Humeurs

Voilà pourquoi votre corps en sait plus que votre cerveau et comment (vraiment) lâcher prise

12 janvier 2021 - 10 : 37
par Mylène

La meilleure façon de sortir du mal-être n'est PAS d'en comprendre les origines. C'est ce que nous pensons tous, et nous passons donc un temps infiniment long à chercher, analyser, réfléchir de manière tout à fait rationnelle et objective aux causes de notre mal-être et à tout ce qui pourrait expliquer pourquoi nous nous sentons mal, contrarié, stressé, angoissé, déprimé, gêné, honteux, humilié, enseveli... (et la liste pourrait continuer longtemps).

Et s'il suffisait de tout simplement lâcher prise pour aller instantanément mieux et régler tous ses problèmes ?

Pourquoi le corps en sait plus que le cerveau

C'est tout le propos du livre "Votre corps en sait plus que votre cerveau : du lâcher-prise à l'eïnothérapie" de Bernard Sensfelder.

Tout comme son excellent ouvrage "Comment vaincre peur et culpabilité grâce à l'autohypnose et aux neurosciences", ce livre est une vraie pépite qui permet aux gens "normaux" (c'est-à-dire sans connaissances particulières en psychologie, sans astuces magiques pour se sentir mieux en claquant des doigts et avec un mal-être quotidien plus ou moins latent) d'aller vraiment mieux rapidement.

L'idée est de changer d'approche. Nous pensons que comprendre les origines de notre mal-être est LA solution à tous nos problèmes. D'après Bernard Sensfelder, cela ne peut qu'au mieux nous rassurer et permettre de nous autoriser l'action qui déclenchera, peut-être, un changement. En revanche, la compréhension des causes du mal-être n'apporte selon lui aucune solution.

La meilleure solution pour sortir du mal-être et aller mieux rapidement est donc pour ce psychologue et hypnothérapeute de "se laisser faire". Selon Bernard Sensfelder, c'est précisément quand on cesse de vouloir tout contrôler que le changement opère car notre corps en sait plus que notre cerveau. Il est ainsi essentiel d'accorder moins d'importance au mental et beaucoup plus à nos sensations, à ce qu'on ressent dans notre corps.

Tout comme le premier ouvrage "Comment vaincre peur et culpabilité grâce à l'autohypnose et aux neurosciences", ce livre "Votre corps en sait plus que votre cerveau" est vraiment très accessible, facile et agréable à lire puisqu'il se présente sous la forme d'un dialogue imaginaire entre un jeune psychologue et l'auteur. Des précisions sont régulièrement apportées pour synthétiser les notions importantes et donner des exercices concrets qui sont l'occasion d'appliquer les conseils en question. Ces exercices pratiques sont à la fois faciles à réaliser et vraiment efficaces. Ils permettent surtout de changer totalement d'approche pour accorder l'individu et son environnement et rétablir la "libre circulation du mouvement vital" par le biais, entre autres, de l'autohypnose centrée sur le corps (l"eïnothérapie).

yoga-femme

le lâcher prise : la meilleure façon de retrouver l'élan naturel et spontané qui nous anime

En apprenant à sortir du mental, à se recentrer sur ce que nous dit notre corps, on lâche prise, on se laisse faire et on se libère ainsi des différents blocages sources de tensions diverses et latentes.

Lorsque nous naissons, nous sommes totalement spontanés. Nous agissons sans aucune analyse intellectuelle des informations, nous sommes portés par ce que l'auteur appelle "l'élan", qui est en quelque sorte une spontanéité pleine et entière qui dirige nos actions totalement librement, sans frein, sans blocage, sans retenue. L'élan nous est accessible à travers plusieurs de ses formes, comme par exemple l'élan vital ou l'élan d'amour.

Quand la spontanéité est sereine, sans tension, nous nous laissons naturellement envahir par cet élan et les choses se font à travers nous. En revanche, il arrive que nous ressentions de la peur, de la tension, de la culpabilité, qui vont créer des blocages et vont ensuite bloquer cet élan naturel.

Nous pensons que c'est le mental qui prime et que la solution à notre mal-être se trouve donc dans l'analyse de celui-ci. Pourtant, pour Bernard Sensfelder, la pensée est un effet secondaire des émotions, qui dépendent directement des informations traitées par le système reptilien, c'est-à-dire qu'elles dépendent du corps.

D'après lui, toutes nos pensées sont l'élaboration d'un système complexe qui commence dans notre corps. C'est ce qui explique que nous ne pensons pas la même chose en fonction de ce qui se passe dans notre corps. À chaque fois que notre corps détecte un excès de tension, il se dit qu'il y a un problème et qu'il doit donc faire attention pour se protéger d'un éventuel danger.

