Beauté

Voici les conséquences négatives du changement d'heure sur votre corps

29 octobre 2019 - 17 : 48
par Laura

Il y a quelques jours, nous sommes passés à l'heure d'hiver. Après cette nuit la plus déprimante de l'année, vous pensiez être tranquille et reprendre vos petites habitudes comme si de rien n'était ? Beau programme, mais votre corps risque de ne pas vous suivre. Car vous ne vous en doutez peut-être pas, mais le changement d'heure a beaucoup plus de conséquences négatives sur votre organisme que vous ne l'imaginez.

Quand on pense au passage à l'heure d'hiver, on se dit « chouette, je vais dormir une heure de plus, donc je vais être en forme ». Certains pensent même rattraper leur sommeil en retard accumulé depuis des semaines, et d'autres, plus optimistes comme mes voisins cette année, ont la bonne idée de faire la fête précisément ce jour-là jusqu'à 5h du matin (je peux en témoigner, les basses m'ont empêchée de dormir pendant une bonne partie de la nuit).

Sauf que cette heure de sommeil « en plus » ne rattrape pas du tout le profond décalage que le changement d'heure entraîne sur notre rythme biologique. Au contraire, après un changement d'heure, on est fatigué pendant une à trois semaine en moyenne. Voici en effet les 3 conséquences négatives que vous allez subir suite au changement d'heure :

on dort moins bien

Passer à l'heure d'hiver et décaler toute sa journée d'une heure a un impact bien plus négatif sur l'organisme qu'un simple décalage horaire. Car dans ce dernier cas, les horaires solaires restent cohérent avec la nouvelle heure du pays de destination. Quand nous changeons brusquement d'heure sans que le soleil ne se lève ou ne se couche à une heure différente, cela bouleverse notre perception du jour et de la nuit.

En plus d'être perturbant et désagréable, c'est surtout épuisant pour notre organisme dont le rythme biologique est directement rythmé sur le soleil. Vous ne le saviez peut-être pas, mais votre corps s'était habitué à son heure de réveil, et surtout votre rythme éveil-sommeil était directement lié à la quantité de lumière qui entrait dans la pièce. Comme du jour au lendemain, cette information a changé, votre corps va avoir besoin de quelques jours à plusieurs semaines pour se réajuster et que vos rythmes éveil-sommeil soient de nouveau réguliers.

on est de mauvaise humeur

Manque de sommeil, manque de lumière naturelle, rythme biologique perturbé qui entraîne une fatigue intense, tout cela contribue à nous mettre de très mauvaise humeur.

On devient irritable, pessimiste, hypersensible, et tout nous énerve. La meilleure chose à faire, c'est de ne pas prendre de décision importante le temps de retrouver une humeur plus positive et de se répéter que tout cela va passer d'ici deux à trois semaines.

On a des boutons

Le changement d'heure a une conséquence suprenante mais pourtant bien réelle sur notre peau : il n'est en effet pas rare de voir apparaître des boutons d'acné dans les jours et les semaines qui suivent le changement d'heure.

Notre rythme circadien étant profondément perturbé avec le passage à l'heure d'hiver, cela conduit à un bouleversement hormonal et peut donc favoriser l'apparition de boutons.

Pour éviter d'avoir une poussée d'acné, le mieux est de penser à vous démaquiller soigneusement dès que vous rentrez chez vous, à vous nettoyer le visage en douceur encore plus scrupuleusement que d'habitude et de bien dormir pour permettre à votre peau de se régénérer correctement  pendant la nuit.

De cette manière, vous retrouverez très vite une peau plus lumineuse et vous pourrez dire au revoir aux boutons d'acné indésirables.

Découvrez maintenant 6 choses surprenantes qui peuvent donner des boutons et ces 8 conseils pour retrouver son rythme rapidement après un changement d'heure.

Lire aussi :
 5 signes que vous souffrez de dépression saisonnière
Voici le temps qu'il faut pour retrouver son rythme et son énergie après un changement d'heure

3 huiles essentielles efficaces pour faire disparaître les boutons d'acné

Ajouter les points
5
Points
Laura
Je suis gourmande, susceptible et râleuse (surtout quand on veut goûter mon dessert). Mais à part ça, je ne mords pas, je vous jure !