université de York ont démontré que les perfectionnistes étaient tellement stressés à cause de leurs nombreuses exigences qu’ils ont tendance à moins prendre soin d'eux, à moins s'écouter et à tomber plus souvent malades que les personnes moins exigentes.

Lire aussi : Oui, subir trop de stress trop longtemps peut vous tuer — voilà ses conséquences sur le corps

Vous vous souciez beaucoup de votre apparence

D'après une étude parue dans le Journal of Eating Disorders, les perfectionnistes se demandent constamment ce que les autres pensent d'eux ce qui les poussent à passer beaucoup plus de temps que les autres à choisir leurs vêtements, à faire du shopping, à se maquiller, à s'habiller et à se regarder dans un miroir.

En plus de perdre un temps précieux à soigner leur apparence, cela les rend plus vulnérables aux troubles alimentaires comme l'anorexie ou la boulimie.

Plutôt que de se soucier constamment du regard des autres, mieux vaut faire un travail sur soi pour apprendre à s'aimer soi-même et à s'accepter tel qu'on est.

Faites ces 20 choses à faire pour apprendre à s'aimer soi-même pour y arriver.

Lire aussi : 20 affirmations positives qui vous permettront de vous sentir mieux chaque jour

vous êtes toujours de mauvaise humeur

D'après une étude menée par des chercheurs américains et publiée dans la revue Psychopathology and Behavioral Assessment, les exigences très élevées et la nature critique des perfectionnistes les poussent à exprimer leur côté narcissique et antisocial.

Ces personnes sont souvent d'humeur massacrante car elles ont la sensation de se sentir constamment en échec et ont l'impression de ne pas être à la hauteur, et elles ont généralement un humour très caustique.

Cela peut avoir de lourdes conséquences sur leurs relations sociales et pousser leur entourage à fuir leur présence quand elles sont trop critiques ou de mauvaise humeur.

Mieux vaut donc parfois essayer de diminuer ses exigences pour se concentrer plutôt sur le plaisir d'être ensemble.

Lire aussi : 10 choses que vous devez vous donner le droit de faire dès aujourd'hui

vous êtes incapable de méditer

Vous avez essayé de méditer plusieurs fois mais rien à faire : vous êtes tellement stressé et vous voulez tellement être dans le contrôle que vous n'arrivez pas à vous détendre.

Essayez de ne pas vous intéresser uniquement au résultat et à la performance. Dans le cas du yoga ou de la méditation, ça n'a pas de sens puisque le seul but est de vous détendre profondément.

Autorisez-vous à lâcher prise et vous verrez que vous vous sentirez mieux et plus détendu.

Lire aussi : Comment méditer quand on réfléchit sans arrêt

Vous n'êtes pas épanoui au lit

A force d'être trop exigeant, on en devient trop dur envers soi-même et d'après une étude menée par des chercheurs de l’Université de Kent, cela réduit significativement notre satisfaction sexuelle.

Et c'est valable même pour ceux qui n'accordent pas une importance primordiale au sexe !

Vous êtes toujours le dernier à partir du bureau

Le perfectionnisme est généralement une grande qualité en entreprise car les perfectionnistes ont tendance à travailler plus dur et plus longtemps que leurs collègues.

En revanche, pinailler pour des détails et vouloir refaire et retravailler plusieurs fois le même dossier jusqu'à ce qu'il soit parfait peut nuire à votre productivité.

Rappelez-vous que le plus important n'est pas de travailler plus mais mieux et plus efficacement.

Par ailleurs, il est important de ne pas être trop dur avec soi-même pour ne pas risquer de faire un burn out ou se sentir insatisfait dans sa vie professionnelle comme dans sa vie personnelle.

Vérifiez vite si vous vous retrouvez dans ces 8 signes que vous êtes trop dur avec vous-même, découvrez pourquoi être perfectionniste vous empêche d'avancer (et comment arrêter de toujours chercher la perfection) et pourquoi l'autosabotage vous fait passer à côté de votre vie et comment arrêter dès aujourd'hui.

Lire aussi :
 5 conseils à suivre pour être moins dur avec soi-même

 Pourquoi nous devrions être particulièrement fiers de nos imperfections et de nos défauts physiques

 8 conseils pour accepter ses défauts

Ajouter les points
5
Points
Laura
Je suis gourmande, susceptible et râleuse (surtout quand on veut goûter mon dessert). Mais à part ça, je ne mords pas, je vous jure !