Famille

Tout ce que vous devez savoir sur le divorce à l'amiable

05 août 2020 - 20 : 09
par Laura

Vous envisagez de lancer une procédure de divorce et vous commencez donc à vous renseigner sur les différentes possibilités qui s'offrent à vous ? Vous avez raison d'anticiper, car un divorce peut vite coûter cher, et il existe heureusement des solutions concrètes pour qu'un divorce se passe vite, de la meilleure manière possible et surtout de la façon la plus économique. Encore faut-il être bien renseigné sur ses options et la meilleure manière de procéder.

1. Qu'est-ce qu'un divorce à l'amiable ?

Un divorce à l’amiable est ce qu'on appelle un divorce par consentement mutuel, c'est-à-dire si les époux sont d'accord sur le divorce et tous ses effets, donc aussi bien sur le partage des biens que la pension alimentaire, l'autorité parentale ou la prestation compensatoire.

2. Faut-il passer devant un juge lors d'un divorce à l'amiable ?

Les époux souhaitant divorcer par consentement mutuel n'ont pas à justifier des raisons du divorce devant un juge. Les époux qui ont des enfants ensemble n'ont pas non plus besoin de passer devant le Juge aux Affaires Familiales, à moins que l'un des enfants mineurs ne le demande.

divorce-amiable

3. quelles conditions pour un divorce à l'amiable ?

Les conditions à réunir pour pouvoir procéder à un divorce amiable sont assez simples, puisqu'aucune durée minimale de mariage n'est exigée et que les époux n'ont pas à faire connaître les raisons du divorce pour cette procédure. Les seules conditions à respecter pour un divorce à l'amiable est donc le consentement des deux époux, l'absence de régime des majeurs protégés (il ne faut pas que l'un des époux se trouve placé sous un régime de tutelle, de curatelle ou de la sauvegarde de justice) et le dépôt chez un notaire d'une convention établie entre les époux par leur avocat respectif.

4. Quels sont les avantages d'un divorce à l'amiable ?

Le divorce à l'amiable présente plusieurs avantages, car même si faire appel à un avocat est obligatoire dans le cadre d'une procédure de divorce, cette procédure est simplifiée dans le cas d'un divorce par consentement mutuel. Il n'est en effet pas nécessaire de passer devant un juge, ce qui rend la procédure de divorce à la fois plus rapide, puisqu'il suffit de fournir à son avocat tous les renseignements nécessaires à la convention de divorce, et plus intime puisque les époux n'ont pas à justifier des causes de leur divorce auprès d'un juge.

5. Pourquoi un divorce à l'amiable est plus rapide et plus économique ?

Comme les époux n'ont pas besoin de passer devant un juge, la procédure est beaucoup plus simple et le nombre d'intervenants est automatiquement plus limité. La procédure est ainsi plus rapide et les honoraires des avocats sont par conséquent moins élevés, surtout si les époux optent pour un avocat commun ou une procédure en ligne. La convention fixe la répartition des frais du divorce entre les époux, et en l'absence de précisions spécifiques, les frais sont partagés à part égale. Le coût du divorce dépend des honoraires des avocats choisis et du type de procédure (en ligne ou non). Certains spécialistes du divorce à l'amiable avec une procédure en ligne proposent par exemple de divorcer à partir de 300€ par époux, ce qui a de quoi rassurer les époux qui s'attendaient à des frais exorbitants.

Laura
Je suis gourmande, susceptible et râleuse (surtout quand on veut goûter mon dessert). Mais à part ça, je ne mords pas, je vous jure !