Mode

5 astuces pour savoir qu’une montre mécanique est vraie ou fausse

17 janvier 2023 - 11 : 09
par Mylène Les montres font partie des accessoires de mode victimes du phénomène de contrefaçon. Découvrez comment identifier une vraie montre dans cet article.

Les montres fabriquées par les grandes marques sont très prisées. De fait, il arrive très souvent de retrouver de nombreux modèles contrefaits sur le marché.

Vous souhaitez acheter une montre mécanique authentique, mais ne connaissez pas grand-chose en matière d’horlogerie ? Sachez qu’il existe de nombreuses astuces qui peuvent vous permettre de détecter rapidement une fausse montre. Sans plus tarder, allons à leur découverte.

1. Écouter le tic-tac

Pour acheter des montres mécaniques en ligne, il suffit de se rendre sur un site de e-commerce qui propose ce type de produit. En revanche, détecter une fausse montre est moins facile.

Parmi les multiples astuces qui existent, écouter le tic-tac est l’une des plus efficaces. En effet, une montre fabriquée par une marque de renom est dotée de plusieurs composants parfaitement agencés, ce qui l’empêche de produire le moindre bruit.

Pour remarquer ce détail, tenez la montre près de l’oreille et écoutez attentivement.

2. Examiner le cadran

Si vous recherchez un produit d’une marque de montres de luxe, alors, il faut bien examiner le cadran du modèle que vous avez choisi.

Les montres authentiques issues des boutiques de grands concepteurs sont fabriquées à partir de matériaux précieux à l’instar du saphir. Ce dernier sert notamment à recouvrir le cadran. Les produits contrefaits sont quant à eux dotés de cristaux de minéraux au niveau du cadran.

Pour déterminer le type de matériau intégré à votre montre, il suffit d’examiner la couleur qui transparaît du boîtier en la retournant sur le côté :

  • Si elle est violette, votre montre est faite de saphir, il s’agit probablement d’un modèle authentique ;
  • Si elle est verte, votre montre est faite de cristaux de minéraux, il s’agit donc assurément d’un modèle contrefait.

3. Examiner le bracelet

Au niveau du bracelet, les montres des grands concepteurs sont dotées d’un ou de deux tampons sur le fermoir. Vérifiez le style intégré à la montre en face de vous. Par ailleurs, si vous remarquez que les maillons du bracelet ne sont pas suffisamment mobiles ou que le dispositif du fermoir est trop simple, faites attention, il est fort probable que ce soit une contrefaçon.

4. Évaluer le poids de la montre

Le poids d’une montre mécanique peut aussi vous aider à déterminer s’il s’agit d’une vraie ou d’une fausse. Les montres de marque sont fabriquées à partir de matériaux précieux. De plus, elles sont dotées de plusieurs composants mobiles essentiels à leur fonctionnement. Ceci étant, que ce soit un modèle tout neuf ou reconditionné, une vraie montre est toujours plus lourde qu’elle en a l’air.

Si possible, essayez de comparer le poids de la montre que vous souhaitez acheter avec un modèle qui a été certifié authentique.

5. Comparer le numéro de série du boîtier et celui plaqué sur le bracelet

Les montres sont équipées d’un numéro de série à l’instar des téléphones ou de tout autre type appareille. Ce dernier est généralement renseigné au niveau bracelet.

Pour savoir si la montre que vous voulez acheter est authentique, il suffit de comparer le numéro de série visible sur le bracelet et celui inscrit sur le coffret de la montre. Les deux devraient normalement être identiques. Si tel est le cas, la montre est certainement d’origine.

En résumé,

Très prisées dans l’industrie de la mode, les montres conçues par les grandes marques font souvent l’objet de contrefaçons convaincantes. Pour savoir détecter le bon du faux, vous pouvez utiliser les astuces présentées dans cet article. En évaluant le poids de la montre ou en écoutant le bruit que font les aiguilles, vous allez pouvoir acheter une montre authentique, fabriquée par un concepteur de renom.

Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls et maman de 2 petits bouts. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!