Food

J'ai arrêté de boire de l'alcool pendant une semaine, et voilà ce qu'il s'est passé

23 septembre 2018 - 17 : 20
par Mylène

Depuis que je suis ado, je bois assez régulièrement de l'alcool.

Quand j'étais au lycée, on organisait des soirées chez les potes ou des fêtes quasiment tous les weekends, et c'était généralement des soirées arrosées où on buvait pas mal de bière.

Maintenant que j'ai vieilli et que je suis maman de deux enfants, je bois toujours deux ou trois fois par semaine. Du vin, du rhum, parfois un digestif.

J'aime beaucoup ça. Non, je ne sors plus jusqu'à pas d'heure dans les bars pour boire un verre juste avant la fermeture comme je pouvais le faire quand j'avais la vingtaine, mais de temps en temps, j'aime bien me sentir un peu pompette.

Mon mari et moi on aime bien boire un verre de vin pour accompagner un bon repas ou j'aime bien me détendre et boire un verre quand je sors avec mes copines.

Mais plus je vieillis, moins l'alcool me réussit et pires sont les gueules de bois et les lendemains de fêtes arrosées !

En fait, je me dis parfois que je ne devrais plus boire du tout car je me suis rendue compte que ça n'en vaut pas la peine.

Je me sens vraiment plus fatiguée quand je bois parce que l'alcool m'empêche de dormir et de bien récupérer ensuite.

Et quasiment à chaque fois, le lendemain, je me sens grognon et je passe mes nerfs contre mes enfants, ce que je regrette toujours ensuite.

Par ailleurs, quand je bois de l'alcool, mon ventre gonfle bien plus que je ne l'aimerais.

Et après avoir beaucoup bu, bien sûr, je n'ai envie de manger que des aliments gras.

Mon niveau d'énergie est tellement bas que je n'ai pas le courage de faire du sport, ce qui me rend encore plus somnolente.

Les gueules de bois sont de pires en pires d'année en année. Et parfois, il suffit de deux verres pour que j'ai mal à la tête le lendemain matin.

Quand j'ai pris conscience de tous les effets secondaires négatifs de l'alcool, j'ai commencé à me demander... mais en fait, pourquoi je continue à boire ?

Comme je n'ai pas trouvé d'argument très convaincant, j'ai arrêté de boire de l'alcool pendant un peu plus d'une semaine pour voir ce qui se passerait.

Voilà ce que j'ai noté :

J'ai retrouvé l'énergie que j'avais à mes 20 ans

La première chose qui a changé quand j'ai arrêté de boire de l'alcool pendant une semaine, c'est que j'ai retrouvé beaucoup plus d'énergie.

Tous les matins, je me suis levée en pleine forme et après une tasse de café et un bon petit déjeuner, j'étais motivée pour aller faire du sport.

Je me sentais bien, pleine d'énergie jusqu'à la fin de la journée. Je n'étais plus somnolente, molle, fatiguée. Je n'avais plus l'impression d'avoir besoin d'une sieste ou d'un café juste après le déjeuner, et j'ai été beaucoup plus productive au travail et à la maison.

Et le plus important, c'est que j'avais bien plus d'énergie pour m'occuper de mes enfants en bas âge (toutes les mamans savent à quel point ça peut être parfois épuisant de s'occuper de ses petits bouts !).

J'ai arrêté de culpabiliser parce que je n'avais pas l'énergie de jouer au ballon avec mon fils ou de courir avec ma fille pour jouer à chat dans le jardin, car j'avais tellement d'énergie que je n'arrêtais pas de courir partout pour les amuser.

J'ai pu de nouveau enfiler ma petite robe moulante

Ce n'est pas le plus important, mais l'un des avantages d'arrêter de boire de l'alcool, c'est qu'on perd du poids et qu'on perd du ventre.

Je m'en suis rendue compte quand j'ai voulu enfiler l'une de mes robes préférées, mais qui est assez moulante et plutôt ajustée.

Au bout d'une semaine sans alcool, je me sentais très à l'aise dedans : mon ventre était beaucoup plus plat, et ce n'est pas étonnant puisque je n'avais plus constamment envie de ces aliments gras comme après chaque verre d'alcool.

Au lieu de manger gras, je choisissais plutôt une pomme ou une poignée d'amandes. Et sans surprise, ça m'a permis de perdre 2 kilos en une semaine.

Ca fait plaisir !

Je me suis levée chaque matin avec un grand sourire

Le plus gros avantage d'arrêter de boire de l'alcool a été de me sentir bien.

Je sais, ça semble un peu trop facile, mais c'est pourtant vrai !

Les lendemains de fête où j'avais bu beaucoup trop de vin ou de bière, je me réveillais avec la migraine, j'étais très grognon et je regrettais de m'être laissée aller.

Je me sentais fatiguée, irritable et je culpabilisais à chaque fois d'avoir trop bu.

Mais maintenant que j'ai arrêté de boire, je me lève tous les matins avec un grand sourire. Je fais des câlins à mes enfants et on démarre la journée dans la bonne humeur (ce qu'on aurait finalement dû faire depuis le début, en fait !).

Est-ce que je vais définitivement arrêter de boire de l'alcool ?

J'y ai bien réfléchi, et la réponse est non.

Boire de l'alcool la semaine sans aucune raison ne m'arrivera plus, mais s'il y a une occasion de fêter un évènement avec un proche, je me ferai sûrement plaisir avec une bonne bière fraîche.

En revanche, je commence à me dire que je devrais sûrement supprimer tout alcool fort et boire uniquement une ou deux bières légères ou un verre de vin de temps en temps.

Je ne veux plus me sentir mal le lendemain d'une soirée trop arrosée et passer mes nerfs sur tout le monde.

Je me suis rendue compte qu'on pouvait se faire plaisir et se sentir bien non pas en étant pompette parce qu'on a bu de l'alcool mais en faisant du sport et en étant plus spontané au quotidien.

C'est de ça dont j'ai envie maintenant : de vivre ma vie à fond et de me réveiller tous les matins avec un grand sourire parce que c'est ce qui me fait du bien, et c'est comme ça que ma famille mérite de me voir au quotidien.

Découvrez maintenant ce qui arrive à votre corps quand vous arrêtez de boire de l'alcool, pourquoi boire du champagne fait disparaître la cellulite et les 5 aliments à ne surtout pas manger avant une soirée arrosée.

Lire aussi :
Boire de la bière serait bon pour la santé, et c'est scientifiquement prouvé !
J'ai arrêté l'alcool et le soda pendant 30 jours, et voilà ce que j'ai appris

Découvrez les alcools les plus mauvais pour votre peau (et ceux qu'il vaut mieux choisir à la place)

Ajouter les points
5
Points
Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls et maman de 2 petits bouts. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!