Humeurs

Ikigai, la clé de l'équilibre

12 février 2021 - 16 : 20
par Mylène

En cette période de crise sanitaire, le développement personnel et le questionnement autour du sens qu'on donne à son activité professionnelle ou à ses tâches quotidiennes n'ont jamais autant été au centre de nos préoccupations. Les différentes périodes de confinement nous ont tous encouragés à nous recentrer sur nous-mêmes et à nous interroger sur notre vie quotidienne. En plus de nous avoir permis de nous libérer du temps pour lire des ouvrages ou regarder des vidéos axés sur le développement personnel, cette période a également été le moment idéal pour réfléchir à ce qui nous plaît vraiment, ce qui nous manque dans notre vie, ce dont nous avons besoin pour nous sentir accomplis. L'ikigai est un outil particulièrement utile dans cette quête du bonheur et du bien-être, car il permet de réfléchir de manière globale et avec une approche différente. Découvrez tout de suite en quoi trouver son ikigai améliore la vie quotidienne et facilite les relations de manière générale.

1. Le concept de l'ikigai

L'ikigai est un concept passionnant défini par Dan Buettner, un reporter qui a longuement étudié la vie des habitants d'Okinawa. Les Japonais vivant sur cette île sont connus pour leur longévité et leur bonne santé, et Dan Buettner a cherché à quels facteurs cette espérance de vie épatante pouvait être attribuée. Après avoir entre autres identifié l'hérédité ou la nourriture saine comme indicateurs influençant une bonne santé, le reporter a découvert le concept d'ikigai, qui signifie « joie de vivre » ou « raison d'être ». L'ikigai se situe à la croisée des chemins entre ce qu'on prend plaisir à faire, ce qu'on fait naturellement avec talent sans que cela ne nous demande d'efforts particuliers, ce qui nous permet de gagner notre vie, ce pour quoi nous sommes payé et enfin ce dont le monde a besoin. L'ikigai repose donc sur un équilibre entre ces quatre éléments, et c'est précisément cet équilibre qui nous permet de trouver notre joie de vivre et d'atteindre le bonheur. Ce concept est de plus en plus utilisé, car c'est un outil précieux : trouver son ikigai revient finalement à trouver un meilleur équilibre de vie. Il ne sert en effet à rien de tout miser sur un emploi avec un très bon salaire si on a du mal à se lever le matin pour aller travailler et qu'on passe ses journées avec une boule de stress au ventre. Inversement, pratiquer une activité qui nous plaît et qu'on aime, mais qui ne rapporte pas du tout ou trop peu d'argent peut vite peser sur notre vie personnelle et notre bien-être au quotidien. Tout est en réalité une question d'équilibre et d'ajustements.

equilibre-ikigai-cle

2. Une meilleure insertion dans la société

Trouver son ikigai est justement une façon simple et très efficace de parvenir à atteindre cet équilibre et de profiter de nombreux avantages qui en découlent naturellement. Comme on peut le voir sur Wikipedia, trouver puis vivre son ikigai au quotidien est un moyen de donner du sens à sa vie. Quand on a trouvé cette joie de vivre, on s'investit chaque jour dans une mission qui est également une véritable vocation. On donne son temps, son énergie, ses idées pour une action dont le monde a besoin et qui sert vraiment à d'autres personnes. On sait au fond de soi que cette activité est utile aux autres et qu'on apporte de cette façon quelque chose de positif aux personnes qui nous entourent et à notre environnement de manière générale. Quand on a trouvé son ikigai, on se sent donc naturellement mieux inséré dans la société, car on sait qu'on en fait partie, qu'on a son propre rôle à jouer et qu'on contribue, à sa manière, à construire un monde meilleur. Sans l'ikigai, on pourrait vivre chaque jour en exerçant un métier qu'on aime, avec des tâches qu'on sait effectuer, qui nous permettrait de gagner un salaire et de contribuer aux besoins de son foyer, mais il nous manquerait tout de même une chose essentielle puisqu'on subirait un réel manque de réalisation. On pourrait se sentir enthousiaste et heureux de se lever le matin pour aller travailler, mais on ne se sentirait pas fondamentalement utile à la société et aux autres. Avec l'ikigai, on est au contraire nourri par cet équilibre de savoir que nos actions quotidiennes apportent beaucoup de positif à d'autres personnes et qu'elles sont vraiment utiles à d'autres.

femme-allongee-lit

3. Une vie plus sereine

Trouver son ikigai, c'est surtout trouver l'équilibre entre sa vocation, sa passion, sa profession et sa mission de vie. C'est d'ailleurs très bien expliqué dans cette vidéo : l'ikigai n'est pas un concept à prendre au pied de la lettre et dont le but est de partir dans une quête infinie qui ne s'arrêterait jamais. Il faut plutôt voir ce concept comme un outil qui nous évite de tomber dans le piège du déséquilibre. Personne ne peut vivre serein en exerçant une activité qui lui plaît, mais qui ne lui permet pas de payer ses factures. Personne ne peut non plus se sentir apaisé en exerçant un emploi sans envie, sans motivation et uniquement pour gagner de l'argent. Il est très difficile de se sentir à l'aise dans un métier qui nous passionne et nous semble utile, mais qui nous paraît laborieux, car nous nous sentons constamment incompétents et en échec. Et enfin, exercer une activité qui nous passionne, dans laquelle nous sommes doués et qui nous permet de gagner un revenu correct, mais qui n'est utile à personne génère le sentiment d'un manque de sens et de réalisation. Trouver son ikigai signifie parvenir à un équilibre entre tous ces besoins fondamentaux nécessaires à un quotidien apaisé. C'est donc un très bon moyen de se construire une vie plus sereine sur le long terme.

4. Un outil efficace pour atteindre le bonheur

Nous cherchons tous le bonheur. Pour certains, cette quête infinie est un parcours semé d'embûches, de difficultés et de remises en question. Pour d'autres, il s'agit d'une évolution lente, mais toujours en progression. Dans tous les cas, cet état demande certains ajustements pour pouvoir perdurer dans le temps. Il n'y a aucune formule magique ou recette secrète pour trouver le bonheur, car il s'agit avant tout d'une démarche très personnelle. En revanche, nous nous réaliserons tous si nous trouvons notre propre ikigai, c'est-à-dire une activité qui nous passionne, pour laquelle nous sommes doués, qui nous permet de gagner suffisamment d'argent pour répondre à nos besoins et que nous vivons comme une véritable mission de vie. L'équilibre apporté par une juste répartition de chacun de ces critères est une clé précieuse et efficace pour atteindre le bonheur. C'est une façon intéressante, constructive et proactive d'envisager sa vie, son quotidien et ses activités. Ce qui est particulièrement intéressant, avec cette notion, c'est l'idée de globalité : il n'est pas question de chercher à travailler un unique axe de manière excessive si les autres besoins ne sont pas du tout nourris. L'objectif est vraiment de trouver son équilibre pour parvenir à une juste répartition de ces critères fondamentaux et d'en faire un socle solide pour un épanouissement personnel durable.

L'ikigai est un outil passionnant et très utile pour trouver son équilibre au quotidien. C'est grâce à cet équilibre qu'on peut espérer trouver le bonheur. Il est en effet impossible de se sentir bien, serein, intégré socialement et de se réaliser en nourrissant uniquement un seul ou deux axes de développement. Le concept d'ikigai nous invite à réfléchir au sens que l'on donne à sa mission de vie dans sa globalité pour une vision plus stable, sécurisante et sereine qui favorise le bonheur au quotidien et sur le long terme.

Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls et maman de 2 petits bouts. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!