Beauté

Comment récupérer après une courte nuit de sommeil

11 novembre 2018 - 12 : 52
par Mylène Si vous avez eu une nuit trop courte et que vous manquez de sommeil, suivez ce guide pas à pas pour survivre à votre journée et retrouver votre routine habituelle le plus vite possible.

Vous n'avez pas dormi assez la nuit dernière ?

Vous avez peut-être regardé trop d'épisodes de série hier soir à moins que vous ne vous soyez tourné et retourné pendant des heures dans votre lit parce que vous étiez trop stressé ?

Si vous n'avez pas assez dormi la nuit dernière, que vous êtes fatigué et que vous n'avez qu'une seule envie, celle de vous cacher sous les draps, rassurez-vous : nous sommes déjà tous passés par là.

Et nous savons tous que le réveil qui suit une nuit trop courte est toujours difficile.

La bonne nouvelle, c'est qu'en suivant les conseils qui suivent, vous pouvez vous remettre plus vite de cette courte nuit.

Lisez donc vite la suite pour découvrir comment retrouver de l'énergie quand votre corps manque de sommeil.

Résister à l'envie de se recoucher

Même si faire la grasse matinée ou dormir un peu plus que d'habitude est très tentant, c'est en réalité la pire chose que vous puissiez faire.

Après une nuit trop courte, l'idéal est de changer le moins possible sa routine habituelle. Le mieux est donc de vous lever à la même heure que d'habitude, même si c'est le weekend.

Prendre l'habitude de toujours se lever à la même heure est la clé pour respecter son rythme circadien qui affecte entre autres votre niveau d'énergie, votre système immunitaire, votre métabolisme ou encore votre créativité.

Dormir plus tard que d'habitude décalera votre horloge interne pour le reste de la journée et, à l'heure du coucher, vous risquez de ne pas vous sentir fatigué et de passer une deuxième nuit trop courte ou peu reposante.

Par ailleurs, contrairement à ce qu'on pense, dormir quelques minutes de plus le matin ne vous permettra pas de vous sentir mieux et risque même de vous rendre encore plus somnolent.

Mieux vaut donc éviter !

Passer un moment en plein air

Si vous le pouvez, passez quelques minutes dehors, ou allez faire une promenade en plein air.

Mais si possible, ne portez pas de lunettes de soleil pour vous exposer à la lumière naturelle et agir sur l'horloge de votre corps en supprimant la production de mélatonine, l'hormone qui vous rend somnolent. Vous devriez au bout de quelques minutes vous sentir plus vif.

Par ailleurs, la lumière du soleil peut également booster votre humeur car elle agit sur votre cerveau comme l'hormone du bien-être ce qui peut vous aider à vous sentir plus gai et plus enthousiaste même après un réveil difficile.

Ne pas abuser de la caféine

Si vous avez l'habitude de boire une tasse de café le matin au réveil, ne zappez pas ce rituel.

En revanche, essayez d'éviter toute source de caféine à partir du déjeuner.

Le café peut aider à bien se réveiller, mais ces effets ne durent généralement pas. Inutile donc de boire du café tout au long de la journée.

Par ailleurs, boire du café l'après-midi peut vous empêcher de vous endormir vite le soir.

Une étude de 2013 a en effet démontré qu'une dose de caféine consommée jusqu'à six heures avant le coucher pouvait garder une personne éveillée.

Lire aussi : Café : combien de tasses boire pour ne pas avoir du mal à dormir ?

Faire une sieste de 25 minutes

S'écrouler sur le canapé pour une bonne sieste semble être le remède parfait pour se remettre d'une nuit trop courte.

Pourtant, ce n'est pas forcément une bonne idée, car si vous vous endormez trop profondément, vous vous réveillerez en étant très grognon, ou pire : une sieste trop longue peut ensuite perturber votre sommeil la nuit qui suivra.

Vous devez être éveillé depuis une certaine période avant de vous sentir prêt à aller vous coucher.

Quand vous vous réveillez après une longue sieste, vous recommencez cette période de zéro.

En d'autres termes, si vous faites une sieste trop longue, vous ne vous sentirez pas assez fatigué le soir, ce qui peut conduire à une nouvelle nuit trop courte.

Si vous avez besoin de vous reposer l'après-midi, mettez-vous donc une alarme 25 minutes plus tard et essayez de prévoir votre sieste aux alentours de 13h.

Ce devrait être suffisant pour vous permettre de vous reposer sans que cela n'empiète ensuite sur votre nuit de sommeil.

Lire aussi : La durée parfaite pour une sieste (et pourquoi vous devriez faire une sieste tous les jours)

Anticiper le coup de barre de 15h

Quand vous sentez votre niveau d'énergie descendre à toute vitesse, pensez à faire du sport !

Une étude américaine a démontré que marcher dans les escaliers pendant 10 minutes boostait le niveau d'énergie bien plus efficacement que la caféine ou une canette de soda.

Donc pensez-y : dès que vous sentez le coup de barre de 15h arriver, prenez les escaliers et descendez à l'étage d'en dessous, puis remontez.

Vous pouvez également aller faire une petite promenade, cela aura le même effet.

Ne pas se coucher plus tôt

A partir de 19h, vous vous sentirez sûrement épuisé et vous n'aurez qu'une envie : aller vous glisser sous la couette.

Mais faites votre possible pour résister et rester éveillé. Car même si vous vous sentez fatigué, vous devriez essayer de respecter votre rythme de sommeil habituel.

En effet, votre corps est habitué à aller se coucher à une certaine heure. Cela signifie que si vous vous couchez plus tôt, vous serez allongé sur votre lit, épuisé, mais vous n'arriverez pas forcément à bien dormir.

Pour être certain de vous endormir tout de suite quand ce sera l'heure du coucher, anticipez : coupez les appareils électroniques pour rester loin des écrans et évitez de boire de l'alcool ou de manger un repas trop lourd.

Reprendre son rythme habituel

Le meilleur moyen de limiter les conséquences d'une nuit trop courte, c'est de reprendre votre routine habituelle le plus vite possible.

En revanche, si vous souffrez d'un manque de sommeil chronique, c'est peut-être tout votre rituel du soir qu'il faut revoir, ou alors il faut que vous diminuiez votre consommation de caféine.

Et si rien ne fonctionne, n'hésitez pas à en parler à votre médecin traitant pour trouver des solutions efficaces qui vous permettront de bien dormir.

Lire aussi :
6 conseils à suivre pour passer une bonne nuit de sommeil

10 choses flippantes qui arrivent quand on ne dort pas assez

5 raisons pour lesquelles vous vous réveillez au beau milieu de la nuit

Ajouter les points
5
Points
Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls et maman de 2 petits bouts. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!