Humeurs

Chômage : comment ne pas culpabiliser de ne pas travailler

12 février 2019 - 15 : 39
par Laura Depuis que vous êtes au chômage, vous culpabilisez d'être inactif et de ne pas travailler. Pourtant, vous ne devriez pas avoir honte ou culpabiliser de quoi que ce soit ! On vous explique pourquoi.

Depuis que vous avez perdu votre emploi, vous avez complètement perdu confiance en vous et vous n’arrêtez pas de culpabiliser ?

Arrêtez de vous torturer, car vous n’avez pas à avoir honte d’être au chômage.

Si vous n'en êtes toujours pas convaincu, découvrez tout de suite 3 raisons qui devraient vous aider à ne pas culpabiliser de ne pas travailler :

Vous n’avez pas choisi d’être chômeur

Depuis que vous êtes au chômage, vous avez l’impression d’être devenu infréquentable et vous ne supportez plus le regard des autres qui vous considèrent comme un parasite qui profite de la société sans y apporter de contribution…

Pourquoi ce sentiment de culpabilité alors que vous n’avez pas demandé à être au chômage ? Ce n’est pas comme si vous l’aviez fait exprès pour pouvoir vivre aux frais de l’État.

D’ailleurs, il n’y a pas d’avantages à vivre (ou plutôt à survivre) d’allocations. S’il y a quelqu’un qui doit avoir honte, ce n’est pas vous, mais ces personnes qui vous jugent sans rien savoir de votre situation. Alors, cessez de culpabiliser !

Vous ne profitez pas de la situation

La preuve, vous ne passez pas vos journées affalées sur votre canapé à regarder la télé et à vous gaver de chips ou à faire uniquement ce qui vous plaît au gré de vos envies.

Vous avez beau être au chômage, vous êtes toujours aussi actif : en plus de rechercher activement du travail, vous prenez des cours ou vous suivez des formations en ligne pour combler vos lacunes et monter en compétences, vous prenez particulièrement soin de votre famille ou de vos proches et tous les matins, vous allez courir pour être en pleine forme et être encore plus productif !

Si vous savez mettre à profit votre chômage pour progresser et vous améliorer en attendant de trouver du travail, vous avez tout compris ! Et vous ne resterez pas inactif bien longtemps, c'est certain...

Vous allez bientôt retrouver du travail

Ce n’est pas parce que vous avez été licencié que vous ne retrouverez jamais plus du travail.

Peut-être que vous avez commis des erreurs lorsque vous occupiez votre ancien poste, peut-être que vous n’étiez pas suffisamment compétent, mais ce qui est certain, c'est que ce n’est pas une raison pour se sentir dévalorisé ou inutile.

Cela signifie simplement que vous vous êtes trompé de voie et que vous avez une opportunité de trouver ce qui vous permettra de vous épanouir au travail.

À bien y réfléchir, cette période de chômage tombe bien. C’est l’occasion pour vous de découvrir ce que vous désirez réellement faire dans la vie… Profitez-en pour suivre par exemple ces 6 conseils pour trouver sa voie professionnelle : ça ne pourra que vous aider à orienter votre réflexion !

Découvrez maintenant le mot dont vous devez vous rappeler pendant un entretien d'embauche.

Lire aussi :
Recherche d'emploi : comment ne pas se décourager quand on ne reçoit que des réponses négatives

Les 10 choses qui te font perdre ton temps quand tu es au chômage

Voici le jour où on est le plus productif de la semaine (et celui où on bosse le moins)

Ajouter les points
5
Points
Laura
Je suis gourmande, susceptible et râleuse (surtout quand on veut goûter mon dessert). Mais à part ça, je ne mords pas, je vous jure !