Beauté

E-cigarettes ou cigarettes ordinaires : que choisir ?

29 juillet 2021 - 21 : 31
par Laura

De plus en plus de fumeurs se demandent si le moment est venu de passer des blondes classiques à la cigarette électronique. En effet, il existe aujourd'hui de nombreuses boutiques (en ligne et autres) qui commercialisent ce produit d'avant-garde, comme le célèbre commerce de cigarette électronique et e liquide Terpy, qui compte entre autres un grand nombre de fumeurs et ex-fumeurs parmi leurs clients.

Mais quelles sont les différences substantielles entre les différents types de produits, et en quoi consiste le passage de la cigarette classique à la cigarette électronique ? Nous avons rapporté ici quelques notions importantes et données sur le sujet, mais pour en savoir plus, continuez à lire cet article.

Une différence de fonctionnement

Qui ne sait pas à quoi ressemble une cigarette classique ?

Produit emblématique porté par les héros du grand écran et par une publicité martelée depuis de nombreuses décennies, la cigarette est un bien de consommation qu'on ne peut pas ignorer, qu'on le veuille ou non.

Heureusement, cependant, au cours des années (particulièrement les dernières), cette tendance est allée à contre-courant ; et aujourd'hui, de nombreuses lois interdisent expressément aux multinationales du tabac de faire la publicité de leur marque sous pratiquement n'importe quelle forme.

Cette campagne anti-tabac est due aux effets extrêmement nocifs de la cigarette sur la santé du fumeur et de son entourage.

Il suffit de dire qu'à l'intérieur d'une cigarette se trouvent environ 72 substances nocives et cancérigènes, dont les effets sont aggravés et propagés dans le corps et dans l'air par combustion, parmi lesquels :

  • Goudron
  • Ammoniac
  • Nitrosamine
  • Formaldéhyde
  • Acétone
  • Cadmium

Et c'est bien la combustion qui est la plus à blâmer lorsque l'on parle des dangers du tabagisme. En effet, par ce processus, toute une série de substances extrêmement nocives contenues dans le tabac et dans les additifs qu'il contient sont libérées, y compris les éléments mentionnés ci-dessus, auxquels il faut ajouter ceux résultant de la combustion du papier qui l'enveloppe.

Quant à la cigarette électronique, à la base, nous avons un processus d’utilisation complètement opposé, à tel point que le verbe même « fumer » lorsqu'il s'agit de cigarettes électroniques est trompeur. En effet, les e-cigs ne produisent pas de fumée, mais de la vapeur.

En fait, elles fonctionnent grâce à un processus de vaporisation des liquides qui s'y trouvent grâce à la puissance d'une batterie rechargeable qui donne de l'énergie à un atomiseur utilisé à cet effet. De cette façon, aucune substance n'est brûlée et aucune fumée n'est dégagée.

Ce n'est donc pas un hasard si les consommateurs de ce produit préfèrent utiliser le néologisme « vapotage » plutôt que le « fumer », maintenant dépassé et incorrect.

Les effets sur l'organisme

Les fumeurs de longue date sont maintenant habitués aux nombreux effets secondaires qui affectent leur vie quotidienne et aucun de ces effets n'a quelque chose de positif.

Parmi ceux-ci, nous trouvons :

  • Dépendance et sevrage à la nicotine : si vous vous demandez pourquoi il est si difficile pour les gens d'arrêter de fumer, c'est à cause de l'effet psychotrope que la nicotine a sur notre organisme et de l'addiction qu'elle engendre. L'addiction et l'accoutumance qui se créent autour de cette substance conduisent, en effet, à consommer de plus en plus de cigarettes en l'espace d'une journée, provoquant du même coup de véritables crises de sevrage lorsque l'on ne fume pas.
  • Diminution du goût et de l'odorat : le tabagisme a tendance à affecter et endommager à la fois les pupilles gustatives et les récepteurs olfactifs, créant une altération de la perception des deux sens qui leur sont connectés. Cette altération se traduit toujours par une perception moindre du goût et de l'odorat, qui ont cependant tendance à revenir à des niveaux presque optimaux lorsque l'on arrête de fumer, comme le rapportent de nombreux x-fumeurs qui sont passés de la cigarette classique à l'e-cig.
  • Diminution des performances physiques : outre les appareils utilisés pour le bon fonctionnement des sens précités, le tabagisme implique et endommage également diverses autres parties de notre corps. Le plus touché est le système respiratoire, ce qui se traduit par une baisse des performances physiques du sujet et une aggravation de ses performances. Sans surprise, il est très difficile de trouver des fumeurs parmi les sportifs de haut niveau.

Comme souligné dans le premier de ces points, le principal ennemi de ceux qui veulent arrêter de fumer est la nicotine. Et c'est précisément pour cette raison que de nombreux ex-fumeurs ont pu achever leur transition vers la cigarette électronique grâce aux pourcentages de nicotine sélectionnables contenus dans les liquides e-cig.

Il est désormais devenu courant chez ceux-ci de sélectionner un pourcentage donné de nicotine contenue dans un liquide (qui ne peut excéder les pourcentages établis par les lois locales, en l'occurrence, européennes) et de le redimensionner de temps en temps afin de rendre la détoxification moins traumatisante.

En effet, tout le monde ne sait pas que la dépendance à la nicotine est une véritable pathologie également présente dans divers manuels de médecine, dont l'influence se fait fortement sentir sur la vie des gens.

Heureusement, cependant, les symptômes négatifs de la dépendance ont tendance à être transitoires et peuvent, comme mentionné ci-dessus, être atténués en réduisant la consommation de nicotine de temps en temps.

Laura
Je suis gourmande, susceptible et râleuse (surtout quand on veut goûter mon dessert). Mais à part ça, je ne mords pas, je vous jure !