Food

Thé bio, authentique et équitable : mythe ou réalité ?

21 juin 2021 - 08 : 49
par Mylène

Tous ceux qui souhaitent consommer autrement et améliorer leur santé tout en préservant au passage tant que possible la planète ont de plus en plus souvent tendance à se tourner vers le bio. Lorsque l'objectif est d'éviter les dangers et l'impact négatif des pesticides et des engrais, consommer bio apparaît en effet comme une habitude qui tombe sous le sens. Si vous avez justement le réflexe de consommer bio et que vous buvez régulièrement du thé, vous vous êtes certainement demandé s'il était préférable de boire plutôt une variété bio. Découvrez tout de suite les avantages et les garanties qu'offre un thé bio, ce que veut concrètement dire un thé équitable et durable, mais aussi comment vous pouvez reconnaître la qualité du thé que vous consommez.

Quelles garanties peut-on avoir quand on choisit un thé bio ?

Il faut bien garder en tête que le thé ne dispose pas de peau protectrice (contrairement aux fruits) et qu'il n'est pas non plus lavé avant d'être emballé, ce qui favorise la présence de pesticides et le risque de diffusion de résidus lorsque la feuille de thé est ensuite infusée. Dans ce contexte, privilégier le thé bio plutôt que du thé conventionnel semble ainsi être une bonne idée pour limiter ou supprimer la présence d'engrais chimique, d'herbicide ou de pesticides de synthèse. En optant pour un thé bio, on a en effet la garantie que le thé en question répond à un cahier des charges strict respecté aussi bien par le producteur que par le distributeur et veillant à ce qu'aucun engrais ni pesticide chimique ne soient utilisés au cours de la plantation et de la cueillette, à ce que les chaînes de fabrication soient scrupuleusement séparées entre les produits bio et les produits conventionnels et à ce qu'aucun produit détergent chimique ne soit utilisé à proximité des produits pendant la commercialisation en boutique.

Le cas des petites exploitations de thé

Il faut tout de même citer le cas des plus petites exploitations de thé comme celles situées au Népal, au Rwanda ou au Vietnam qui élaborent des thés répondant à des critères encore plus stricts que les thés bios. Ces petites exploitations n'ont en effet pas les moyens techniques ou financiers pour se procurer des pesticides ou des engrais complexes et se situent à des endroits très excentrés de villes polluées ou d'autres plantations pouvant utiliser des produits chimiques. Ces petits producteurs élaborent ainsi un thé totalement naturel sans aucun pesticide, mais n'ont pas pour autant la certification « bio ».

tasse-mains

Que signifie thé « équitable et durable » ?

La certification équitable FLO-International (Fairtade Labeling Organizations International) est aujourd'hui le seul organisme international de contrôle du commerce équitable et cette organisation non gouvernementale définit un cahier des charges de normes strictes à respecter. Elle fédère ainsi 20 organismes certificateurs du commerce équitable qui garantissent que le prix du thé équitable est bien le reflet d'un commerce direct avec des coopératives de petits producteurs et que les coûts de production réels permettent d'améliorer les conditions de vie des producteurs et de leurs familles. Un thé durable est un thé dont l'élaboration respecte l'environnement, a la plus faible empreinte écologique possible et utilise des packagings fabriqués à partir de matériaux éco-responsables généralement issus de ressources biodégradables et renouvelables.

Comment reconnaître la qualité du thé ?

Comme tout consommateur de thé, vous avez très certainement vos préférences entre le thé vert, le thé noir ou encore le thé blanc. Il faut savoir que la qualité du thé ne sera pas toujours la même selon les différentes variétés. On peut parfois noter la présence de résidus de pesticides dans les feuilles de thé, même bio. Les quantités sont toutefois quasiment toujours inférieures aux limites autorisées par la réglementation et le cahier des charges du label bio. Cela donne toutefois un indicateur de la qualité de certains thés.

D'après une étude de 2017 réalisée par le magazine « 60 Millions de Consommateurs » auprès de 26 marques de thés noirs et verts commercialisées en France, les thés noirs bio peuvent en moyenne contenir 3,4 fois moins de résidus que les thés noirs classiques quant à 2,2 fois moins de résidus dans les thés verts bio que dans les thés verts classiques. Autrement dit, même si ces quantités sont quasiment toujours nettement inférieures aux limites imposées par la réglementation, les thés bio sont de manière générale moins nocifs pour la santé et de meilleure qualité.

Consommer autrement, manger mieux et prendre plus soin de sa santé est une problématique que partagent de plus en plus de personnes soucieuses de mieux surveiller leur alimentation. Opter pour le bio, et notamment pour le thé bio, semble être une habitude qui a beaucoup de sens, surtout dans la mesure où la certification bio impose un cahier des charges strict veillant à ce qu'aucun engrais, pesticide ou produit chimique dangereux ne soit utilisé au cours de l'élaboration du thé. Même si certains petits producteurs ne disposent pas du label bio mais produisent du thé totalement naturel du fait de leur localisation excentrée et de l'absence de pesticides ou d'engrais, il est de manière générale conseillé d'opter pour du thé bio si l'on souhaite s'assurer de consommer un thé de qualité qui ne contiendra pas de pesticides (ou bien dans des quantités minimes).

Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls et maman de 2 petits bouts. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!