À chaque fois qu'on a peur ou qu'on culpabilise, deux traces se créent :

  • une trace dans le cerveau (une information de danger au niveau de l'hippocampe)
  • et une trace dans le reste du corps (un excès de tension)

Ainsi, pour se libérer de son mal-être aussi bien physique que mental, il est indispensable de se libérer de tous ces blocages qui ont pu se mettre en place au fil des années malgré nous, et de se laisser ensuite guider par l'élan naturel et spontané qui nous permet de vivre sereinement, sans aucune tension.

Pour y arriver, l'idée est tout simplement de lâcher prise, de laisser faire, de se laisser aller par l'élan grâce à l'auto hypnose, différents exercices pratiques, l'eïnothérapie. Grâce à ce livre génial, on apprend par ailleurs comment arrêter de voir le monde avec une paire de lunettes mercantiles, pourquoi ne rien comprendre à son environnement crée de la peur, que la relation à l'autre se fait naturellement libre et naturelle dès lors que l'on arrête de lutter à l'intérieur de soi et que c'est en s'occupant sereinement de soi qu'on vit sereinement le monde et les autres.

yoga-femmes

la différence entre faire l'amour et se laisser faire par l'amour

On apprend enfin, grâce à cette notion passionnante d'élan, la différence fondamentale entre faire l'amour et se laisser faire par l'amourCar on n'en a pas toujours conscience, mais il y a en réalité deux façons totalement différente de faire l'amour.

L'auteur distingue une sexualité centrée sur la recherche de plaisir (qui repose sur des tensions, sur le contrôle et utilise donc l'autre en tant qu'outil de plaisir, ce qui bloque totalement l'élan) et une sexualité où les corps se laissent porter par l'élan : on parle dans ce cas de lâcher-prise des corps dans la tendresse, dans un flux d'amour, dans l'élan.

La sexualité n'est, dans ce deuxième cas, qu'un mode de tendresse. Le couple n'y fait rien, il laisse l'amour faire par les corps. L'auteur parle alors de "se laisser faire par l'amour" plutôt que de "faire l'amour" car il s'agit dans ce cas non pas d'une relation de pouvoir utilisant les corps pour s'assouvir (donc une recherche de satisfaction physique, presque sportive) mais bien d'une forme d'amour pur se manifestant à travers les corps, l'union de deux être à travers leurs manifestations charnelles.

La plupart des personnes sont coincées dans un Personnage (la notion est longuement expliquée dans l'ouvrage) et elles ne peuvent pas accéder à cette sexualité transcendante, ce qui rend celle-ci extrêmement rare, car dans la plupart des cas, les gens ont peu d'accès au lâcher prise. L'auteur explique qu'on "pourrait imaginer une ligne avec, à un bout, une forme de sexualité et à l'autre bout, l'autre forme : les couples se trouveraient à différents endroits de cette ligne en fonction de là où ils en sont dans leur vie et dans l'acceptation de qui ils sont."

femme-yoga-suspendue

J'aime beaucoup cette notion d'élan, de spontanéité, cette vision de la sexualité car elles permettent d'envisager les choses différemment. Elles donnent des clés concrètes et pratiques pour apprendre à vraiment lâcher-prise, renouer avec son élan vital, se recentrer sur ses sensations, écouter son corps et se libérer de tous ses blocages, un par un, jusqu'à sortir du mal-être pour retrouver cette spontanéité naturelle.

Et pour réussir à faire tout cela, il suffit de... laisser faire. S'autoriser à être. Se faire confiance. S'accepter. Se faire du bien en ne... faisant rien. Tout simplement.

Cette vision des choses est tellement différente de tous les conseils qu'on peut trouver dans de nombreux livres de développement personnel qu'elle vaut vraiment le coup d'être expérimentée. Bien sûr, tous les conseils pratiques utiles et efficaces sont bons à prendre, mais il peut aussi être utile, pour une fois, de donner moins de place au mental et d'en donner beaucoup, beaucoup plus au plus important : notre spontanéité et notre élan, qui sont les fondements de notre sérénité libre et entière.

Je pense que vous l'avez compris, j'ai adoré cet ouvrage, que je vous conseille vivement si vous vous sentez parfois mal, que vous vivez de temps à autres des tensions intérieures, que vous êtes parfois stressé, angoissé, gêné, mal à l'aise et que vous ne savez pas comment faire pour aller mieux rapidement et facilement.

