Humeurs

Voilà l'astuce à appliquer pour apaiser une crise d'angoisse en quelques secondes

07 juillet 2021 - 10 : 28
par Mylène

Vous le savez déjà si vous avez vécu une crise d'angoisse ne serait-ce qu'une seule fois au cours de votre vie : lorsque la panique monte et nous ensevelit, il est très difficile de reprendre le dessus sur cette sensation étouffante qui nous submerge sans qu'on puisse contrôler quoi que ce soit.

Pourtant, grâce à l'astuce qui suit, vous allez pouvoir aider votre corps à s'apaiser naturellement, et c'est valable au moindre pic de stress, d'anxiété ou d'épuisement.

se réfugier dans sa zone de sécurité et de protection

La première chose à faire, quand vous vous sentez submergé et que vous avez l'impression que vous perdez le contrôle, c'est de retrouver votre sensation de protection. Si vous faites une crise de panique et que l'angoisse ou le stress vous submerge, c'est que vous vous sentez vulnérable et que vous ne vous pensez plus en sécurité.

Pour contrer cela et toutes les conséquences qui en découlent (difficulté à respirer, rythme cardiaque qui s'accélère, sensation de poids au niveau de la poitrine, etc.), vous allez devoir retrouver ce sentiment de vous sentir protégé et en sécurité. C'est assez facile et cela peut se ressentir en seulement quelques secondes, puisqu'il suffit d'imaginer qu'on se trouve dans un endroit sûr et dans lequel on se sent vraiment bien.

Il s'agit de votre zone de sécurité et de protection, où rien ne peut vous arriver de négatif, où vous pouvez lâcher totalement prise, être totalement vous-mêmes, vous exprimer sans filtres (même si cela veut dire souffler fort, pleurer à chaudes larmes, taper comme une furie dans un coussin pour évacuer votre colère ou hurler d'agacement). C'est une zone totalement safe où vous n'avez pas besoin de jouer un rôle, de faire semblant, où vous pouvez exprimer des émotions négatives et où vous pouvez même faire des grimaces.

Détailler un lieu apaisant et imaginer ce qu'on y ressent

Il peut s'agir de votre chambre et de votre lit où vous pouvez imaginer vous rouler en boule sous la couette, votre jardin ensoleillé, le lieu de vos dernières vacances reposantes ou un endroit où vous avez passé un moment convivial et ri avec des proches ou amis. Quel que soit ce lieu, imaginez-le en fermant les yeux de la façon la plus détaillée possible, et concentrez-vous surtout sur les sensations physiques que ce lieu vous procure : imaginez à quel point vous vous sentez apaisé en passant simplement quelques secondes dans ce lieu, à quel point le son des oiseaux qui pépient ou des vagues sur la plage vous apaise, à quel point vous êtes au chaud sous la couette ou vous vous sentez libre et en sécurité devant cet horizon dégagé si vous pensez à un paysage de carte postale.

Cette zone de protection et de sécurité est toujours dans un coin de votre tête et vous pouvez vous y réfugier à chaque fois que vous en ressentez le besoin. Se concentrer sur sa zone de sécurité et laisser ses pensées s'y réfugier est une façon très efficace de diminuer rapidement ses angoisses et d'apaiser son stress, quelle que soit sa situation puisqu'on peut y recourir si l'on stresse juste avant un entretien d'embauche, avant un vol en avion ou une réunion importante.

Dès que vous vous sentez de nouveau en sécurité, concentrez-vous sur votre respiration et inspirez plusieurs fois profondément pour bien oxygéner votre corps tout en abaissant votre rythme cardiaque. En seulement quelques secondes, vous vous sentirez apaisé, réconforté, protégé et bien plus fort ce qui vous permettra de reprendre le dessus sur le stress et l'anxiété.

Découvrez maintenant ces 8 astuces naturelles pour apaiser une crise d'angoisse.

Lire aussi :
6 choses que l'anxiété vous montre (et que vous feriez mieux de voir)
 Comment vaincre peur et culpabilité grâce à l'autohypnose et aux neurosciences pour mieux lâcher prise
Comment appliquer le coorie, le mode de vie écossais réconfortant et feel good

Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls et maman de 2 petits bouts. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!