Humeurs

Pourquoi vous ne devriez plus attendre et comment commencer maintenant

02 mai 2021 - 16 : 30
par Mylène

C'est le principe même des micro succès : plutôt que de tout remettre au lendemain et de se décourager en imaginant qu'on doit gravir une montagne d'un coup d'un seul alors qu'en réalité, personne (absolument personne) ne vous le demande ou ne s'attend à ce que vous accomplissiez un tel exploit impossible, l'idée est au contraire de ne pas attendre et de commencer là, maintenant, aujourd'hui.

Pour y arriver, et Idriss Aberkane, le spécialiste en neurosciences et neuroergonomie et auteur du best-seller "Libérez votre cerveau" l'explique très bien dans ses conférences sur le sujet (il en a délivré plus de 500 dans le monde entier et a notamment réalisé une masterclass disponible sur le site Mentor Show que j'aime beaucoup si ça vous intéresse), il faut tout simplement découper son objectif principal et final en une multitude de micro tâches à accomplir, qu'on découpe encore si besoin en petites tâches toutes simples qui ne prennent que quelques minutes chacune.

De cette manière, le cerveau libère une grande quantité de dopamine à chaque petite tâche terminée puisqu'il vit cela comme un micro succès réussi. Cette posture très simple à mettre en place change tout car alors qu'on pourrait se sentir découragé et démuni devant la quantité d'efforts qu'il reste à fournir, on se sent au contraire très fier de soi, plein d'énergie et d'enthousiasme, et on n'a qu'une envie : enchaîner et passer à la tâche suivante pour accomplir le micro succès d'après, et ainsi de suite.

Très vite, on prend plaisir à se donner à la tâche (alors que là encore, si on avait une autre posture ou façon de voir les choses, on pourrait trouver cela laborieux et tout vivre comme une corvée difficile, compliquée et désagréable) et on avance tranquillement, à son rythme, sereinement, sans stress négatif accablant, et petit à petit, c'est de cette manière qu'on réalise de grandes choses et qu'on peut atteindre ses objectifs, même s'ils sont très ambitieux.

Beaucoup de gens se retrouvent accablés, déprimés, découragés, surtout en cette période où l'on sort enfin de l'hiver mais où la crise sanitaire, qu'on affronte tous depuis maintenant plus d'un an, n'est pas près de se terminer. Si vous ressentez vous aussi un profond sentiment de découragement et que vous cherchez à lutter contre la procrastination, ne culpabilisez surtout pas, ne réfléchissez pas non plus à tout ce que vous auriez pu faire et commencez tout de suite.

Choisissez une tâche très simple, une micro action qui vous rapprochera de votre objectif final, même si vous n'agissez que pendant 2 minutes, et commencez la tout de suite, là, aujourd'hui. Ne la notez pas sur votre to do list pour la faire le week-end prochain, demain ou ce soir, faites-le immédiatement. Si après avoir terminé cette petite tâche, vous êtes motivé pour continuer, faites-le : passez 2 minutes de plus à avancer. Et ainsi de suite. Sinon, remettez-vous à la tâche demain, puis après-demain, et ainsi de suite jusqu'à ce que votre objectif soit atteint.

Essayez ensuite de vous y atteler tous les jours. Peu importe si ce n'est que pour 2 ou 5 minutes, le plus important est vraiment d'être régulier et d'intégrer la réalisation de votre objectif dans votre routine quotidienne.

Vous souhaitez faire un grand nettoyage de printemps mais cela vous décourage rien que d'y penser ? Commencez par un tiroir, juste un tiroir à ranger et trier. Si c'est trop, choisissez simplement un objet dont vous souhaitez vous débarrasser chaque jour pendant 30 jours. Au bout d'un mois, en seulement une minute par jour d'effort, vous aurez débarrassé votre maison de 30 objets inutiles, cassés, abîmés ou qui ne vous servent plus à rien, et cela sera déjà un sacré pas en avant de fait, car le tri par le vide a un effet immédiat et extrêmement efficace pour améliorer l'organisation dans sa maison, gagner en sérénité et booster son bien-être.

Cela vaut évidemment pour tous les grands objectifs de votre vie : passer du temps de qualité en famille, faire une activité créative, lire plus, déclarer son amour à la personne qu'on aime, créer du lien avec un ami, renforcer une relation, assainir sa vie en accordant plus de temps aux personnes qui nous font du bien et en en passant moins aux relations qui ne nous rendent pas ou plus heureux, etc. Quel que soit votre objectif, n'attendez pas, ne patientez plus : commencez aujourd'hui en y accordant tout simplement 5 minutes, sans pression, sans stress, sans obligation de terminer quoi que ce soit. Cherchez juste à commencer, à faire un petit pas, une petite action, une micro tâche pour un micro succès qui vous encouragera ensuite à en vivre beaucoup d'autres et à changer petit à petit mais assurément la couleur de votre routine quotidienne.

Avancer, changer, trier, ranger ou même déplacer des montagnes n'est pas forcément désagréable, difficile ou douloureux. Grâce aux micro succès et en s'y mettant tout simplement quelques minutes chaque jour tranquillement, à son rythme, en toute légèreté, cela peut même devenir ludique, amusant, rigolo, comme une petite tâche toute simple qu'on fait pour s'amuser et cocher sa case "avancer sur le nettoyage de printemps : check" juste parce qu'on a ENFIN jeté cette lampe cassée qui traînait sous l'escalier depuis 6 mois.

Réfléchissez-y et demandez-vous : que pouvez-vous faire aujourd'hui pendant 2, 3 ou 5 minutes qui vous rapprocherait un peu plus de votre objectif final ?

Découvrez maintenant pourquoi tout remettre au lendemain génère du stress et de l'anxiété et pourquoi vous devriez suivre la règle des 5 secondes, et agir maintenant plutôt que de ne rien faire.

Lire aussi :
♥ L'astuce dont vous avez besoin pour atteindre tous vos objectifs
♥ Comment améliorer sa productivité en travaillant mieux, pas plus
6 signes que vous êtes un procrastinateur né

Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls et maman de 2 petits bouts. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!