Humeurs

8 signes que vous êtes susceptible

08 février 2020 - 22 : 18
par Laura Tout le monde est susceptible de temps à autre, mais il semblerait que ce soit un trait de caractère plus féminin que masculin. Mais comment savoir si vous êtes susceptible ? Il suffit de faire le test !

La susceptibilité est un bien vilain défaut. En effet, se vexer pour un oui, pour un non peut-être très handicapant, et en premier lieu pour soi-même !

Car quand on prend tout mal et qu'on est hypersensible, tout nous blesse : on se sent agressé en permanence par les autres, on voit chaque réflexion comme une attaque et on perçoit tout comme une critique.

On dit que la première étape de la résolution d'un problème, c'est de bien identifier le problème.

Pour être moins susceptible, il faut donc déjà reconnaître qu'on l'est. Vous n'en êtes pas sûr ?

Alors lisez vite la suite pour découvrir les signes qui montrent que vous êtes une personne susceptible et vérifier si vous vous y retrouvez :

1. Vous avez tendance à tout interpréter

Quand une connaissance vous dit : « Tu es très belle aujourd’hui », vous comprenez : « D’habitude, tu ne l’es pas ».

Vous avez tendance à surinterpréter tout ce qu'on vous dit, à faire des suppositions, à imaginer ce que l'autre aurait pu vouloir supposer ou dire... stop !

Contentez-vous de considérer ce qu'on vous dit pour ce que c'est. Quand on vous dit « Tu es très belle aujourd’hui », prenez tout simplement ça comme un compliment et souriez. Point !

Lire aussi : Pourquoi vous devriez vous faire plus de compliments

2. Vous ne savez pas discerner les critiques constructives

Si votre meilleure amie vous dit que votre slim blanc fait ressortir vos rondeurs, ce n’est pas par méchanceté. Bien au contraire !

Il faut que vous arriviez à distinguer les critiques négatives qui ont pour but de rabaisser ou d'être méchant des critiques constructives qui peuvent vous permettre de transformer le négatif en positif, de souligner vos axes d'amélioration ou de mettre en avant vos qualités.

Le fait que vous n’arriviez pas à faire la part des choses prouve que vous êtes susceptible.

Pour mieux écouter les critiques sans vous vexer, essayez de vous demander ce que vous pourrez tirer de positif de cette remarque, sans jugement, et sans vous sentir attaqué.

3. Vous vous sentez offensée sans réelle raison

D’ailleurs, vos amis et vos proches vous font souvent la remarque : d'après eux, on ne peut rien vous dire sans que vous preniez la mouche !

Toute parole n'est pas forcément une attaque, et c'est sûrement parce que vous n'avez pas confiance en vous que vous voyez tout comme un reproche ou une critique.

Apprenez à prendre de la hauteur et essayez de perdre cette mauvaise habitude de vous sentir attaquée sans cesse.

Lire aussi : 21 jours pour reprendre le contrôle de vos émotions et vous sentir mieux

4. Vous avez des réactions démesurées

D’accord, il est tout à fait normal de se mettre en colère face à une situation d’injustice.

Mais si votre réaction est jugée excessive, voire agressive par les personnes qui vous entourent, c’est que vous en faites trop et que vous faites clairement preuve de susceptibilité.

5. Vous n’avez pas le sens de l’humour

Avec vous, pas moyen de faire une petite blague, car vous prenez tout au pied de la lettre.

Vous ne supportez pas qu'on vous taquine et vous ne faites pas la distinction entre une blague et une moquerie.

Détendez-vous et choisissez de sourire plutôt que de vous vexer ! Vous verrez, c'est bien plus facile et ça met de meilleure humeur.

Lire aussi : 30 façons de vous faire du bien aujourd'hui

6. Vous manquez de confiance en vous

Une personne vient de faire une remarque désagréable par pure méchanceté et vous cherchez des explications.

Vous vous dites que cette remarque était forcément justifiée et vous cherchez à comprendre ce qu'on vous reproche ou ce que vous devez changer.

La vérité, c'est que vous manquez d’assurance. Prenez confiance en vous, apprenez à vous aimer tel que vous êtes et acceptez que vous n'êtes pas parfait.

Votre meilleure amie vous a dit que vous parliez trop fort ? Ne surréagissez pas en décidant de ne plus jamais lui parler ! Dites-vous plutôt que oui, peut-être que vous parlez trop fort. Mais ce n'est pas grave, votre meilleure amie vous apprécie quand même.

Vous penserez à parler un peu plus doucement la prochaine fois, et même si vous oubliez, ce ne sera pas si grave.

Lire aussi : 20 choses à faire pour apprendre à s'aimer soi-même

7. Vous avez du mal à passer à autre chose

Vous ne digérez pas les propos de votre entourage. Pire encore, vous n’arrêtez pas de ressasser ces paroles que vous jugez blessantes dans la tête et vous restez bloquée sur certains évènements sans réussir à avancer.

Voilà un autre signe que vous êtes trop sensible. Essayez de vous libérer de vos émotions négatives grâce à cet exercice de 12 minutes à chaque fois que vous en avez ou méditez pour laisser aller le passé et vous concentrer sur le positif.

8. Vous déprimez

Si vous avez tendance à déprimer à cause des remarques que d'autres font à votre égard, c’est que vous êtes trop sensible.

Cessez de vous prendre la tête pour si peu, et ignorez le regard des autres !

Soyez vous-même, empêchez-vous de déprimer, faites-vous plutôt du bien et vous verrez que vous vous sentirez beaucoup mieux.

Découvrez maintenant comment arrêter d'être susceptible et ces 8 conseils pour accepter ses défauts.

Lire aussi :
 10 choses qu'on ne devrait jamais dire à une femme
 Ces phrases que les hommes devraient s'abstenir de prononcer
♥ Les études montrent qu'écrire sur vos émotions peut aider à réduire votre stress et votre anxiété

Ajouter les points
5
Points
Laura
Je suis gourmande, susceptible et râleuse (surtout quand on veut goûter mon dessert). Mais à part ça, je ne mords pas, je vous jure !