Cette notion d'élan est extrêmement déculpabilisante et permet vraiment de dépasser de nombreux blocages. Elle explique d'une part que nous vivons absolument tous ces blocages, puisque c'est notre fonctionnement naturel et instinctif : notre cerveau veut nous protéger de tout danger éventuel. En revanche, notre cerveau se trompe souvent, et a emmagasiné de nombreux signaux de peur, de culpabilité, de tension, qu'il a analysé comme une source de danger potentielle. Lorsque cette tension n'est finalement pas liée à un danger réel, ce signal de peur ou de tension ne nous sert à rien, et nous devons donc nous en débarrasser pour nous sentir mieux. En "laissant faire", en suivant les exercices pratiques et concrets de ce livre, grâce à l'auto hypnose (qui est très bien expliquée et accessible à tous), on se libère de tous ces blocages, on a moins peur de vivre un blocage, puisqu'on ne culpabilise plus et on sait que même si c'est un blocage inutile, c'est une réaction normale et naturelle que tout le monde est susceptible de vivre dans sa vie, et on accepte donc de se laisser envahir par ces sensations physiques.

En acceptant tout simplement de laisser la tension prendre toute la place, en écoutant son corps, en étant attentif à ses sensations, on trouve de réelles solutions. Car on agit directement sur la vraie cause du mal-être, qui se trouve dans le corps, en :

  • faisant des pauses
  • se laissant plus de temps
  • demandant de l'aide
  • mettant des mots sur notre mal-être
  • changeant de stratégie, d'objectif, de décision

Comme pour toute émotion (les grands angoissés savent que ça fonctionne exactement de la même manière avec l'angoisse et dans une moindre mesure avec le stress), c'est dès le moment où l'on s'autorise à ressentir pleinement et avec intensité une émotion, un blocage, une tension que celui-ci diminue parfois instantanément.

Plutôt que de chercher à fuir la situation malaisante, à taire l'émotion désagréable, à mettre fin au blocage sans rien régler, on laisse au contraire toute la place à ce qui pose problème, jusqu'à trouver comme le faire diminuer d'intensité.

Ça paraît très théorique, c'est expliqué de manière à la fois plus simple et plus détaillée dans le livre, je vous conseille vraiment de le lire et de faire les exercices pratiques pour mieux comprendre le principe. Ce qu'il faut retenir, c'est que ça fonctionne vraiment et cela apporte des solutions concrètes, immédiates et efficaces.

Si vous voulez sortir du mal-être avec des solutions qui vont plus loin que les conseils classiques qu'on peut trouver dans quasiment tous les livres de développement personnel, foncez lire "Votre corps en sait plus que votre cerveau : du lâcher-prise à l'eïnothérapie" de Bernard Sensfelder.

Et encore mieux, si vous ressentez parfois de la peur, de la culpabilité ou que vous voulez tout simplement vivre une vie plus sereine, plus libre, plus harmonieuse, lisez aussi "Comment vaincre peur et culpabilité grâce à l'autohypnose et aux neurosciences", Je vous ai résumé ce livre juste ici si vous voulez en avoir un petit aperçu, je vous y explique comment j'ai appliqué ces conseils et ce que ça a changé pour moi au quotidien.

Ces deux ouvrages m'ont énormément aidée à me sentir mieux rapidement sans difficulté. Je vous les conseille si vous voulez vivre moins de mal-être, moins de tensions, dépasser vos blocages et retrouver une vie plus spontanée, plus facile, plus libre et plus sereine.

Quand on se sent mal et abattu, on a l'impression qu'aucune solution miracle ne pourra changer notre vie et qu'il va nous falloir des années pour remonter la pente. En réalité, c'est faux : il suffit parfois d'un déclic, d'un changement, d'un nouvel outil ou d'une nouvelle façon de voir les choses pour tout changer durablement. Ces deux ouvrages peuvent vous aider, comme ils m'ont aidée moi, à opérer ce changement vers une vie plus sereine et apaisée.

Pour aller (encore) plus loin, découvrez maintenant « Le bonheur est caché dans un coin de votre cerveau », le livre feel good de Fabien Olicard.

Découvrez maintenant ces 14 moyens très efficaces d'être de bonne humeur le matin.

Lire aussi :
♥ 5 choses toutes simples qui mettent tout de suite de bonne humeur
♥ J'ai souri à tous ceux que j'ai croisés pendant une semaine, et ça a nettement amélioré mon humeur
 10 façons de bien démarrer votre journée

Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls et maman de 2 petits bouts. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!