Lifestyle

Serrurerie et arnaques en série : la profession impactée

02 novembre 2020 - 19 : 15
par Laura

Claquer sa porte en laissant les clés à l'intérieur ou perdre son trousseau et rester bloqué devant chez soi sans pouvoir rentrer dans sa maison ou son appartement, ça peut hélas arriver à tout le monde à tout moment. Et dans ce cas-là, il est vivement conseillé de vite faire appel à un professionnel qui pourra intervenir rapidement pour ouvrir la porte. Si l'intervention d'un serrurier est quasiment toujours nécessaire pour pallier ce type de désagrément, de plus en plus de personnes redoutent de se faire arnaquer par une personne incompétente et qui surfacture sa prestation sans prévenir et sans obtenir d'accord préalable de leur part. Comme l'a démontré une récente étude Ifop pour HOP'Dépannage, la profession est directement impactée par cette crainte qui a tendance à se généraliser et est très présente, en particulier chez les habitants des grandes villes ayant déjà dû faire appel à un serrurier dans le passé. Voici ce qu'il faut retenir de cette enquête ainsi que les conseils à connaître pour faire appel à un serrurier compétent et éviter tout risque d'arnaque.

1. L'image des serruriers auprès des Français

D'après les résultats de l'étude Ifop pour Hop' Serrurier sur Lyon réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 19 au 20 novembre 2019 auprès d'un échantillon de 1 017 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, les escroqueries constituent un phénomène de masse dans l'activité de serruriers, au point que plus d'un Français sur deux (55%) ayant eu recours à un serrurier déclare avoir eu le sentiment de s'être fait arnaquer suite à une intervention à domicile. C'est tout particulièrement le cas en région parisienne, puisque ce taux atteint 74% en Ile de France. Faire appel à un serrurier n'a donc rien de rassurant pour une grande majorité des Français qui ressent un manque de confiance pour cette profession.

Trouver un serrurier fiable et professionnel pratiquant des tarifs raisonnables et justifiés peut donc se révéler plus compliqué qu'il n'y paraît. Il vous faudra donc sélectionner votre professionnel scrupuleusement selon plusieurs critères que nous détaillerons plus bas : avis positifs, devis clair et transparent incluant le détail des prestations et les éventuels suppléments, zone géographique, date et heure de l'intervention à venir, etc.

2. Le principal motif d'insatisfaction dont souffrent les serruriers

L'étude a également mis en évidence le principal motif d'insatisfaction à l'égard des serruriers. Il s'agit du coût de l'intervention, 51% des Français (ce chiffre grimpe à 62% pour les personnes habitant en région parisienne) ont en effet déclaré que le serrurier auquel ils avaient fait appel ne leur avait pas annoncé clairement le montant total de son intervention avant de venir. Pour 43% des Français, les tarifs pratiqués au final par le serrurier se sont avérés plus élevés que ceux annoncés au départ et 40% des personnes interrogées ont dû payer une tarification supplémentaire liée aux conditions d'intervention parce que celle-ci avait eu lieu durant la nuit, le week-end ou pendant un jour férié et dont le montant leur a paru prohibitif. Les serruriers souffrent donc d'une mauvaise image puisque beaucoup de Français sont mécontents du montant et du manque de transparence concernant les tarifs, le coût moyen d'une intervention par un serrurier atteignant en moyenne 335€ pour ouvrir une porte d'entrée dans une situation imprévue telle qu'une perte ou un vol de clés, un oubli des clés à l'intérieur, etc., et en dehors d'un jour ouvré.

3. En quoi la profession est-elle impactée par cette insatisfaction ?

L'ampleur des arnaques ou des insatisfactions à l'égard des serruriers a un impact négatif sur la réputation de l'ensemble de la profession. De tous les métiers de dépannage, ce sont les serruriers qui suscitent le plus de défiance chez les Français puisque plus d'un sur deux (54%) et 69% des personnes habitant en région parisienne révèlent, d'après cette étude, ne pas avoir confiance en eux, tandis que cette proportion descend à 40% pour les garagistes, 32% pour les plombiers, 29% pour les chauffagistes, 27% pour les artisans du bâtiment et ne s'élève qu'à 23% pour les électriciens. Ce sentiment de défiance génère un fort consensus en ce qui concerne la nécessité de mieux réglementer cette activité : d'après les résultats de cette étude Ifop, 80% des Français souhaitent que le gouvernement renforce l'encadrement de l'activité des serruriers. La profession est ainsi directement impactée par cette insatisfaction et cette défiance généralisée.

porte-arrondie

4. Comment faire appel à un serrurier sans se faire arnaquer ?

Si vous faites vous aussi partie des personnes méfiantes ou que vous souhaitez tout simplement éviter tout risque d'arnaque ou d'insatisfaction lors d'un dépannage, voici plusieurs conseils à appliquer pour limiter efficacement les risques. Il est tout d'abord préférable de choisir soigneusement le serrurier auquel vous faites appel : même si le temps presse et que vous avez besoin d'une intervention rapide, prenez le temps de bien sélectionner l'entreprise en question. Choisissez si possible l'un des leaders du secteur et consultez les avis pour vérifier que les précédents utilisateurs ont été satisfaits de la prestation effectuée et ne se plaignent pas d'un prix anormalement élevé ou d'une arnaque quelconque. Pensez également à demander automatiquement le tarif de l'intervention avant de donner votre adresse exacte et interrogez le serrurier sur une éventuelle tarification supplémentaire en raison du lieu du domicile, du type d'intervention, du modèle de serrure ou de l'horaire. Enfin, demandez toujours à voir le devis avant le début de l'intervention pour vérifier que la tarification indiquée correspond à celle qui vous a été précisée au départ. En appliquant ces conseils, vous diminuerez considérablement les risques d'arnaques, de tarification supplémentaire ou de manque de transparence sur le montant final de l'intervention, et vous pourrez prendre une décision en connaissance de cause, sans mauvaise surprise. Cela vous permettra de faire appel aux serruriers compétents et expérimentés qui proposent un tarif juste et qui souffrent à tort de la mauvaise image causée par certains prestataires peu sérieux, voire peu scrupuleux.

L'étude Ifop pour HOP'Dépannage est très intéressante, car elle démontre hélas à quel point les arnaques sont courantes quand on fait appel à un serrurier, et plus particulièrement en région parisienne ou dans les grandes agglomérations comme Lyon ou Marseille. Pourtant, nous sommes tous susceptibles de faire appel à un serrurier à un moment ou à un autre de notre vie parce que nous avons perdu nos clefs, que nous avons subi un vol ou que nous avons claqué la porte d'entrée en laissant notre trousseau à l'intérieur. Il est pour cette raison indispensable de bien choisir le serrurier auquel on fait appel pour pouvoir sélectionner un professionnel de confiance, bénéficier d'une intervention rapide et surtout au juste prix, sans aucune mauvaise surprise.

Laura
Je suis gourmande, susceptible et râleuse (surtout quand on veut goûter mon dessert). Mais à part ça, je ne mords pas, je vous jure !