Beauté

10 signes que vous souffrez d'anxiété

20 mars 2020 - 19 : 41
par Laura

L'anxiété est une réaction tout à fait normale lorsqu'elle est ponctuelle, mais peut devenir une maladie lorsqu'elle devient excessive, persistante et qu'elle survient alors qu'aucun événement ne la justifie vraiment. On parle dans ce cas de troubles anxieux, qui diminuent la qualité de vie et rendent le quotidien compliqué.

Pourquoi il est important de savoir qu'on souffre d'anxiété

Il existe de nombreux remèdes naturels pour apaiser et diminuer son anxiété, comme bien dormir, diminuer sa consommation de caféine, méditer ou encore pratiquer des exercices de respiration profonde. Seulement, pour traiter l'anxiété sur le long terme, il est dans un premier temps nécessaire de la détecter.

Car on peut se sentir mal au quotidien sans mettre de mots sur son mal-être, et c'est là que c'est ennuyeux : tant qu'on ne comprend pas que ce mal-être est dû à l'anxiété, on ne cherche pas dans la bonne direction, on n'applique pas les bons remèdes et on s'enferme dans un cercle vicieux qui peut au contraire augmenter les symptômes d'anxiété ou générer des crises d'angoisses.

quels sont les signes d'anxiété ?

Pour savoir si vous souffrez d'anxiété, de crises d'angoisse ou si au contraire ce trouble ne vous touche jamais, lisez vite les signes qui suivent. Si vous vous retrouvez dans au moins deux d'entre eux, alors c'est sûr : vous êtes anxieux !

préoccupation excessive pour l'avenir

Vous vous faites systématiquement tout un monde de ce qui va vous arriver demain. Il suffit d'un petit changement de programme pour que vous réfléchissiez jusque dans les moindres détails à votre journée, aux conséquences que cela va avoir sur vous, ce que vous allez devoir changer, etc. Vous stressez à l'avance pour des événements qui ne sont pas encore arrivés, et vous vous inquiétez bien souvent pour des problèmes qui se réaliseront jamais.

perfectionnisme

Le perfectionnisme est un trait de personnalité qui pousse à viser la perfection. Cela peut être une qualité lorsque cela vous aide à atteindre vos objectifs, ou un grand défaut si vous avez tendance à vous imposer des exigences excessives et inatteignables qui génèrent ensuite chez vous du stress et de l'anxiété.

comportement impulsif

L'anxiété génère des inquiétudes démultipliées et excessives qui peuvent vite devenir étouffantes. Quand on fait face à une crise d'angoisse, une crise de panique ou qu'on souffre d'anxiété chronique, on peut avoir l'impression de tomber soudainement dans un puit sans fonds, comme si on était enseveli sous le poids de ses problèmes ou de ses inquiétudes. Cela peut générer un comportement impulsif, soudain et inapproprié, surtout si l'on cache ses troubles anxieux aux personnes qui nous entourent ou qu'on communique mal sur ce qu'on ressent. Un simple « je me sens oppressé, je préfère qu'on parle de ce sujet plus tard » permet bien souvent de dissiper cette sensation étouffante et de retrouver un peu plus d'apaisement.

manque de concentration

Être constamment focalisé sur ses problèmes passés, présents, futurs et tous les potentiels ennuis qu'on risquerait de rencontrer un jour demande une énergie considérable. Quand on souffre d'anxiété, qu'elle soit passagère ou chronique, il est donc assez courant de souffrir également de manque de concentration. La méditation peut dans ce cas être d'une grande aide et permettre de se recentrer sur ce qui est vraiment important. En donnant moins de poids à ses inquiétudes et aux pensées négatives, on retrouve plus d'énergie et de concentration pour le reste et le quotidien est naturellement rééquilibré.

sentiment d'insécurité

Vivre dans la peur de ce qui pourrait arriver, être terrorisé à l'idée de ce qu'il pourrait se passer demain et anticiper le stress et toutes les émotions négatives qu'on va pouvoir ressentir la semaine prochaine ou dans un mois, tout cela génère un profond sentiment d'insécurité. Cela peut ensuite avoir des conséquences très négatives au quotidien, car on vit dans la peur, on se sent vulnérable en permanence et on a du mal à se sentir en sécurité, même lorsque tout va bien, puisqu'on essaye d'anticiper les problèmes à venir.

manque de confiance

Comme on se sent constamment en insécurité, on manque de confiance en soi et on a également beaucoup de mal à faire confiance aux autres. Les relations sont forcément plus compliquées puisqu'on essaye d'anticiper tout signe que la relation va mal, bat de l'aile ou risque de conduire à la rupture. Le rapport aux autres est plus difficile et les troubles anxieux ne favorisent pas des échanges simples.

insomnies

On reconnaît les grands angoissés à leur qualité de sommeil, car une personne anxieuse ne s'arrête jamais d'anticiper les problèmes... pas même la nuit. Cela conduit les personnes qui souffrent d'anxiété à souffrir également d'insomnies, et c'est là qu'on entre dans un cercle vicieux car le manque de sommeil augmente les symptômes de l'anxiété et encourage à consommer de la caféine dans l'espoir d'être plus vif... sauf que la caféine favorise elle aussi les symptômes de l'anxiété tout en ayant un impact négatif sur le sommeil.

Si vous souffrez d'anxiété, il est essentiel de vous créer un rituel du coucher qui vous aidera à vous détendre à et vous endormir sereinement. Audio livre, exercice de méditation guidée, huile essentielle de lavande à diffuser dans la chambre, couverture lestée, toutes ces choses vous aideront à diminuer les risques d'insomnies tout en apaisant l'anxiété.

Autres symptômes physiques

Les symptômes physiques liés à l'anxiété sont variés et nombreux, mais peuvent comprendre des douleurs musculaires, des palpitations, des tremblements, les mains moites, des vertiges, des frissons, des maux de tête, des problèmes gastro-intestinaux (maux de ventre, diarrhée ou constipation), une sensation de serrement au niveau de la poitrine, une impression d'étouffer ou encore un nœud à l'estomac ou à la gorge.

Si vous vous retrouvez dans l'un de ces symptômes, c'est que vous souffrez sûrement d'anxiété. Dans ce cas, rassurez-vous : vous pouvez tout à fait apprendre à vite avec, et faire en sorte que ces symptômes diminuent ou disparaissent naturellement. Pour y arriver, appuyez-vous sur ces conseils simples pour diminuer son anxiété facilement en une semaine.

Lire aussi :
Stress, angoisses, dépression : 8 conseils pour lâcher prise

Réduisez vos angoisses en seulement 1 semaine grâce à ces conseils
Ce que j'aimerais dire à mes amis à propos de mon anxiété

Laura
Je suis gourmande, susceptible et râleuse (surtout quand on veut goûter mon dessert). Mais à part ça, je ne mords pas, je vous jure !