Beauté

Les premiers signes de la ménopause ou pourquoi c'est pas facile facile

12 mars 2016 - 14 : 00

Et le jour arrive où l’on se retrouve avec une rustine !

C'est à cause du tabou suprême de la femme de moins de cinquante ans, j'ai nommé la ménopause !

Tout commence une nuit, sournoisement… vous avez chaud, en fait vous vous réveillez trempée, sans le moindre souvenir du moindre cauchemar…

Vous vous dites, c’est l’été, il fait chaud, c’est normal… mais non, on est en hiver et il fait à peine 21 degrés hors couette…

La semaine suivante, vous montez dans votre voiture pour déposer vos chères têtes blondes et vous ouvrez la fenêtre sous l’oeil médusé de vos ados, je vous rappelle qu’on est toujours en hiver et qu’il fait vraiment frisquet dehors, mais là vous avez VRAIMENT trop chaud…

Et vous avez mal au dos, au genou, aux articulations, vous avez 100 ans le matin au saut du lit et vous ne regardez plus Chouchou avec le même appétit , d’ailleurs en parlant d’appétit, vous êtes un peu serrée dans votre 40 en ce moment...

Une grippe peut-être ?

EH NON ma pauv’dame, vous annonce votre médecin avec un air gêné, vous êtes probablement en pré-ménopause…

Ah oui mais non, pas maintenant, j’suis trop jeune, c’est juste pas possible Docteur !!!
Alors nous sommes bien d’accord, ça ne sent pas encore le sapin, mais quand même c’est la tuile de l'année.

D’un coup vous regardez votre vieille peau toute sèche, cette cellulite qui s’installe insidieusement dans des endroits douteux et puis tous ces cheveux tout ternes qui tombent chaque matin…

Bref vous vous sentez vieille à 47 ans et moche et plus appétissante, d’ailleurs chouchou il ne vous regarde plus comme avant non plus… mais c’est normal vous n’êtes plus une femme, vous n’êtes plus une reproductrice…

Et voila le triste tableau du matin : votre féminité qui se fait la malle jour après jour.

Hors de question de se laisser aller, super gygy (ah oui j’ai le gynéco le plus sexy de la terre) va m’arranger ça…

Ah ça pour m’arranger... J’ai vu dans son regard un total désintérêt pour ma petite détresse.
"Alors dans un premier temps, on va retirer votre stérilet" (bah oui il ne sert plus à rien du coup) et puis on va voir ce que ça donne…

Et hop on descend encore d’une marche… plus reproductrice again ! C’est pas que ça me dérange, j’avais plus l’intention d’agrandir la famille mais j’avais le choix, maintenant de toute évidence, les carottes sont cuites.

Mes chères amies, ce n’est que le début des ennuis, enfin pour moi en tout cas !
Voici venu le temps du check-up général, ou comment creuser le trou de la sécu en 6 mois : analyses sanguines de 8 pages, aplatissement du sein (j’ai nommé la délicieuse mammographie), frottis, échographie....

Voilà des mois que je suis devenue la meilleure souris de laboratoire de mon gynéco. Parce qu’un TSH (traitement hormonal de substitution), c’est un peu au petit bonheur la chance et je vous épargne les risques aggravés de cancer du sein, de l’utérus etc…

Trouver celui qui vous sortira de votre nouvel enfer ça se mérite !

Moi j’ai commencé soft,le soja, puis le gel appliqué tous les soirs sur un coin de la cuisse… RIEN, NADA !

Puis, étape supérieure, le bon vieux médoc de maman contre les bouffées de chaleur et autres petits désagréments du même acabit. Bien mieux, je redors, je ne vide plus mon déo en 3 jours… MAIS… un effet secondaire plus qu’inattendu : le retour de la cavalcade (enfin les menstruations quoi, mais en faux !).

Et puis pas qu’un peu, à chaque fin de plaquette, j’ai à nouveau 15 ans ! Pliée en 2 de douleurs, je me vide de mon sang… il ne manquait plus que ça !

Retour chez super gygy (qui ne m’a jamais autant vue et qui de toute évidence s’en passerait bien !), ah oui c’est ennuyeux, on va essayer un autre dosage. Et puis un autre et puis un autre et encore un nouveau…

Cela fait maintenant plus de 2 ans que je vais tous les 3 mois pour changer de traitement et me voici avec l’arme suprême, la solution ultime, le nec plus ultra : le patch en plastique transparent façon rustine !

Bof, très bof…

Bilan des courses :
Appétit sexuel = 0
Prise de poids = +5
Chiantitude = +200%
Crises de larme = +20%
Cheveux = -2 000 000

Bref ménopause 5 - moi 0 !

Courage les filles (enfin surtout les non-reproductrices) !

Ajouter les points
5
Points
Coach in Love
Sandra Marcq met à profit ses 20 années d’expérience dans la communication pour professionnaliser le coaching amoureux et a ainsi créé la première agence de conseils amoureux sur www.coachinlove.fr