Mode

Comment la méthode BISOU peut vous empêcher d'acheter n'importe quoi

01 juillet 2022 - 15 : 50
par Mylène Et surtout ce dont vous n'avez pas réellement besoin !

Si vous adorez faire du lèche-vitre, dans les magasins ou en ligne, et que vous êtes une championne toutes catégories du remplissage de panier en seulement quelques clics, vous gagneriez certainement à apprendre à modérer cette tendance shopping.

Car quand on a pris l'habitude d'acheter tout (et surtout à peu près n'importe quoi), cela coûte cher, à tous points de vue : cela pèse sur le budget, on se retrouve avec plein de vêtements, d'accessoires et d'objets qui nous encombrent plus qu'ils ne nous font réellement plaisir, et on en finit par être malheureux car ces achats compulsifs génèrent tôt ou tard culpabilité, stress et mal-être.

Si vous n'en êtes pas convaincue, dites-vous bien qu'on ne porte en moyenne que 32% de notre garde-robe, et ce taux grimpe évidemment de façon considérable pour les addicts au shopping ! Ces vêtements qu'on ne porte jamais prennent toute la place dans l'armoire ou le dressing et représente une somme d'argent qu'on pourrait consacrer à autre chose qui nous procure bien plus de joie et de bonheur.

Et pour celles qui ne sauraient pas comment résister à des offres promotionnelles alléchantes ou à une envie de virée shopping, il suffirait d'appliquer cette méthode simple et efficace. Il s'agit de la méthode BISOU, un moyen mnémotechnique pour s'en souvenir plus facilement et partagée par 60 millions de consommateurs pour nous défaire plus facilement de nos mauvaises habitudes et plus particulièrement de la surconsommation. Elle est tirée du livre La méthode BISOU, la première méthode efficace pour se libérer de la surconsommation de Marie Duboin et Herveline Giraudeau et repose sur 5 grands piliers :

B pour besoin

C'est la SEULE question à se poser avant d'envisager quoi que ce soit, et c'est pourtant certainement celle que les acheteurs compulsifs oublient tout le temps ! Prenez le temps de vous demander si vous avez réellement BESOIN de cet objet, de ce vêtement ou de cet accessoire. S'il s'agit plus d'une envie que d'un besoin, c'est que cet achat n'est vraisemblablement pas nécessaire.

I pour immédiat

Le principe même de l'achat compulsif, c'est d'acheter sous l'effet de ses émotions, dans la rapidité voire la précipitation. Or un achat ne peut être réfléchi que s'il est effectué avec un état d'esprit calme, posé et serein. Si vous avez l'impression qu'un achat est nécessaire, la meilleure chose à faire est donc de laisser passer quelques jours ou semaines puis de vérifier à l'issue de ce délai si cet achat vous semble toujours aussi nécessaire.

Cela vous évitera les erreurs de jugements en cédant à des offres flash qui ne sont finalement pas si intéressantes que ça puisque vous aurez le temps de comparer les prix et que vous ne cèderez plus à l'appel de la moindre promo alléchante qui vous passe sous les yeux.

S pour semblable

Demandez-vous toujours, quand vous voulez acheter quelque chose, si vous n'en avez pas déjà une qui peut faire l'affaire pour ce même usage. L'idée est d'éviter à tout prix les doublons et les objets ou vêtements qui resteraient finalement au placard.

O pour origine

Se renseigner sur les ingrédients, les matériaux, le mode de production ou sa traçabilité permet de mieux consommer et de faire le tri plus facilement, à la fois par conviction écologique mais aussi par éthique personnelle. Il est inversement difficile de faire des choix qui correspondent à ses valeurs si on fait des achats dans la précipitation, car on manque alors de temps pour se poser les bonnes questions et aller chercher des infos sur le produit concerné.

U pour utile

Enfin, la dernière question à se poser pour appliquer cette méthode BISOU, c'est de vous demander puisque vous avez réussi à vivre sans cet objet, ce vêtement ou ce gadget jusqu'à présent, à quoi il pourrait bien vous servir maintenant et s'il vous fera vraiment utile au quotidien ? Ne pouvez-vous pas le remplacer par un autre objet que vous avez déjà ou que vous pouvez réparer ?

Se poser quelques questions basiques et prendre le temps de ne pas céder à un achat de façon compulsive est essentiel pour ne pas tomber dans le piège de la surconsommation et ne pas risquer non plus de faire des dépenses inutiles qu'on risquerait de regretter par la suite, en se retrouvant au passage avec tout un tas d'objets, de vêtements et d'accessoires inutiles qui nous prennent beaucoup de place mais ne nous servent pas réellement à grand-chose au quotidien.

Pour d'autres conseils similaires et vous aider à mieux consommer, découvrez maintenant la meilleure solution de toute pour arrêter les achats compulsifs.

Lire aussi :
 Comment gagner de l'argent sur internet sans RIEN payer

 Je n'ai RIEN acheté pendant 1 an : voilà ce que ça m'a appris

 La chose pour laquelle vous devriez dépenser votre l'argent si vous voulez être heureux

Mylène
Je suis Mylène, blogueuse, beauty addict, Rédactrice en Chef du webzine So Busy Girls et maman de 2 petits bouts. Et fana de chocolat. Et de bons polars. On avait dit "courte description" ?! Ah oui, j'ai oublié de dire que j'étais très (très très) bavarde...!