Famille

Pourquoi vous n'avez pas besoin de faire l'amour si souvent que ça pour être un couple heureux

14 octobre 2019 - 09 : 30
par Mylène

Faire l'amour régulièrement a de nombreux bienfaits pour la santé, le bien-être, l'humeur, la productivité et rendrait même plus heureux au travail. Mais on va tout de même pouvoir se rassurer : pas besoin de faire l'amour tous les jours ou à un rythme effrené pour être un couple épanoui.

Une étude menée par des chercheurs américains et publiée dans le journal Social Psychological and Personality Science a en effet démontré que la clé du bonheur dans le couple n'avait rien à voir avec la fréquence des rapports sexuels, mais plutôt avec l'intimité que deux amoureux partagent ensemble.

Ainsi, un rapport sexuel par semaine suffirait amplement pour être un couple heureux si les deux partenaires partagent une réelle complicité et cette fameuse intimité.

Donc si vous avez envie de faire l'amour tous les jours, faites-le, comme on le disait plus haut, cela vous permettra de profiter de nombreux bienfaits et de vous sentir bien. En revanche, si vous n'en avez pas plus envie que ça, n'en faites pas un enjeu : cela ne veut pas du tout dire que votre couple ne va pas bien.

Au contraire : mieux vaut privilégier la qualité avec des rendez-vous intimes et complices plutôt que de se lancer dans une course de sexe effrénée entre deux partenaires qui ne partagent pas grand-chose.

Découvrez maintenant les 17 raisons pour lesquelles le sexe est un vrai boosteur de bien-être et les 8 bonnes raisons de faire l'amour plus souvent.

Lire aussi :
 Pourquoi faire l'amour est si bon... pour la santé
 Faire plus souvent l'amour permet d'avoir une meilleure mémoire (c'est le moment de s'y mettre !)
 Faire l'amour tous les jours pendant 1 semaine ? Vous pouvez le faire !

Ajouter les points
5
Points
Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls et maman de 2 petits bouts. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!