Beauté

Pourquoi notre cerveau joue un rôle dans notre perte de poids

06 juillet 2018 - 09 : 53
par Laura

Si vous avez essayé de maigrir en changeant votre alimentation et en faisant plus de sport mais que vous n'avez pas réussi à perdre du poids, c'est peut-être à cause de votre cerveau.

Comment le cerveau agit sur la perte de poids

Le cerveau a en effet un pouvoir considérable sur notre poids, notre métabolisme et notre appétit — et plus particulièrement la région de l'hypothalamus, qui agit plus ou moins comme un centre de contrôle sur notre température corporelle, notre soif ou encore notre faim.

Et plusieurs études scientifiques montrent qu'il est particulièrement difficile de surmonter ce qui a déjà été déterminé dans notre cerveau.

Le cerveau a une idée très précise de la quantité de nourriture que nous avons besoin de manger et de combien nous devrions peser, c'est pour cette raison que les efforts que certains font pour changer d'alimentation ou faire du sport ne suffisent pas toujours pour atteindre ses objectifs de perte de poids.

Car quand on mange moins, on indique à notre corps qu'on manque de nourriture. Au lieu de favoriser la perte de poids, notre corps fera donc précisément l'inverse en augmentant notre appétit et en ralentissant notre métabolisme pour conserver et stocker les graisses.

Les régimes hypocaloriques sont donc déconseillés pour perdre du poids car ils échouent quasiment toujours sur le long terme.

Le cerveau s'est habitué à avoir un poids plus élevé et à manger certains aliments (peut-être des aliments sucrés ou gras) pendant des années et cela devient donc de plus en plus difficile de maigrir en faisant uniquement des changements dans son alimentation ou son activité physique.

Veiller à son bien-être physique et mental est en réalité tout aussi important que manger sainement et faire du sport si on veut réussir à maigrir.

De plus, comme notre cerveau connaît précisément quelle quantité de nourriture nous devons manger et combien nous devons peser, cela veut également dire qu'il est capable de résister à nos tentatives de perte de poids.

C'est pour cette raison que certaines personnes peuvent manger ce qu'elles veulent sans grossir : elles sont simplement programmées pour peser moins.

C'est aussi ce qui explique que quand on fait un régime et qu'on perd un certain nombre de kilos, on plafonne à un certain poids et on a ensuite beaucoup de mal à continuer à perdre du poids voire à ne pas reprendre quelques kilos.

Souvent, c'est parce que le cerveau n'accepte pas ce nouveau poids plus bas et résiste au changement.

Comment reprogrammer son cerveau

Même si bien évidemment une alimentation équilibrée et une activité physique régulière sont nécessaires pour réussir à maigrir sur le long terme, avoir une approche lente et durable est de loin la démarche la plus efficace pour perdre du poids.

La bonne nouvelle, c'est qu'on peut en effet reprogrammer son cerveau en faisant des choix de vie plus sains sur le long terme, c'est-à-dire en réduisant sa consommation de sucre et de glucides, en buvant plus d'eau, en faisant du sport régulièrement et en veillant à bien dormir.

Malheureusement, nous avons souvent tendance à penser que l'objectif est de maigrir vite, alors que des changements petits mais constants conduiront sur le long terme à de meilleurs résultats.

Lire aussi :
21 conseils infaillibles qui vous aideront à perdre vos kilos en trop
Voilà la chose à vous dire pour maigrir et ne jamais reprendre les kilos perdus
D'après la science, si vous essayez de perdre du poids, votre moitié maigrira aussi sans même le vouloir !

Ajouter les points
15
Points
Laura
Je suis gourmande, susceptible et râleuse (surtout quand on veut goûter mon dessert). Mais à part ça, je ne mords pas, je vous jure !