Humeurs

Les bonnes résolutions du nouvel an : self-hypocrisie

02 janvier 2016 - 12 : 22
par Seb

On a tous pris de bonnes résolutions lors de soirées du nouvel an, pour certains c’est un rite qu’ils respectent tous les ans, pour d’autres c’est selon. Mais que celui qui ne s’est jamais prêté à cet exercice se désigne et jure qu’il ne ment pas :)

Bref, combien de ces millions de résolutions prises chaque année sont respectées à la lettre ?

Je dis bien à la lettre, bon, on ne signe pas de contrat, mais c’est quand même censé être un engagement de soi vis-à-vis de… soi. Même si on ne précise pas tous les détails de l’engagement, on sait très bien que l’intérêt de la résolution est de changer quelque chose durablement. A moins qu’on essaie inconsciemment de nous tromper, et qu’on pratique ce que j’appelle la self-hypocrisie.

Quelques exemples pour illustrer mon propos :

Les classiques :

« Cette année, j’arrête de fumer », tu ne précises jamais quand tu commenceras à arrêter (eh oui, il y a un début à tout, même à la fin), et surtout combien de temps tu vas arrêter. Résultat, tu arrêtes le temps de… recommencer.

« Cette année, je me mets au sport », les plus courageux s’inscriront à la salle de sport, paieront l’abonnement d’un an et… y iront 2 fois !

« Je fais un régime », no comment. 

Les « je ne prends pas de risques » :

« Cette année, je mets de l’argent de côté tous les mois », tu ne prends pas trop de risque, au pire, la monnaie du pain que tu mets dans une coupelle dans l’entrée tous les soirs fera l’affaire.

« Cette année, je change de job », ce que personne ne sait, c’est que ton CDD se termine dans 3 mois.

« Cette année, je ne change rien », no comment.

Et enfin, les exagérées :

(t’es tellement bourré que t’es le seul à y croire) :

« Cette année, je crée ma boîte de jeux vidéo », ta seule connaissance en la matière c’est de passer ton temps à jouer à la console depuis que t’as 10 ans.

« Cette année, j’épouse la dernière miss France », en général, celui qui prend cette résolution n’est pas le plus beau de la soirée.

« Cette année, je deviens moins con », no comment.

Tout ça pour dire, qu’on soit bourré ou non, cette pratique de la self-hypocrisie est bien ancrée dans les soirées du nouvel an, c’est même une sacrée épidémie. Et vous, tiendrez-vous votre bonne résolution ?

A lire aussi :
Mes bonnes résolutions commencent avec les soldes !
Arrêter de fumer sans stress
Qui a dit qu'il fallait attendre le 1er janvier pour prendre des résolutions ?

Seb
Seb est Responsable des partenariats sur le webzine, c'est donc grâce à lui que vous pouvez profiter de chouettes concours ou de codes promos intéressants. Et accessoirement, il rédige quelques billets à ses heures perdues. Enjoy !