Famille

Mon enfant n'arrête pas de crier : comment lui faire perdre cette mauvaise habitude

05 septembre 2018 - 09 : 38
par Clémence Quand un enfant crie beaucoup pour tout : jouer, s'exprimer, se mettre en colère ou faire un caprice, cette mauvaise habitude peut vite devenir pesante. Pour éviter tout ce bruit rapidement, le mieux est de lui parler calmement et d'être patient pour l'aider à perdre cette mauvaise habitude.

Quoi qu’il fasse, votre enfant ne cesse de crier à pleins poumons et ça commence sérieusement à vous agacer ?

Après un mercredi pluvieux ou des vacances à la maison, vous n'en pouvez plus et les cris vous donnent la migraine ?

Je vous comprends, j'ai moi aussi un petit lutin bien excité à la maison et il crie tellement qu'il me donne l'impression de ne jamais être fatigué.

Découvrez donc nos conseils pour mettre fin à cette très mauvaise habitude et lui apprendre à jouer sans crier (ça risque de mettre un peu de temps mais je vous assure que c'est faisable !).

Passez plus de temps avec votre enfant

Si votre enfant crie autant, c'est peut-être pour attirer votre attention.

Dans ce cas, essayez de faire des activités ensemble et de passer un peu plus de temps avec lui.

Jouer à cache-cache, faire un dessin ou un puzzle, préparer cette recette de pâte à modeler maison et comestible à faire soi-même, lire une histoire, construire une cabane, il y a de nombreuses manières de vous amuser avec votre enfant, même si vous ne jouez que 15 minutes par ci ou 10 minutes par là.

Ce qui est important, c'est que vous lui accordiez plus de temps et d'attention à chaque fois que vous le pouvez. Cela évitera que votre enfant ressente le besoin de crier quand il a l'impression que vous ne vous occupez plus de lui.

Et c'est aussi ce qui explique que votre petit Tarzan crie de plus belle lorsque vous faites semblant de l’ignorer...

Parlez à votre petit monstre

« Ah, si seulement mon petit Thomas n’était pas aussi bruyant, ça me ferait des vacances ! », « Il me donne mal à la tête, je n'en peux plus » ou encore « Je vais vraiment finir par devenir dingue », on a toutes déjà râlé à haute voix.

Pourtant, au lieu de soupirer, prenez les choses en main et parlez lui directement, ça aura nettement plus d'impact !

Mettez-vous à son niveau et parlez-lui doucement en le regardant dans les yeux.

Contrairement à ce que nous pensons parfois, les enfants sont parfaitement capables de comprendre tout ce qu'on peut leur dire. Il suffit de leur expliquer calmement et simplement les choses.

Vous pouvez lui demander de crier moins fort parce que vous trouvez ça désagréable quand il fait trop de bruit. Expliquez lui aussi que s'il crie tout le temps, vous n'aurez pas envie de jouer avec lui et qu'à force d'entendre tout ce bruit, vous serez peut-être trop fatiguée pour lire une histoire.

L'important est de lui faire comprendre que le bruit qu'il fait et les cris qu'il pousse ont des conséquences sur vous et les personnes qui l'entourent, que cela peut avoir des conséquences négatives sur lui et que c'est donc dans son propre intérêt qu'il arrête de crier !

Détournez son attention vers une activité plus calme

Pourquoi ne pas lire une histoire à votre enfant pour calmer son hyperactivité passagère ?

Vous pouvez aussi l’inviter à dessiner, à écouter de la musique en fond, à faire du coloriage – peu importe, du moment que ça l’aide à canaliser son énergie.

Sortez les feutres et les crayons de couleur et montrez-lui qu’on peut tout à fait s’amuser sans faire du bruit.

Restez quelques minutes à côté de lui avant de vous éclipser discrètement pour le laisser jouer tranquillement.

Montrez-lui le bon exemple

Il est fort probable que votre enfant n’arrête pas de hurler parce que vous en faites autant.

Pensez-y. Peut-être que vous criez souvent après lui à l’heure des repas et du coucher ou lorsqu’il fait des bêtises ?

Si c’est le cas, changez cette mauvaise habitude.

Apprenez à lui parler calmement en toutes circonstances, car les enfants reproduisent les comportements et les habitudes de leurs parents, et vous aurez vraiment du mal à lui apprendre à ne pas crier si vous ne savez pas vous-même communiquer sans hurler toute la journée.

Si votre enfant hurle dès que vous lui dites non, ces conseils pourront aussi vous aider. Découvrez également les 10 armes secrètes pour calmer des enfants grognons ou fatigués, et si vos enfants vous poussent parfois à bout et que vous ne savez pas quoi faire, lisez ça.

Avec un peu de pédagogie, de la douceur et beaucoup de patience, vous réussirez à donner l'habitude à votre enfant de rester calme et de parler doucement.

A lire aussi :
10 jeux à faire pour occuper ses enfants quand il pleut
Pourquoi vos enfants ne sont JAMAIS fatigués

10 choses qui font de vous une super maman

Ajouter les points
15
Points
Clémence
Je fais partie de la rédac' SBG, et j'aime écrire, sortir, m'amuser, manger (très important, ça aussi !) et partager. Je vous propose donc régulièrement de découvrir mes derniers coups de <3.