Culture

L'auto-édition : comment s'y prendre ?

06 juin 2018 - 10 : 45
par Laura

Le début des années 2000 voit l'émergence d'un nouveau phénomène : l'auto-édition. Evinçant subtilement l'édition traditionnelle, l'auto-édition est devenue l'ennemi des éditeurs. En effet, l'essor technologique a permis à cette pratique de se développer. On assiste alors aux premiers pas de l'impression à la demande permettant non seulement de réduire les coûts financiers mais surtout d'ouvrir de nouvelles portes aux auteurs. Coup d'œil sur le monde de l'auto-édition !

Être repéré par une maison d'édition : le parcours du combattant !

Combien d'auteurs ont envoyé à maintes reprises leur manuscrit à diverses maisons d'édition, et ont reçu la réponse suivante : « Votre manuscrit ne correspond pas à nos critères». Si vous êtes une auteure, cette phrase vous est très certainement familière. Partir à la recherche d'une maison d'édition est loin d'être motivant. Les critères de sélection de ces boîtes restent encore bien flous. Il est vrai que beaucoup préfèrent bénéficier d'une plateforme qui assure une plus grande diffusion et une promotion. Ceci explique que l'auto-édition ne soit pas toujours présentée comme un premier choix. Cependant, l'auto-édition est la solution de recours qui s'avère être assez avantageuse si vous n'arrivez pas à sortir du lot grâce à votre belle plume et que vous faites face au rejet. Si votre talent ne suffit pas, forcez la chance !

Le succès et la liberté d'écrire : c'est possible !

Ne désespérez surtout pas car même les maisons d'édition peuvent passer à côté de talents. Il fut un temps où l'auto-édition était vue d'un mauvais œil car elle était synonyme de mauvaise réputation. En d'autres termes, un auteur choisissant le mode de l'auto-publication était considéré comme un « raté ». Par contre, une maison d'édition « garantissait » qu'un auteur soit publié grâce à son talent. Par conséquent, la voie de l'auto-édition favorise ces auteurs mis sur la touche, même si cela implique de la rigueur et de la technique. Vous êtes autonome, libre et vous conservez la totalité des droits d'auteur. Malgré ce côté attirant, la solitude est inévitable puisque vous devez endosser différentes casquettes (écriture, correction, promotion…) pour parvenir au succès. Un exemple concret parmi tant d'autres : « Cinquante nuances de Grey ». Qui n'a pas entendu parler du bestseller d'E.L James dont le livre a d'abord été publié sur son site Internet ? Ainsi, vous pouvez briser les règles et arpenter des terrains inconnus. N'hésitez plus et côtoyez le monde attrayant de la publication numérique. Il vous sera ensuite possible de faire imprimer votre livre en de multiples exemplaires chez print24. Un avantage indéniable !

Un avantage financier à prendre en considération

L'auto-édition séduit les auteurs d'un nouveau genre puisqu'ils se transforment en éditeur et peuvent fixer leur prix et leur marge. Elle offre également la possibilité aux auteurs de toujours être informés des ventes du livre. Autre point considérable : l'impression de tirage, c'est-à-dire que les livres sont imprimés à la demande. Vous retrouverez alors les livres numériques (ou ebook) téléchargeables en ligne. Si votre œuvre est apprécié du public, vous pourrez gagner plusieurs milliers d'euros. Pour ce faire, il faut dans l'idéal créer une communauté de lecteurs. Bien que l'auto-édition garantisse la liberté, il existe tout de même des aléas. Les maisons d'édition fournissent un réseau et des contacts tandis qu'avec l'auto-édition, c'est à vous d'entretenir une relation directe avec les lecteurs. Il vous faut donc trouver la voie qui vous conviendra le mieux !

Ajouter les points
15
Points
Laura
Je suis gourmande, susceptible et râleuse (surtout quand on veut goûter mon dessert). Mais à part ça, je ne mords pas, je vous jure !