Humeurs

6 choses que l'anxiété vous montre (et que vous feriez mieux de voir)

03 mai 2020 - 20 : 32
par Laura

Vous souffrez régulièrement d'anxiété, et vous cherchez par tous les moyens à mieux la gérer ? Mais vous êtes-vous demandé ce que votre anxiété révélait sur votre quotidien, vos habitudes ou votre comportement ?

Car plutôt que de chercher à en traiter les symptômes, vous pourriez tout aussi bien prendre conscience de ce qui déclenche cette anxiété, et supprimer les causes pour détruire le mal à la racine.

Cela serait beaucoup plus efficace et surtout, plus durable. C'est même la seule façon d'apprendre à apaiser et à traiter l'anxiété pour retrouver un quotidien plus serein.

Voici donc 6 pistes de réflexion sur ce que votre anxiété vous montre, et que vous feriez mieux de prendre en compte au plus vite si vous voulez avoir une vie plus apaisée :

1. Votre mode de vie est trop stressant. Vous cherchez peut-être à trop en faire, vous êtes trop exigeant, trop impatient ou vous vous en demandez trop. Apprenez à vous fixer des objectifs réalisables et essayez d'alléger vos journées.

2. Vous avez des relations toxiques qui vous pompent toute votre énergie. Vos angoisses sont dans ce cas le signe que vous avez besoin de vous recentrer sur vous pour retrouver votre sérénité loin de l'agitation et de la négativité de ces personnes. Prendre un peu de distance vous permettra de savoir si ce sont bien ces relations qui sont responsables de votre anxiété.

3. Vous devriez être plus gentil et bienveillant envers vous-même. Il est possible d'être angoissé parce qu'on se met trop la pression pour tout, qu'on vise la perfection tout le temps et qu'on s'épuise à force de se critiquer sans arrêt. Essayez d'être plus gentil avec vous-même, autorisez-vous à faire des erreurs, lâchez prise et acceptez-vous comme vous êtes.

4. Vous devez régler quelque chose de votre passé. Quand on ne règle pas ses blessures du passé, on appréhende l'avenir car on a terriblement peur que le passé se reproduise. Dans ce cas-là, l'anxiété n'est que le signe de choses non réglées dans le passé, et il y a donc un travail à faire pour en prendre conscience, chercher comment régler ses blessures, s'apaiser et avancer pour laisser le passé là où il est et faire en sorte qu'il ne ternisse plus le futur.

5. Vous êtes sur le mauvais chemin. Vous pensiez avoir trouvé votre équilibre, votre vocation, les choix de vie qui vous correspondaient et les habitudes du quotidien qui vous convenaient mais... vous êtes constamment angoissé, vous avez la boule au ventre, vous faites des crises de panique et vous vous sentez mal très souvent. C'est sûrement le signe que vous êtes sur le mauvais chemin et qu'il est peut-être temps de changer de direction.

6. Vous devez changer votre environnement. Si vous vous sentez mal et que vous souffrez d'anxiété au quotidien, changez d'air, ne serait-ce que quelques jours ou quelques semaines pour voir si l'anxiété persiste. Si elle diminue ou qu'elle disparait totalement, essayez de chercher ce qui dans votre environnement habituel génère ces crises d'angoisse, car c'est peut-être le signe que vous devez changer quelque chose dans votre quotidien ou votre vie.

Dans tous les cas, essayez de ne plus subir votre anxiété comme un état définitif dont vous souffrez et contre lequel vous ne pouvez rien, car il y a bien souvent des déclencheurs à cette anxiété.

Une fois que vous aurez analysé quels sont ces déclencheurs, vous pourrez agir directement dessus et trouver des solutions pour supprimer les causes. Vous n'aurez ainsi plus à apprendre à gérer votre anxiété ou à vivre avec puisque vous aurez trouvé comment supprimer ce qui la déclenche.

Pour aller plus loin, découvrez aussi ces 8 choses qui aggravent votre anxiété (et la solution pour la faire disparaître).

Lire aussi :
Les 5 choses efficaces pour diminuer son anxiété
 L'activité qui m'a enfin permis d'apaiser mon anxiété

 3 habitudes toutes simples pour lutter contre la mauvaise humeur, l'anxiété et la dépression

Laura
Je suis gourmande, susceptible et râleuse (surtout quand on veut goûter mon dessert). Mais à part ça, je ne mords pas, je vous jure !