Beauté

Pourquoi vous allez adorer le Shinrin Yoku, la technique japonaise qui déstresse rapidement

04 avril 2021 - 15 : 21
par Mylène

C'est prouvé : passer du temps en pleine nature chaque jour rend beaucoup plus heureux. Le Shinrin Yoku, né dans les années 1980 au Japon, va encore un peu plus loin que le simple fait de pratiquer la randonnée, de faire du sport ou de la course à pied en forêt et propose de prendre de véritable bains de forêt pour se connecter à la nature par le biais de nos 5 sens.

Bain de forêt : comment le pratiquer ?

Pour pratiquer le Shinrin Yoku et prendre un bain de forêt, c'est très simple : il suffit de trouver un endroit de la nature qui vous convient.

Si vous aimez tout particulièrement l'odeur du sol humide ou de la mousse, cherchez un lieu où vous pourrez sentir ce parfum végétal délicat.

Si vous adorez marcher sur les feuilles mortes et les entendre craquer à l'automne, trouvez un chemin en bordure d'arbres pour pouvoir profiter de ce bruit si satisfaisant à chaque pas que vous ferez pour avancer.

Si vous aimez voir de beaux arbres bien verts ou au contraire profiter d'un paysage totalement dégagé pour avoir une impression d'espace et de liberté, même chose, trouvez un spot qui vous convient.

N'hésitez pas à toucher tout ce qui vous fait envie, en toute délicatesse évidemment, mais vous pouvez bien sûr caresser les feuilles que vous trouvez sur le sol (ou pourquoi pas en ramasser quelques unes pour faire un herbier), la mousse, l'écorce des arbres. Vous pouvez même faire un vrai câlin aux arbres, en entourant un arbre de vos bras et en restant comme ça environ une minute pour profiter de cette énergie si particulière.

L'objectif est tout simplement de vous connecter consciemment à ce qui vous entoure. Vous pouvez pratiquer le Shinrin Yoku absolument partout, en forêt mais aussi dans n'importe quel environnement naturel. Et si vous souhaitez vous faire accompagner dans cette découverte du bain de forêt, sachez qu'il existe des excursions méditatives d'écothérapie avec des guides qualifiés pour des séances de deux à trois heures.

bain-de-foret-promenade

Pourquoi le bain de forêt est très efficace pour diminuer le stress

On vous le disait plus, de nombreuses études l'ont démontré : passer du temps en pleine nature chaque jour rend beaucoup plus heureux, surtout si l'on peut passer du temps en plein air au moins 30 minutes par jour pendant 30 jours.

Une récente étude du Journal international de biométéorologie a même démontré que les personnes qui faisaient des bains de forêt de 15 minutes voyaient une diminution notable du stress, de la colère, de l'anxiété, de la dépression et de l'insomnie.

Après un bain de forêt de 15 minutes, la pression artérielle diminue, le niveau de stress aussi et la concentration et la clarté mentale s'améliorent. D'autres études ont démontré que les bains de forêt et le fait de passer du temps dans la nature de manière général avaient de réels atouts santé.

Si vous avez envie de vous sentir mieux rapidement, de prendre soin de votre santé mentale et de faire le plein d'oxygène, bonne nouvelle : vous n'avez désormais pas besoin de partir en vacances très loin ni pendant plusieurs semaines d'affilée pour vous sentir moins stressé. Il vous suffit de vous prévoir un bain de forêt ou une sortie en pleine nature de 15 minutes aussi souvent que possible, en vous connecter consciemment à la nature environnante, pour profiter de tous les bienfaits du Shinrin Yoku et voir votre niveau de stress diminuer.

Découvrez maintenant pourquoi les médecins écossais prescrivent des promenades dans la nature à leurs patients, et pourquoi vous devriez faire pareil.

Lire aussi :
 Non, ce n'est pas la pluie qui vous déprime, c'est ça

 Pourquoi vous allez adorer la thunder therapy, ou comment se détendre en écoutant la pluie

♥ 8 choses que vous pouvez faire pour vraiment vous détendre

Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls et maman de 2 petits bouts. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!