Famille

Voilà pourquoi 1 couple sur 2 décide de se redonner une chance après une rupture

22 octobre 2021 - 14 : 58
par Mylène

D'après une récente étude, 50% des couples séparés décident de se redonner une deuxième chance après une première rupture. Si vous avez vous-mêmes toujours considéré que se remettre avec son ex est une erreur, vous allez être certainement étonné d'apprendre qu'il y a une raison fondamentale qui pousse les personnes à rester ou à quitter leur relation de couple.

Pourquoi se remettre avec son ex si la relation a échoué dans le passé ? Est-ce vraiment un échec programmé ou cela peut-il au contraire être une bonne idée pour vivre une relation plus saine, plus harmonieuse et plus épanouissante ?

des sentiments mitigés à l'idée de rompre

Une série d’études menées par des chercheurs de l'université de l’Utah et de l’université de Toronto et publiées dans la revue Social Psychological and Personality Science a permis d'analyser les raisons qui poussent les personnes qui vivent une relation amoureuse à rester en couple ou au contraire à quitter leur partenaire.

Parmi les réponses fournies par les participants à cette étude, les raisons de rester en couple les plus évoquées ont été, sans grande surprise :

  • l'optimisme et l'espoir que le partenaire change à l'avenir
  • l'investissement émotionnel dans la relation
  • les obligations familiales

Inversement, les participants qui souhaitaient quitter leur partenaire ont, eux, parler des freins qui les poussaient à se séparer, à savoir :

  • la distance émotionnelle
  • un manque de confiance en l'autre
  • une incompatibilité générale qui se manifeste par des disputes fréquentes

Malgré certains ressentis qui peuvent être négatifs, près d'une personne qui envisageait de quitter son partenaire sur deux (49% plus précisément) avait des sentiments mitigés à l'idée de rompre.

un couple séparé sur deux finit par se remettre ensemble

D'après les chercheurs, ces résultats concordent justement avec le fait que 50% en moyenne des couples séparés finissent par se remettre ensemble tôt ou tard. D'après les chercheurs, ce serait donc en raison de ces sentiments ambivalents au moment de la rupture qu'on se remettrait avec son ex.

Le doute qui plane sur la décision de rompre fait qu'une rupture est bien souvent plus difficile à vivre pour la personne qui quitte que pour la personne qui a été quittée. Souvent, lorsque deux partenaires se trouvent dans une confusion des sentiments, ils attribuent assez vite la cause de tous leurs malheurs, tensions et difficultés à leur couple, alors que cela n'est pourtant pas toujours le cas.

Il peut dans certains cas s'agir d'une difficulté passagère, personnelle, qui ne touche qu'un seul des partenaires et pas l'autre, d'une crise de milieu de vie (crise de la trentaine, de la quarantaine), d'une recherche de sens ou d'une difficulté plus profonde (deuil, drame, etc.).

Il n'est donc pas toujours facile de savoir si le couple traverse un moment difficile mais normal et passager ou si la séparation est au contraire totalement inévitable et préférable pour que les deux partenaires puissent vivre une vie heureuse et épanouie.

Se remettre avec son ex n'est donc pas nécessairement une mauvaise idée, surtout si ce souhait vient d'une bonne raison (autre donc que la solitude, la nostalgie ou la peur de vivre seul) et si les deux partenaires mettent en place de nouvelles règles pour repartir sur des bases saines qui reposent essentiellement sur une communication claire et apaisée.

Découvrez maintenant les 8 signes qu'il est définitivement temps de rompre et pourquoi, d'après la science, recoucher avec son ex est une excellente idée.

Lire aussi :
5 signes évidents que votre relation est vraiment terminée
5 conseils pour reprendre confiance en soi après une rupture
Voilà pourquoi les ruptures amoureuses sont beaucoup plus douloureuses aujourd'hui

Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls et maman de 2 petits bouts. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!