Famille

Je suis enceinte de mon deuxième enfant : comment faire pour que mon aîné le prenne bien ?

05 décembre 2018 - 13 : 01
par Clémence Je suis enceinte de mon deuxième enfant et je veux annoncer la naissance du bébé à mon aîné : comment faire pour lui en parler ? Comment lui parler de la naissance de son petit frère ou de sa petite soeur ? Comment faire en sorte qu'il ne se sente pas rejeté et le prenne bien ?

Si l’arrivée du premier enfant ravit les mamans, être enceinte du deuxième n’est pas toujours aussi facile.

Déjà, parce qu'on est forcément plus fatiguée car on a déjà un enfant dont il faut s'occuper, mais aussi parce qu’on a peur de la réaction de l’aîné.

Comment va t-il le prendre ? Ne va t-il pas se sentir en insécurité affective ? Ne sera t-il pas jaloux de son petit frère ou de sa petite soeur ? Comment faire en sorte que tout se passe pour le mieux ?

Comme on n'a pas toutes les réponses à ces questions, on angoisse souvent sur la façon de lui annoncer cette nouvelle naissance et les choses à faire pour qu'il le prenne bien.

Si vous vous demandez comment faire pour que votre aîné réagisse bien, lisez vite nos conseils.

Enceinte du deuxième enfant, préparer l’aîné à son nouveau statut

Partager sa maman, ses jouets, parfois sa chambre angoisse beaucoup d’enfants.

En effet, pour l’aîné, avoir un petit frère ou une petite sœur signifie faire beaucoup de compromis.

Sa vie et son quotidien vont être bouleversé par la naissance de ce deuxième enfant.

S’il est encore petit, on peut lui expliquer doucement qu’un bébé est en train de grandir dans le ventre de maman, qu’on l’aimera toujours autant et qu’il a aussi le droit d’aimer ce bébé.

Bien sûr, il ne faut pas s’attendre à ce qu’il saute de joie et le laisser réagir à sa manière.

N'hésitez pas à en parler régulièrement ensuite, sans insister lourdement pour autant.

Expliquez-lui aussi qu’être le grand frère ou la grande sœur a bien des avantages, cela lui permettra de voir le côté positif de la situation.

Ne pas le mettre à l’écart

Parfois, nous sommes si excitées à l’idée d’avoir un deuxième enfant que nous nous concentrons surtout sur nous, notre grossesse et la préparation de l'arrivée du bébé.

Mais la plus grande erreur que vous pourriez faire, ce serait d'oublier votre aîné ou de le mettre un peu de côté.

Votre attitude et vos paroles, sans que vous vous en rendiez compte, peuvent faire du mal à votre enfant et réveiller chez lui la peur de l'abandon (qui est totalement naturelle et touche plus ou moins tous les enfants).

S'il se sent mis de côté, l'aîne va commencer à devenir jaloux du bébé avant même sa naissance, et vous allez au devant de difficultés qui seront ensuite difficiles à gérer pour tout le monde.

Mieux vaut éviter ça à tout prix et veiller à ce que votre aîné se sente bien pendant toute votre grossesse et juste après.

Le meilleur moyen de ne pas le mettre à l’écart, c’est entre autres de l’associer à cette nouvelle aventure.

Demandez-lui par exemple quel prénom vous pourriez donner au bébé, allez acheter le doudou ou la tétine du bébé avec lui, faites lui choisir un pyjama pour son petit frère ou sa petite soeur et demandez-lui de vous aider à ranger les petits bodies dans la commode du bébé quand vous préparerez sa chambre.

Ca n'a l'air de rien, mais ce sont de très bons moments à passer ensemble, et ça lui permettra à la fois de se sentira plus concerné et de se préparer doucement à l'idée qu'un nouveau membre de sa famille va bientôt venir vivre à la maison.

Savoir partager son temps

À la naissance du deuxième enfant, il est possible que l’aîné soit jaloux de ce bébé qui accapare tant sa maman.

Pour attirer notre attention, il va donc certainement accumuler les bêtises ou se remettre à faire pipi dans ses vêtements alors qu'il était propre.

Au lieu de vous fâcher et de lui montrer qu'il vous agace, accordez-lui un peu plus de temps. Jouez avec lui, lisez lui des histoires, allez faire une promenade, même courte, bref faites des activités juste avec lui (par exemple pendant les siestes de bébé).

Si vous le pouvez, demandez à des proches de s’occuper du bébé pendant que vous sortez avec votre aîné, seuls.

Il saura ainsi que l’arrivée de ce deuxième enfant n’a pas changé votre amour pour lui. Répétez-lui tous les jours que vous l'aimez très fort, et il finira par être rassuré.

Rassurez-vous, très vite, les deux enfants s'apprivoiseront, s'habitueront l'un à l'autre et deviendront tellement complices que vous les regarderez bientôt d'un oeil attendri...

Découvrez les illustrations pleines d'humour (et très vraies !) de cette maman sur les désagréments de la grossesse.

Lire aussi :
Une étude montre qu'avoir un enfant après 30 ans augmente l'intelligence de l'enfant
Si j'avais un troisième enfant...
Cette maman "totalement terrifiée" d'avoir des jumeaux publie un compte à rebours photo plein d'humour

Ajouter les points
5
Points
Clémence
Je fais partie de la rédac' SBG, et j'aime écrire, sortir, m'amuser, manger (très important, ça aussi !) et partager. Je vous propose donc régulièrement de découvrir mes derniers coups de <3.