Culture

3 jours au Hellfest

26 juin 2014 - 10 : 00

Site et ambiance



Notre voyage a débuté à Clisson situé à environ 15 minutes de Nantes. Le site du Hellfest investit tous les ans depuis 2002 les champs de la vallée de la Sèvre Nantaise. Il est considéré comme une véritable Mecque pour tous les fans de hard rock et de métal en tous genres. Le Hellfest a bien grandi et bénéficie désormais d'une aura internationale puisque 150 000 personnes se sont ainsi retrouvées cette année pour partager des moments uniques menés par des gloires du Rock et Hard Rock telles qu’Iron Maiden, Aerosmith, Black Sabbath.

Premier constat dès l'arrivée : le hard rock fédère encore ! Une foule incroyable a envahi le festival. De 10 à plus de 60 ans, le public a affronté un soleil de plomb pour voir ses idoles. L'imagerie Rock est aussi de la partie puisque les bottes de cuir et les tatouages étaient exhibés fièrement. Tous les styles étaient représentés du punk en passant par des costumes ornés de cranes et d'icônes gothiques, mais aussi des looks très "classiques". Très vite, une ambiance s'est installée, favorisée par une passion commune : on discute très vite rock and roll avec ses voisins sur le festival mais également au camping en partageant des bières  ; bienvenue dans la chaleur de cette fin de juin. Malgré les clichés ou les a prioris, c'est bien la camaraderie qui a régné durant ces 3 jours. Côté organisation, on sent l'expérience, le site était magnifiquement décoré : de la guitare géante qui ornait l'entrée du festival, aux stands très variés et aux scènes impressionnantes qui attendaient les artistes. Un soin particulier était apporté pour fournir aux festivaliers crème solaire et bouchons pour se protéger les oreilles. Il est aussi important de souligner le travail des intermittents et des bénévoles qui ont rendu possible ce festival.

Les têtes d'affiches



Il était impossible de voir tous les groupes qui se sont enchaînés à un rythme effréné sur les 5 scènes du site. Je parlerai donc des groupes que j'ai eu la chance de voir. Parmi plus de 100 groupes présents, il y a bien sûr les têtes d'affiche ! Chacun avait fait son programme pour voir ses groupes préférés.

Ainsi, sur les deux main stages, vendredi c'est Iron Maiden qui a assuré le show et... quel show ! Le groupe formé en 1975 par Steve Harris issu de la New Wave of British Heavy Metal est toujours bien là ! Ce fut un plaisir énorme d'entendre les riffs saillants et les mélodies bien connues des hymnes The Trooper,  The Number of the Beast, Run to the Hills ! De très nombreux fans étaient de la partie pour supporter le chanteur Bruce Dickinson pendant le magnifique Fear of the Dark. Ces 2 heures de show furent magnifiques !

Slayer aura aussi marqué les esprits en faisant trembler le sol de ses riffs dévastateurs et en faisant hurler le public lors de l'unique Raining Blood !

AerosmithAerosmith


Samedi, c'est le groupe américain Aerosmith emmené par Steven Tyler et Joe Perry qui était attendu. Une légère crainte que la légende ne soit plus présente. Après un départ timide, le son est devenu plus solide, les tubes se sont enchaînés : Mama Kin, Living on the Age, Walk this Way, Sweet Emotion et le mythique Dream On au piano ! On a même eu le droit à une reprise de Beatles Come Together.  Steven Tyler a fait le boulot : une scénique magnifique et une belle énergie ! Respect, car on a passé un super moment.

Dimanche, c’était au tour de Black Sabbath mené par Ozzy Osbourne et Tony Iommi. Ce groupe est une légende puisqu'il est considéré par beaucoup comme le créateur du heavy metal avec ses riffs lourds à souhait. L'ambiance est là, encore un bon moment passé.

Les valeurs sûres et les découvertes



Les californiens de Avenged Sevenfold ont été tout simplement énormes sur le main stage et ont sans doute la palme du plus grand nuage de poussière soulevé pendant le circle pit sur le monstrueux Nightmare. Impressionnant par le son et la scénique de feu ! Sur le main stage, Trivium a aussi fédéré un public enthousiaste et démonstratif. Les américains d'Alter Bridge ont également fait une belle prestation avec la voix claire de Myles Kennedy et les anciens Creed. Une jolie découverte aussi : Blues Pills. Ce groupe suédois propose un son rappelant le rock des 60's-70's. La voix magnifique d'Elin Larsson accompagnée par les musiciens Cory Berry et Zack Anderson vous emporte très facilement dans un rock soul et blues digne des années Hendrix ! Un vrai bonheur à consommer sans modération. Ces jeunes artistes prouvent que le Rock and Roll a encore de belles années devant lui !

Blues PillsBlues Pills


Le Hellfest a une qualité propre qui est de faire venir de très nombreux groupes ! Cela permet de découvrir de nouveaux artistes prometteurs. Et franchement, il y a de quoi se faire plaisir !

ClutchClutch


Le soleil brulant poussait à s'abriter sous les chapiteaux. Les scènes Altar et Temple dont les basses des groupes extrêmes étaient audibles depuis le camping n'étaient pas forcément ma tasse de thé. Je me suis donc réfugié à l'ombre de la scène The Valley. De très bons groupes rock se sont succédés, amenant un lot de découvertes et aussi de nombreux sons à retrouver après le concert ! Le groupe Stoner Rock Clutch a déchaîné le public. Découvert il y a peu, j'étais dans les premiers rangs ! Dès le premier riff, ce fut pogo et slam dans tous les sens ! Je suis ressorti complètement trempé perdant même le groupe d'amis présent sur place, une grosse claque ! Les barbus de Mos Generator ont également trouvé leur public. Un très bon son et une énergie forçant au headbang et de bons passages en son clean. A écouter ! Le Rock instrumental de Caspian était parfois atmosphérique, parfois un mur de son qui rendait superbement bien sous le chapiteau de The Valley ! Très très bon moment en live. Et enfin, une pépite, le genre de moment inattendu : c'est une vraie révélation que fut Royal Thunder ! Une voix puissante et rocailleuse que celle de Miny Parsonz dont la présence crève la scène. Ce groupe porte un stoner teinté de nombreuses influences heavy au son psychédélique. Mémorable ! A écouter d'urgence et à suivre de près !

Miny Parsonz, Royal ThunderMiny Parsonz, Royal Thunder


En conclusion, vivement l'année prochaine ! A ceux qui ont encore des hésitations, si vous aimez la musique du Rock au Métal en passant par toutes les déclinaisons possibles, ce festival est une étape obligatoire et un superbe moment de partage musical !

mamzeldree-92px

Article rédigé par Frozen, rédacteur invité sur le blog de MamzelDree
Lire d'autres articles Culture
Retrouver MamzelDree sur son blog ou sa page Facebook


La Rédac' SBG
Toute l'équipe de la rédac' travaille d'arrache-pied pour vous proposer des articles intéressants, tester les dernières nouveautés, dénicher des bons plans et vous proposer de beaux concours. Suivez le webzine sur les réseaux sociaux pour ne pas rater nos derniers articles !